Sinking of Japan

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Lebreihz

Le pays du soleil coulant !

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)

Certes c'est un film catastrophe, mais je vous rassure ce n'est point un de ces films Américains bardés d'effets numériques du pauvre que l'on peut voir de temps en temps...ou l'on évoque une catastrophe planétaire peu probable...d'ailleurs en général ce genre de film on une affiche assez spectaculaire genre la statue de la liberté a moitié immergé !

Le film pose les choses dès le départ : Le Japon va disparaître, il va être englouti ...Oui ! le pays du soleil levant , le royaume sacré ! le "Nihon" en Japonais va disparaître ....Avouez que c'est impensable pour le peuple le plus nationaliste de la terre

Il n'empêche que le film à ce moment là soulève beaucoup de questions ...une évacuation des 130 millions de Japonais a -t-elle un sens !, les 130 millions de Japonais ne feraient-ils pas mieux de couler avec le navire !

N'empêche que d'un point de vue juridique ce serait une première !. Il y a des réfugiés politiques, économiques....assez rarement climatique....mais il n'y a jamais eu encore à mon sens de réfugiés géologiques !.....ce serait assez extraordinaire d'imaginez une diaspora Japonaise , sans retour possible à la terre promise ....imaginez un peu 130 millions d'habitants a accueillir réparti dans les différents pays du monde....remarquez là au moins vous êtes sur de trouver des médecins, des professeurs ...et même pourquoi pas le futur Montaigne !

Alors est ce possible une telle catastrophe ?...oui ! peut-être dans un siècle qui sait !...D'ailleurs les Japonais en n'ont conscience il suffit de penser au fameux tableau de Hokusai, "la grande vague de Kanagawa".....les Japonais savent que leur pays est en sursis....et vive avec !

Dommage par contre que le film n'aille pas plus loin dans la réflexion...et tombe un peu dans le film catastrophe pur et dur

publié le 03/09/2016 - 03:33
Portrait de Satyr

La submersion du Japon

Satyr (America's Most Wanted - 494 critiques)
10
 
Sinking of Japan est le film catastrophe par excellence venu tout droit pour une fois du Japon, de par son sujet qui pourrait être plausible et envisageable. Il va s'en dire, que pour les besoins du film, la catastrophe a été envisagée dans une moindre mesure. La réalisation et les moyens mis en oeuvre permettent d'offrir des scènes plus que spectaculaires et très réalistes. Certes le scénario est original mais dans son déroulement reste conventionnel , et quelques détails viennent ternir le tout comme le fait que tout part d'un seul homme (le professeur pour ne pas le citer) afin d'éviter le pire. Mais les personnages sont crédibles et impliqués, peut être trop pour certains qui ont tendance à surjouer. Mais pour de maigres défauts, le film en vaut largement la peine, à comparer d'un 2012 qui dans une toute autre mesure ne s'embarrassait pas de paraître plus censé et crédible. Bref, Sinking of Japan est un film intéressant et de qualité à plus d'un titre, notamment de par son scénario qui fait effectivement froid dans le dos.
publié le 28/02/2014 - 19:29

Bien

Seifer (America's Most Wanted - 642 critiques)
8
 
J'ai vraiment bien aimé ce film catastrophe emmenés par de supers acteurs. Pour une petite edition dvd, les effets sont bien faits. Ce film rivalise sans souci avec de grosses productions. Il m'a bien surpris de par ses belles qualités. Donc pour moi c'est un film à voir. Mieux que "2012".
publié le 13/09/2012 - 09:34
Portrait de Warhammer

La fin du japon??????

Warhammer (Serial Killer - 929 critiques)
6
 
Voilà une idée qui fait froid dans le dos, vous imaginez? Ma fin du japon, je ne sais pas vous, mais moi ça me foutrait les boules si c'était vrai. Celà dit le japon est une archipel qui se situe sur une faille donc avec le réchauffement climatique qui vient se rajouter, une disparition partielle ou totale dans les 30 à 50 ans est possible, pourquoi pas? C'est toute l'histoire donc de ce film catastrophe mais qui présume d'une disparition du pays en moins d'un an d'aprés les calculs d'un savant. Malgré une idée de départ séduisante, des Fx impressionants,une reconstitution soignée, cet eniéme film catastrophe n'apporte rien de nouveau à ceux qui ont été faits precédemment, il aligne les poncifs du genre avec actes de bravoures improbables, les larmes s'enchainent sur fond de romance à la con (difficile d'y échapper dans ce genre de film) et invraisemblances nombreuses bien entendu. Voilà c'est pas mauvais mais pas inoubliable. A voir à l'occase.
publié le 06/06/2012 - 13:43
Portrait de Dante_1984

Le jour suivant

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
6
 
Alors que le Japon est victime de multiples catastrophes prédisant sa fin prochaine, un groupe de scientifiques tente de sauver l'archipel grâce à un plan audacieux : créer une explosion si puissante qu'elle déchirerait en deux les plaques tectoniques à l'origine des cataclysmes. Là où l'on remarque les bases d'un bon film catastrophe, on songe immédiatement au séisme qui a ébranlé les Japonais en ce début d'année 2011. Dès lors, le film de Shinji Higuchi possède d'étranges similarités avec la réalité et, au vu de ce qui est arrivé, pourrait se confirmer dans un proche avenir. De là à entrevoir pour les producteurs une possible exportation dudit film en se servant des derniers événements, il n'y a qu'un pas que l'on s'empresse de franchir.

Si le scénario de Sinking of Japan le laisse à croire, les premières images ne seront guère révélatrices des intentions du réalisateur. En effet, après un tremblement de terre et une séquence de sauvetage rythmée, il apparaît clairement que le récit préfère se complaire dans des dialogues interminables plutôt que se concentrer sur le vif du sujet : la destruction du Japon ! En d'autres circonstances, cela n'aurait pas été un problème, mais pour un film de cet acabit, on était en droit de s'attendre à un peu plus d'action. Qui plus est, cette exposition outrancière d'un panel de personnages très proprets, sans la moindre aspérité, fleure bon avec les stéréotypes du genre. Tant dans leur caractère que dans leurs motivations, les protagonistes s'engluent dans des propos mielleux on ne peut plus alarmants.

Sur la durée totale du film (soit 135 minutes), les séquences des catastrophes naturelles ne doivent pas dépasser plus de 10 minutes en étant généreux ! Une véritable gageure qui plombe l'ambiance et, par la même, nos attentes. Malgré une réussite indéniable au niveau des effets spéciaux (ce n'est pas 2012, mais l'ensemble demeure très crédible), les cataclysmes se résument à des séquences expédiées à la va-vite et, dans le pire des cas, à de simples plans de quelques secondes beaucoup trop statiques, voire à des images aériennes montrant l'ampleur des dégâts. Néanmoins, leur qualité n'est pas à démontrer et leur incrustation à l'image des plus soignées pour la plupart d'entre elles.

Bref, Sinking of japan n'interprète pas le chant du cygne de l'archipel nippon dans un déluge d'explosions, de séismes et de tsunami, mais plutôt dans une étonnante résignation et abnégation de la part de ses citoyens. Assez naïf et utopiste dans sa manière d'exposer la nature humaine face aux catastrophes naturelles (tous s'entraident et s'épaulent dans l'épreuve), Shinji Higuchi nous dessert une fable mélodramatique lénifiante au lieu d'une production nerveuse et trépidante. Une approche similaire au "blockbuster" coréen The last day qui se conclut par des situations attendues et un final aussi niais que le restant du film. Sinking of Japan n'est pas mauvais, mais ne convainc guère par son idéalisme mal placé.

publié le 21/11/2011 - 14:34