La Maison sur le Lac

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Hades Hades
Graine de psychopathe - 200 critiques
publié le 28/07/2023 - 09:42
7
 

Un récit karmique

Comme souvent dans l'oeuvre de Stephen King le surnaturel est avant tout la pour mieux expliciter la noirceur humaine et les failles de la société.

Ici il est question de machisme, de racisme, de la toxicité du masculin sur le féminin. La figure paternel est dépeinte sous son plus mauvais côté.

Paradoxalement, le héros de l'histoire, Mike Noonan, est un homme, un homme blanc qui plus est, qui incarne ce regard moderne dans cette micro-société tourné vers le passé et incapable de s'en affranchir.

Le drame de ce personnage et son besoin de trouver un nouveau souffle à sa vie, allant jusqu'à aider des inconnus, le rendent très sympathique. Pierce Brosnan est brillant dans ce rôle. En tant qu'ecrivain, on peut le voir comme une représentation partielle de Stephen King.

Les effets spéciaux fonctionnent plutôt bien et ce n'est pas dans une idée de faire de la grande frayeur mais plutôt de distiller une ambiance tendu et sombre. Le fantastique est donc montré avec parcimonie pour produire un meilleur effet et laisser planer un mystère prenant, conduisant à une enquête entre le réel et le paranormal.

Les fantômes sont des éléments récurrents dans l'oeuvre de Stephen King, idée que même après la mort, le passé peut ressurgir et que le karma est bien présent. Ainsi, le sombre secret de cette communauté les à détruit, illustré par cette malédiction d'outre tombe. Très intéressant et vraiment pertinent, ce rendu de la noirceur humaine et ses conséquences nous offre un vrai message existentialiste. De même la relation de Mike Noonan avec sa compagne décédée au delà de la mort aura une importance capitale à l'histoire.

Un défaut notable dans la première partie de ce téléfilm reste néanmoins sa lenteur, l'histoire tire en longueur inutile parfois et cela peut être un frein dans notre investissement visuel. Heureusement, la deuxième partie est plus stimulante et rattrape le tir.

La fin peut être sujette à controverse, c'est une fin ouverte et du coup libre à toute interprétation mais qui me laisse un petit goût amer.

Un bon téléfilm qui nous fait réfléchir sur la nature humaine profonde. Après la lenteur du récit dans la première partie peut déranger mais une fois passé ce cap l'expérience est vraiment prenante. Je salue la performance de Pierce Brosnan qui a su donner vie et force à son personnage.

Portrait de Geoffrey Geoffrey
America's Most Wanted - 324 critiques
publié le 23/04/2021 - 09:29
8
 

Avis paresseux

Tout le monde connait Stephen King et son œuvre gargantuesque. Pour ma part, étant adolescent, j’étais très fan de ses écrits, si bien que j’ai tout lu de lui depuis ses débuts jusqu’à un certain… SAC D’OS, que j’avais apprécié, mais nettement moins que d’autres romans. Mon intérêt pour le King, déjà entamé par le très moyen ROADMASTER, s’est amoindri et j’ai laissé passer de nombreux romans. Si je vous raconte tout ça, c’est pour que vous compreniez l’état d’esprit dans lequel j’ai attaqué cette mini-série : SAC D’OS et moi, on n’était pas vraiment copains.

Et pourtant, j’ai vraiment beaucoup aimé cette adaptation. Mick Garris n’en fait pas des caisses derrière la caméra, et cette sobriété convient parfaitement à cette histoire de deuil portée par un Pierce Brosnan impeccable (comme toujours j’ai envie de dire). Le scénario est bien agencé et même si l’on devine assez rapidement le fin mot de l’histoire, il subsiste suffisamment de zones d’ombre pour maintenir l’intérêt. Et puis, il n’y a rien à faire, mais l’imagination du King fait toujours son petit effet.

Je vous recommande donc chaudement l’aventure SAC D’OS, sorti en DVD/Blu-Ray chez Condor Entertainment il y a quelques mois.

Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2308 critiques
publié le 13/08/2018 - 15:23

Malédiction familiale

Je craignais au départ un simple et banal film de "maison hantée" et puis au final c'est bien plus subtil que ça !

Certes c'est la femme d'un écrivain a succès qui meurt dans un accident !, et le mari désormais veuf effondré se retire dans son chalet familial près d'un lac !

Alors comme je vous l'ai dit le but n'est pas de montrer des fantômes de revenants . finalement le film va loin et même très loin .

car il va finir par nous présenter des personnages respectables sous tout un autre jour !. Et ceci dans une histoire particulièrement choquante !

Portrait de Punisher84 Punisher84
I am Legend - 1390 critiques
publié le 29/03/2012 - 19:56
8
 

Os my god !

Dans le monde des adaptations littéraires de Stephen King, Mick Garris tient une place à part. Capable du meilleur (Shining) comme du pire (Un tour sur le bolide), il revient aujourd'hui avec Bag of Bones. Et en me basant sur mon expérience cinéphilique et télévisuelle, je peux dire que son dernier bébé est une franche réussite. Car là ou il n'y avait presque que du grand guignol dans le moyennement bon Desperation, bel exemple de ratage, il s'attarde enfin sur ce qui fait la force des bouquins du maître de l'horreur : les personnages. Il s'agit peut-être d'une mini-série mais l'attention particulière portée sur les différents protagonistes de l'histoire les rends forts attachants. En découle une empathie non négligeable même pour les seconds rôles qui colle vraiment à la peau, flashs back compris. Le casting étant bien fournis, Pierce Brosnan, Mélissa George et William Schallert ne baissent pas de régime jusqu'à la dernière seconde. A ce titre, il y a plusieurs séquences fortes d'émotions qui parsèment les deux épisodes. Le coup de théâtre introductif, l'assassinat vengeur par surprise et la révélation de l'élément déclencheur de l'intrigue permettent de donner à Bag of Bones tout son piquant. Un goût relevé qui fait parti des éléments qui donnent au téléfilm son statut de franche réussite. Sans oublier des effets spéciaux de qualité, une photographie de luxe et une bande son... glaciale ! En plus l'affiche est vraiment somptueuse. Que demander de plus ?
Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.

Thématiques