Critiques spectateurs de Re-animagore88

Le Scaphandrier, Le Scaphandrier

Le Scaphandrier

Alain Vézina est avant tout un enseignant de cinéma au Cegep et il ne cache pas son goût pour les monstres à la godzilla et les films de type slasher des années 1980. Après des années à chercher du financement dans un environnement où les producteurs publiques québécois sont encore méfiant à diriger leurs argents dans un univers horrifique, il est difficile de s'imposer dans le film de genre.

Pourtant le Québec a eu son premier film de zombies fous avec David Cronenberg dans les années 70, celui-ci avait d'ailleurs reçu de nombreuses critiques avec son film ''Frisson''; lui reprochant de lapider les fonds publiques en réalisant des films trashs et dégradants. Pour revenir sur le film de Vézina qui s'insipira fortement des films américains ''Halloween'' et ''Fog'', celui-ci n'a reçu qu'un maigre 2 millions de dollars pour la production de ce films, ce qui équivaux au budget du buffet du midi sur les plateaux de tournages chez les américains, bref c'est bien peu, surtout que de nos jours en 2015, 1 millions c'est vite dépensé. Côté scénario, malheureusement les clichés sont nombreux mais bon, le film n'est-il pas un espèce d'hommage au cliché du genre?

Les acteurs s'en tirent plutôt bien malgré des dialogues qui vise le minimum et ont à droit à quelques moments drôles, ce qui permet au film de se dérider un peu, tant le scénario semble bancal et prévisible comme tout bon film de série B américaine dont il s'inspire. Cependant, ce qui aurait pu faire la force du film semble avoir été coupé par la censure de la régie du cinéma québécois et je parle bien sûr du gore qui est bien peu présent et dont la plupart des meurtres sont hors champs. En espérant une sortie DVD non censuré. Que dire des effets CGI dont le sous-marin qui ne peut que nous faire sourire tant les effets de synthèses sont ridicules, aussi bien tourner avec un sous-marin jouet dans une baignoire que cela ferait plus réaliste.

Je voulais aussi souligner le manque de publicité de ce film afin de le promouvoir publiquement, selon Vézina le film à été boudé par les station Tv et pour la plupart ils n'ont pas accepter de passer la Bande annonce, ce qui est déplorable surtout que ces même personnes hurlent que le cinéma québécois n'est pas accessible pour le grand public et lorsqu'une production de ce genre est mise en marché, il refuse d'en faire la promotion, c'est à ni rien comprendre??!! C'est ça continuer à faire passer les bande-annonce des merdes comme Ouija sur vos station, car les producteurs vous paie cher pour diffuser ces films indigestes.

Pour terminer, malgré ses imperfections nombreuses, il vaut tout de même la peine de s'y attarder, peut-être avec un peu de chance ce film ouvrira les portes à de futurs productions de film de genre dans l'univers du cinéma québécois qui selon la légende produit trop de film d'auteurs, pour ma part : longue vie à Robert Morin, Denis Côté, Stéphane Lafleurs et à tous les cinéastes québécois qui n'ont pas peur de sortir des zones de conforts des spectateurs.

2

Publié le 21 Février 2015

Zombie Island Massacre

Zombie Island Massacre

Oui c'est vrai, ce film est une véritable arnaque et une bouse, mais je crois qu'il faut mettre quelque-chose au clair avec la célèbre compagnie Troma. Troma bien sûr c'est la compagnie du charmant mais criard Lloyd Kauffman (criard car il à la mauvaise habitude de gueuler comme un fou sur son équipe technique et ses acteurs, making of à l'appuie.) Bien qu'il produise et réalise des films comme Toxic the avenger, la compagnie Troma achète aussi des films minables que personne ne veut et affiche ensuite la bannière Troma sur la pochette, ce qui veut dire que la seule chose qu'ils ont fait c'est d'acheter des films indépendants douteux, ils n'ont jamais donné un sous pour sa création. Ce qui explique pourquoi bien souvent le film ne reflète pas véritablement l'essence de Troma et son créateur Lloyd Kauffman mais fait augmenter le catalogue commercial disponible de Troma. Donc tout comme zombie Island massacre ou killer Kondom, oncle Lloydie n'a fait qu’étaler les billets verts pour obtenir les droits de distribution et n'a jamais participé à sa production.

4.5

Publié le 20 Juillet 2013

Marquis

Marquis

Pervers, corrompu, sadisme, fellation, pseudo circoncision, enculage, masturbation son tous des choses présentent dans ce film et non ce n'est pas un film XXX. Un film à voir absolument avec une photographie sublime et des décors magnifiques. Une oeuvre qui s'inspire de l'histoire de Sade mais aussi qui fait référence au travail de Charles LeBrun qui combine tête d'animaux et visage humain.

10

Publié le 27 Juin 2013

Deadtime Stories: Tales of Death

Deadtime Stories: Tales of Death

Lorsque j'ai visionné la bande annonce du film, j'ai littéralement salivé en voyant les effets spéciaux ''cheap'' mais au combien charmant. Cependant je suis resté déçu face a ce film qui pourtant me donnait l'espoir d'assister a un divertissement intéressant. Pourtant je ne peux pas dire que le réalisateur manque d'imagination en voyant le générique de début avec des mains de plus en plus monstrueuses qui se mettent à tourner les pages d'un vieux livre de conte pour enfant. Tout ce gâte dès les premiers moments, lorsque les acteurs entrent en scène, surtout l'oncle qui surjoue comme un poisson hors de l'eau, de quoi déjà faire tourner la sauce en vinaigre. Comme tous les styles ''crypte show'' nous avons droit à trois histoires extrêmement inégales l'une de l'autre et la dernière est bien la pire de toutes. Tout de même l'ambiance des années 80 et la sensation de vieille pellicule croulant sous le VHS est toujours un souvenir d'un temps qui n'existe plus, un temps ou l'on se cassait la tête à se demander comment réussir a bricoler un monstre avec une corde et un bout de ficelle alors qu'aujourd'hui un coup de souris et le monstre est déjà créé... pratique mais si peu charmant.

6

Publié le 2 Juin 2013

Douce Nuit, Sanglante Nuit 2

Douce Nuit, Sanglante Nuit 2

Bon dieu, seigneur dieu, c'est une véritable arnaque que ce film, malgré mon amour pour les films des années 80, ce truc que je ne peux point juger comme étant un film est une véritable honte pour tout réalisateur de ce monde. C'est l'une des pire suite jamais vue. Plus de 30 minutes de flash-back non pas fragmenter en micro partie pour expliquer le premier film mais on revisite de A à Z le premier opus!!!!J'ai jamais vu ça !!! Et comble de malheur l'acteur qui incarne Rikki, le père noël tueur est un très bon acteur de théâtre, c'est sûrement ce qu'on dirait si ce mec jouait au théâtre tellement il grimace comme un singe qui fait une crise d'épilepsie, mais là c'est du cinéma qu'on parle ici. Bref nous assistons à une véritable propagande publicitaire de 85 minutes du film original. Dommage, mais y'a vraiment pas d'autre mot pour qualifier ce pauvre déchet pelliculaire, c'est un pure MER******!!!!!!!!!!!

4.07143

Publié le 16 Mai 2013

Mama

Mama

Voyant les bonnes critiques et les bons commentaires sur Mama, mes attentes sont devenues très élevées. Pourtant je suis resté amère face à ce film qui m'a laissé perplexe quand a son succès. Le début était allègrement appétissant mais la sauce ce gâte devant la prévisibilité du scénario. Contrairement au film SINISTRE qui semble être quasi homologue sur certain point, Mama gave trop le spectateur alors qu'il devrait nous donner des éléments au compte goutte, comme par exemple la fameuse Mama dont on nous offre beaucoup trop de moment graphique qui gâche son côté mystérieux. Néanmoins le film est de bonne facture.

8.08

Publié le 16 Mai 2013

Metal Monster

Metal Monster

N'est pas Spielberg qui veut, un film qui se veut être dans la tradition des ''Duel ou Christine'' mais qui n' en a malheureusement pas l'étoffe. Les personnage sont insipides et il nous ait difficile de s'attacher a eux. Quand a la vedette du film le bolide Monstrueux seul son ''look'' de vieille bagnole noire poussiéreuse vaut le détour, tout ce gâte lorsque la poursuite finale s'engage entre le bus et la vilaine voiture. En effet, je n'avais jamais visionné une course folle aussi répétitive, ennuyante et sans grande imagination, même les jeunes passagers geignent que tout cela ne finira jamais. Pourtant le film bénéficiait d'un bon pitch de départ avec une voiture meurtrière même si le concept avait déjà été inventé par Hollywood. Difficile de croire que ce métrage roi du cabotinage ait été réalisé par Cain qui réalisa plus tard Young Guns.

4

Publié le 13 Mai 2013

Deadly Scavengers

Deadly Scavengers

Ça prend beaucoup de courage pour réaliser un film comme celui-ci mais semble-t-il que Ron Ford a les couilles qu'ils faut pour réaliser un métrage de ce genre. En effet ce film ultra Z avec un scénario sans grand lendemain ne peut que prêter a rire. les effets spéciaux de bas étages abondent de tout bord, tout côté. Des effets digne des plus grand jeu vidéo des années 80 et des personnages sans réels saveurs. Par contre quelques monstres en caoutchouc sympathiques. Bref une production entre amis complètement fauchée.

4

Publié le 5 Mai 2013

Douce Nuit, Sanglante Nuit

Douce Nuit, Sanglante Nuit

Mickey Rooney a dit un jour que c'était de la pure folie de faire un film sur un père noël tueur, que cela détruisait à coup sûr le mythe de pureté que les enfants apportent au barbu bedonnant. Mais tout de même cela ne l'a pas empêché de tourner dans le 5e opus de la série... Tout cela pour vous dire que ce année de doux petits cadeaux au enfant matérialistes de notre métrage en a bavé, non pas pour sa violence mais bien pour son attaque contre le seigneur a barbe blanche qui balance a chaque monde. Pour ce qui concerne le film, il se regarde sans trop de mal et peut même parfois nous surprendre par quelques scènes bien violentes. Bien des spectateur ont bafoués allègrement le jeu des acteurs, qualifiant leurs jeux de misérables et amateurs, en ce qui me concerne je considère que les acteurs s'en tirent plutôt bien pour ce genre de production, surtout la mère supérieur qui est a la fois cruelle et sensible.Ce film n'échappe pas non plus a la production Z mais j'ai senti que le réalisateur malgré les faibles moyens du film, semblait avoir a c½ur son travail de réalisateur et de vouloir nous donner un peu plus qu'un simple film commercial.

7

Publié le 5 Mai 2013

Godzilla Ebirah et Mothra: Duel dans les mers du sud

Godzilla Ebirah et Mothra: Duel dans les mers du sud

Faut le dire tout de suite, ce n'est pas le meilleur Godzilla de la série. Nous avons droit a une petite histoire toute simple d'un homme recherchant son frère sur l'océan. Comme d'habitude le jeu des acteurs est un véritable foutoir comme la cohérence des personnages. Par exemple, voir trois cambrioleurs sur son bateau, pointé son arme contre eux et leur demander de foutre le camps demain matin après une bonne nuit de sommeil tous les quatres dans la même cabine bref n'importe quoi. Pour ma part je suis bien prêt a regarder ce genre de connerie, à condition d'avoir droit a une belle bagarre entre godzilla et son ennemi tout droit sortie d'une cuve bouillante du restaurant ''Red Lobster'' mais malheureusement notre homard géant a sûrement dû trop cuire dans sa marmite car le spectacle sans grand éclat déjà se termine rapido après un match de ''foot-rocher''. à tous ceux qui veulent suivre a tout prix la série Godzilla.

7

Publié le 19 Avril 2013

TerrorVision

TerrorVision

Terrorvision : un nom qui en dit long sur ce que le film nous proposera. Un métrage inventif et original mais décoré d'acteurs misérables qui grimacent comme des singes poursuivant une femelle. Cependant les effets spéciaux font plaisir à voir avec cette petite touche de gore que seule les années 80 pouvaient nous offrir. Donc un gros déconnage de monstre dévoreur de chair humaine à l'horizon qui réussit tout de même a nous divertir et a nous faire sourire. On peut aussi noté un fait curieux pour l'époque dans ce genre de film; le thème de l'échangisme est abordé, car les parents de la famille semblent être avide de nouvelles expériences afin de pigmenté leur vie de couple. Et pour ceux qui chercherons peut-être un sens a ce film, il y a sûrement une maigre métaphore ''sous roche'' avec cette association que l'homme et la technologie et son matérialisme ne le mèneront qu'à sa défaite....qui sait?

8

Publié le 19 Avril 2013

Frère de Sang 3

Frère de Sang 3

Bon petit film ''d'horreur comédie'' sans véritable prétention. Le jeu des acteurs n'est pas très louable et cela compresse l'avant dernier métrage de Henenlotter dans la dimension ultra Z. Pourtant l'opus a beaucoup a offrir au niveau du gore et des effets spéciaux plus ou moins crédible mais ô combien amusant. A voir pour tous les fan de la série!

6

Publié le 1 Avril 2013

Blood Feast

Blood Feast

Décidément il faut s'armer de patience devant le visionnage de cet opus de notre ami Gordon lewis, ce film nous traine sous de terrible longueur et que dire du jeu des acteurs qui frôlent la médiocrité. On peut même voir clairement lors de la scène dans le du bureau des homicides que scott H. Hall récite son texte qu'il a noté sur la paume de sa main et tout ça en toute subtilité. Question gore, aujourd'hui on a vu pire mais tout de même le réalisateur reste ingénieux dans la façon de présenter ses quelques meurtres violents. On remarquera que Lewis s'offre de bien meilleur cadrage que dans ses précédants opus, il n'Hésite pas à faire des panoramiques avec sa caméra et guéri enfin le statisme qui rongeait ses cadres. Cependant son évolution ne l'empêche pas de traiter son film comme une vulgaire pièce de théatre filmée, surtout lors des scènes ou le meurtrier vénère son idole égyptien. Un film a voir une fois dans sa vie.

5.88235

Publié le 27 Juillet 2012

Super Inframan

Super Inframan

Non sérieusement, on ne peut que rester sans voix devant ce spectacle hallucinant qui déborde d'effet spéciaux caoutchouteux. Les frère Shaw nous lancent à la figure une histoire sans réel intérêt, heureusement tout se joue sur le dynamisme des effets et du montage apocalyptique, ceux-ci nous éparge à coup sûr un sommeil lourd. Il ne faut pas se le cacher , tout l'intérêt réside dans la création des monstres et créatures en papiers mâchés. Je ne me fatigue jamais de regarder les combats d'inframan pour sauver l'univers, Kisch à souhait, mais efficace à fond. Mon coup de coeur reste sans aucun doute l'attaque de la base des scientique par l'énome plante tentaculaire qui ne se gêne pas pour malmener ses pauvres petits cascadeurs chinois. Un film qui nous met un petit sourire moqueur sur les lèvres et qui nous transporte dans un univers dont la technologie d'aujourd'hui ne nous amènera jamais, c'est le plaisir des créateurs de produire un monde infernal avec une corde et des pétards. A voir pour tout ceux qui aime le genre!

9.33333

Publié le 27 Juillet 2012

Le Manoir de la Terreur

Le Manoir de la Terreur

Voilà un réalisateur qui a bien compris ce qu'il faut faire pour pondre un bon film de zombie. Le manoir de la terreur film mytique de seconde zone sait très bien nous divertir avec ses maquillage pas toujours réussi ( à noter que l'un des zombies est clairement couvert d'un masque de frankenstein a peine modifié) et du soft sexe plus ou moins bizarre. À voir absolument pour tous ceux qui adore les métrage sortant des années 80

5.84

Publié le 28 Juin 2011

Pages