Promotheus: Commando Stellaire

7.0/10
Promotheus: Commando Stellaire

Critiques spectateurs

Réalisateur: Sandy Collora Avec Isaac C. Singleton Jr., Clark Bartram, Damion Poitier, Simon Potter

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de KANNE1979 KANNE1979
Graine de psychopathe - 97 critiques
publié le 24/09/2012 - 09:53
6
 

Budget limité

Un petit film au budget serré mais qui reste néanmoins divertissant en deuxieme partie de soirée il remplira son rôle efficacement.
Captain Nono
America's Most Wanted - 327 critiques
publié le 27/05/2012 - 16:48
6
 

Avec les moyens du bord...

Pas trop mal que ce petit film de Science-Fiction au budget visiblement modeste, mais qui évite le ridicule en s'articulant autour d'une intrigue aussi minimaliste qu'efficace : la traque d'un prisonnier fuyard sur une planète inconnue et hostile. La prise de risque est ainsi minime, d'autant que le film a été tourné dans le désert, qui sied ici parfaitement comme décor naturel, comme c'est d'ailleurs souvent le cas dans la S.F.

Le film s'inspire visiblement de l'univers Star Wars, notamment en ce qui concerne le look des soldats qui pourchassent le fuyard. Les maquillages ne sont pas ce qui se fait de mieux aujourd'hui, mais restent honnêtes et ne constituent de toutes façons pas l'aspect le plus important du film. Quant à l'action, elle reste plutôt mollassonne, contrebalancée cependant par un rythme général satisfaisant. En clair, rien de transcendant, mais on ne peut pas dire que l'on s'ennuie non plus... La relation particulière entre le soldat rescapé et le prisonnier fuyard entretient l'intérêt de l'histoire, surtout dans la deuxième partie du film, même si la fin m'a quelque peu laissé perplexe...

Bref, George Lucas peut dormir tranquille ; ce n'est pas ce modeste film qui fera de l'ombre aux aventures de Luke et Chewbacca. Il n'empêche, le résultat se révèle fort honnête et sans prétention. D'autres se sont cassés les dents avec bien plus de moyens à disposition !

Portrait de Crowdead Crowdead
Graine de psychopathe - 231 critiques
publié le 10/05/2012 - 00:27
8
 

Une agréable surprise

Oh le joli petit film typique série B de sf bien retro ! Pas besoin d'histoires compliqués, pas d'effets spéciaux a foison, de scènes d'actions monstrueuses ou de decors gigantesques. non, ici, on tape dans le minimaliste, probablement à cause d'un budget anorexique.

Alors oui, le film est rempli de défauts. Le film est très répétitif (une bête chasse à l'homme)... Avec, pour ne rien arranger, des décors rébarbatifs... bin oui, vous avez déjà vu un désert ? pas très varié et pas très vivant comme endroit. Les costumes et maquillages sont potables mais ils leur manquent un petit quelque chose. Le clin d'oeil a star wars est d'ailleurs un peu trop grossier. Les dialogues sont un peu maladroits...

Mais on s'en fout ! On regarde le long métrage pour suivre une poursuite bien menée, avec quelques rebondissements bien sentis (et d'autres un peu moins, il faut l'admettre). On ne s'ennuie pas et on veut connaitre le dénouement. Le réalisateur trouve régulièrement de petites idées pour relancer l'intéret de Promotheus. L'ambiance, pour ne rien gacher, est bien fichu. Mais le plus charmant dans ce petit film sans prétention, c'est le lien entre le chasseur et le chassé. Il évolue tout au long de l'heure trente, laissant peser le doute sur la fin et sur l'avancement de l'histoire. Une bonne petite réussite.

Portrait de Sylvanhor Sylvanhor
Graine de psychopathe - 242 critiques
publié le 07/01/2012 - 18:31
8
 

Du B sympa !

Une bonne série B réalisée par une équipe appliquée dans son projet malgré un budget que l'on devine serré ! On n'évite pas quelques défauts très B eux aussi comme des dialogues pas toujours très consistants, des sfx très discrets ou des scènes de combat qui peinent à convaincre mais le film tient la route grâce a une réalisation de bonne facture. Les plans sont souvent bien choisis et les décors bien mis en valeur malgré leur relative monotonie (désert). Le résultat est qu'avec peu de moyens et un pitch risqué (course poursuite d'1h30 dans le même environnement), le réal parvient à rythmer le film et à ne pas ennuyer. Il faut dire que Sandy Collora est un passionné et n'en est pas à son coup d'essai (voir son court métrage sur Batman). Un bon p'tit film donc, qui joue sur le côté "bankable" de Star Wars avec une jaquette alléchante mais qui se révèle au final intéressant à découvrir !
Portrait de Good taste Good taste
Copycat Killer - 27 critiques
publié le 03/11/2011 - 18:21
8
 

Promotion sur les titres en bois

Je me suis toujours demandé pour quoi les traductions de titres en Français sont toujours aussi nulles? Et de m'imaginer, le type chargé de traduire le film, en inculte ignare boutonneux, se fichant du Septième Art comme de son slip kangourou taché par sa dernière pollution nocturne d'éternel adolescent...c'est pas possible de traduire aussi mal un titre de film, franchement, si on devait s'arrêter à la traduction on en verrait pas beaucoup, des films! Car si on regarde bien le titre original, Hunter Prey ça veut vraiment mais alors vraiment pas dire "Promotheus : Commando de mes deux" non? Bon accouche, vu que tout le monde s'en cogne, ce métrage est-il aussi nul que son titre Français? Et que mon humour à la c*n?

Force est de constater que non : on a là affaire à une bonne surprise. Malgré très peu de moyens (décors désertiques minimalistes, FX rares, costumes et accessoires limite-limite), la mise en scène arrive à instaurer une bonne ambiance de film SF. La bande son, minimaliste, contribue aussi à cette ambiance particulière. Ce film m'a fait penser à l'incursion sur Tatooine dans Star Wars (toutes proportions gardées, hein) ou, plus récemment, à un genre de Planètes des Singes relooké (pour son côté "planète désertique et ambiance post-apocalyptique avec effets kitsch"). Un bon point donc que cette ambiance, mais qui ne saurait suffire à lui tout seul : qu'en est-il du scénario, est-il à la hauteur?

Il s'agit ici d'une traque, un commando rescapé d'un crash traque le prisonnier qui s'est évadé du vaisseau, prisonnier responsable de ce crash. Ledit prisonnier n'étant pas de la même race que les protagonistes de départ, et vraiment remonté vu qu'il les dégomme un par un. Il faut dire que les gars du commando ne sont pas très fut-fut non plus... genre "je vais voir par là-bas, tout seul bien sûr, si j'y suis pas... vu que je'y suis pas encore allé, et si par hasard notre prisonnier évadé, qui a la HAINE contre nous tous, ET qui vise super bien au fusil laser, s'y trouvait, en embuscade, hein?"... Je ne spoilerai pas plus loin en tout cas car ça serait gâcher l'intérêt du film qui réside dans son atmosphère de chasse à l'homme, mais pas que... l'intrigue générale en fait le sel et le twist final est bien amené, bien que la fin de la fin du fin (=en gros après le énième retournement de situation), je l'ai vue arriver d'assez loin, moi le vieux briscard adepte de ce genre de film série B.

En conclusion, je m'attendais au pire, et finalement ce "Promotheus" est une bonne surprise. Il m'a gardé collé à l'écran jusqu'à la fin, et j'ai passé un bon moment. Ce qui en soit est un petit exploit, vu l'indigence des productions actuelles dans le domaine... et le budget, les moyens visibles mis dans cette pellicule(sans parler de mon niveau d'exigence..)

Donc, amateurs de séries B de SF correctes, n'hésitez pas avec cette galette, vous pouvez y aller.

Thématiques