Liste des Critiques pour The Crazies

The Crazies
Titre: The Crazies
Genre: Horreur
Année: 2010
Réalisateur: Breck Eisner
Musique: Mark Isham
Scénario: Scott Kosar, Ray Wright
Durée: 101 min.
Budget: 12,000,000 $
Pays: États-Unis
Tags : Remake, Virus
Appartient à la série:

Il n'y a aucune critique enregistrée pour ce film. Vous pouvez aussi ajouter votre critique !

Don't Breathe - La maison des ténèbres
En 2013, Fede Alvarez crée la surprise avec un remake réussi du film culte Evil Dead . Le cinéaste imposait une habile relecture de l’œuvre de Sam Raimi. Son nouveau projet était donc attendu au tournant pour confirmer l’essai. Contrairement au titre racoleur français à la banalité affligeante, Don't Breathe révèle une approche étonnante du huis clos horrifique tel qu’on le...
Mississippi River Sharks
Quand on aborde le domaine de la sharkploitation, des noms récurrents reviennent avec plus ou moins de régularité, comme Mark Atkins, Anthony C. Ferrante ou encore Christopher Ray. Des patronymes qui ont de quoi faire frémir, car s’ils démontrent une constance, c’est bien dans la qualité nullissime de leurs réalisations respectives. Depuis peu, une autre «trublionne» s...
American Horror Story
Un couple qui bat de l'aile déménage à Los Angeles avec leur fille dans une immense demeure. Toutefois, leur joie est de courte durée lorsqu'ils comprennent que le passé du lieu est loin d'être un mauvais souvenir... Après s'être attelé aux travers de la chirurgie esthétique avec Nip/Tuck ou à la comédie musicale au sein d'un lycée ( Glee ), le duo Murphy/Falchuk se penche sur...
Terreur dans l'Arctique
Quand on s’attaque au survival animalier, on peut choisir de créer sa propre bestiole, de reprendre un animal existant ou une espèce disparue. Parfois, l’amalgame de ces éléments donne lieu à quelques aberrations tant biologiques que cinématographiques. Aussi, le fait de se cantonner à une ligne directrice plutôt claire relève déjà de l’exploit. Cela sans compter les multiples...
The Canal
Dans le domaine horrifique, comme dans d’autres genres, il reste très délicat de concilier deux approches aux antipodes. L’une démonstrative, gore et violente. La seconde insidieuse, lancinante et malsaine. Généralement, cela nous donne des productions foncièrement différentes jouant soit sur l’outrancier, soit sur l’aspect dérangeant d’un concept. L’amalgame...