Hell Ride

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de FesterCoffin

Vulgaire copie du maitre

FesterCoffin (America's Most Wanted - 344 critiques)
6
 
Sérieux regardez "Sons of Anarchy" c'est mille fois mieux que ce film. C'est dingue tout de même. C'est bourré d'acteurs qui démontent tout ça parce que c'est estampillé Quentin Tarantino alors que ce n'est qu'une vulgaire (très vulgaire) copie de son style. Il suffit pas de prendre ses acteurs (si ya pas de scénario et des dialogues bidons comment voulez vous qu'ils remontent le film), de mettre le même genre de musique (Chingon pour le petit coté je supporte Robert Rodriguez) ... Donc déception totale c'est bête parce que il y avait moyen d'en faire un truc pas mal, si seulement Robert Rodriguez et Quentin Tarantino l'avaient fait eux même en grindhouse.
publié le 21/02/2011 - 15:43
Portrait de AqME

Des nichons et des motards

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
2
 
Je suis assez surpris de voir autant de critiques positives sur ce film. Il est vrai que sur la jaquette, il est estampillé "produit par Quentin Tarantino" et cela devrait suffire à certains comme gage de qualité. Mais la dernière fois que j'ai vu un film apprécié par Tarantino, il s'agissait de Frozen River et je m'étais vraiment fait chier. Eh bien avec Hell Ride, c'est pareil. A croire que ce cher Quentin a des gouts plus que douteux en matière de cinéma. Dans ce film, pas besoin de chercher de la poésie ou une once de délicatesse. Il s'agit d'un film d'homme pour les hommes. En gros, on ne voit que des nichons, des culs et des motos. Cela ne me gêne pas outre mesure, mais le film repose essentiellement sur une sexualité exacerbé avec des mots crus et des femmes faciles, sans toutefois assumé pleinement la volonté de faire un porno. Le scénario est assez navrant et la façon de filmer n'est vraiment pas terrible. Bishop a voulu faire de son film un western moderne en remplaçant les cowboys par des motards et donc le chevaux par des bécanes. Idée sympathique, plombée par une narration approximative et calamiteuse à suivre. En gros, on démarre sur du futur pour revenir en arrière, pour repartir au présent et puis on revient vers le passé, bref, un imbroglio indigeste de va et vient dans le temps qui laisse le spectateur pantois et incrédule. Comment dans un tel film peut-on arriver à une telle narration? Les acteurs ne sont pas mauvais, mais Pistolero, le héros (qui n'est autre que le réalisateur, pas fou le type!) a un charisme de moule avariée et arrive à se taper plein de gonzesses alors qu'il est moche. A croire que pour niquer, il suffit d'une moto et d'un blouson de cuir, et de parler comme un charretier. Le seul qui tire son épingle du jeu est Vinnie Jones avec son regard glacial et fou. La fin du film est conventionnelle avec une happy end qui termine de laminer ce film. Au final, Hell ride s'impose comme l'un des plus mauvais film que j'ai pu voir, qui n'apporte rien au genre et qui plaira surement aux amateurs de film érotiques le soir sur M6. Personnellement, tant qu'à voir des nibards et une absence de scénario potable avec des dialogues insipides, je me mate un Marc Dorcel...
publié le 05/09/2010 - 17:25
Portrait de Inferno

Wester motard

Inferno (Graine de psychopathe - 141 critiques)
6
 
Tarentino présente Hell Ride, un véritable "wester-motard". Le scénario est des plus simple: vengeance. On retrouve toujours ce charisme chez les acteurs choisi qui crée des personnages uniques et biens dessinés.

Néanmoins, malgrè une touche Tarentino, ce film n'a pas connu le succès escompté, ce qui me semble justifié. On a un sentiment de film innachevé, il manque un quelque chose: peut-être que ce sont les dialogues typiques de Tarentino qui ne sont pas présents, est-ce plutôt le montage qui au début est un peu perturbant au point de ne comprendre que trop tard la relations entre les personnages, ou peut-être une impression de "trop" de scènes de nibard ou encore des flash back sans intensité!

Bref. Même si l'ambiance sonne Tarentino, on sent que le maître n'a pas été aux reines de cette production. Dommage

INFERNO

publié le 06/11/2009 - 13:41
Portrait de Cypher

Victors vs 6-6-6

Cypher (Copycat Killer - 26 critiques)
8
 
Hell ride est un film relatant une vengeance prenant place dans une guerre entre deux gangs de motards, un conflit qui remonte à plus de vingt ans. Le métrage est filmé comme un western, avec son lot de duels, de chevauchées, de chasses au trésor, de sales tronches et de bastons. Mais c'est précisément sur ce dernier point que le film pêche le plus : la violence est certes bien présente, mais à petite dose et est peu graphique - ce qui est dommage pour un scénario avec un tel potentiel et des personnages naturellement portés sur la violence. Il reste toujours des protagonistes intéressants, une histoire prenante, quelques scènes torrides et des acteurs bien connus des amateurs de films de genre.

J'en profite pour rendre hommage au génial David Carradine qui fait une brève apparition dans Hell ride, l'un de ses derniers films. RIP Bill.

publié le 04/06/2009 - 20:26

Derniers commentaires