Dragon Fear : A la Recherche du Trésor Perdu - Le Trésor Perdu du Grand Canyon

4.0/10
Dragon Fear : A la Recherche du Trésor Perdu - Le Trésor Perdu du Grand Canyon

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Crowdead Crowdead
Graine de psychopathe - 231 critiques
publié le 30/11/2012 - 18:58
6
 

Du nanar bien ringardos

Ah que voila le bon nanar. On commence par l'histoire bête comme une chèvre. un pépé explorateur disparait, sa dinde de fille part à sa recherche avec des confrères et rencontreront des mayas et une sorte de dieu serpent ressemblant vaguement a un dragon. On n'évite pas, bien entendu l'histoire d'amour pathétiquement prévisible et aussi niais qu'un épisode de Dora l'exploratrice. Les twists sont prévisible, l'évolution des personnages aussi. Bref, on marche sur les plates-bandes de l'histoire du cinéma en repompant allègrement tout ce qui a été fait (Indiana Jones en tête bien entendu) et si possible, en massacrant les inspirations. Les personnages enchainent les réactions connes et incarnent le kitsch (la blondasse conne, le scientifique paumé qui se réveille, le pépé sage...).

Petit budget oblige, tout ce qui en dépend est foiré. le monstre doit pleurer en voyant son reflet. Les mayas doivent rougir de honte en voyant leurs temples en carton... La médiocrité ambiante fera rire les fadas du nanar qui tache.

Bref, on s'amuse devant la catastrophe cinématographique ne se prenant pas tant que ça au sérieux. Sympathiquement mauvais.

Portrait de DorianGray DorianGray
I am Legend - 1998 critiques
publié le 27/09/2010 - 17:34
2
 

Attention, prêts ? Pompez !!!!

Que se passe-t-il quand on cherche à se faire du blé sur deux séries bien connues ? Très simple, on se ridiculise face à Indiana Jones et on se torche devant la momie ... autrement dit, on réalise une belle merde. Car, ne vous y trompez pas, il s'agit bien d'une merde, une grosse merde ...

Tout d'abord, un scénario surpuissant, bouffant tout et faisant passer la télé réalité pour une émission de génie ... imaginez donc ... le décor, le Grand Canyon, le lieu de tous les mystères, un temple aztèque mais d'origine égyptienne avec des éléments Quichuas, des statues Toltèques, des chausses-trappes médiévales, des indiens pas indiens (comprenez des noirs, des indiens de l'Inde, des latinos, des blancs bien blancs et des asiatiques, tous avec des couches culottes façon maori du pauvre ... et une créature merdique en SFX à deux balles qui finira par exploser comme une grosse baudruche gonflée à l'hélium et qui vous paraîtra aussi tarte que le dentier monstrueux de ma cousine et aussi crédible qu'une vraie pute au milieu des bucheronnes du Bois de Boulogne ... de la merde, je vous dis ... de la merde ...

Venons-en maintenant aux somptueux acteurs ... j'ai nommé ... les chevaux ... avez-vous vu avec quelle maestria cet animal simule sa propre mort ? On sent l'acteur shakespearien derrière la seule interprétation valable de ce film ! Sinon, les indiens ont cet air déprimé et déprimant des figurants payés avec des pains saucisses, les archéologues sont si crédibles que mes mâchoires refusaient de se fermer et restaient béantes d'étonnement. Entre une sous Rachel W, un Jonathon H du pauvre et un Sean C asthmatique je meurs d'ennui !!! On sent bien qu'on aurait voulu copier ces grands acteurs mais on en reste à un traitement purement informatif ...

Les non-sens sont légion : on peut lutter contre le curare, on peut conter fleurette à la vieille moche de Doherty même dans un milieu très hostile, on peut discuter philosophie du pauvre face à un démon préhistorique, on peut aussi se sacrifier, c'est la seule façon de survivre, on peut poser deux pieds dans un flaque de boue et faire comme s'il s'agissait de sables mouvants, on peut parler une langue disparue depuis 500 ans sans problème ...

Les plagiats surtout sont légion : Indiana Jones, Benjamin Gates, la Momie, les aventuriers du monde perdu, aliens, Jaws, Mortal Kombat, Alan Quatermain et j'en oublie certainement ... plagiat, vous avez dit plagiat ??? Ce n'est plus une resucée, c'est un pompage pire qu'un bon pompier fait avec animation derrière un mur de drugstore ...

Enfin, le terrible serpent à plumes a du plomb dans l'aile ... tout en CGI superbement incrustés à la barbare, il ressemble plus au dragon de Mortal Kombat qu'au dieu précolombien ... d'autant qu'en tant que ricain pur jus, il bénéficie d'un nom bien débile : l'original étant Quetzalcoatl (prononcez bien chaque lettre merci), il devient ici Quetzalcoat soit en traduction 'le manteau en peau de Quetzal' ... idiot, non ?

Thématiques