"Les Dossiers Warren", plaisir coupable à consommer avec modération

« Ed et Lorraine Warren ont passé leur vie à combattre le mal avec leur foi comme seule arme et ils ont rassemblé plus de trois mille histoires fascinantes. Les voici résumées dans ce livre ». Si le teasing était un art, l’accroche du livre « Les Dossiers Warren » ravirait de nombreux amateurs de frissons.

Au premier regard, l’ouvrage de Marie Alsina sorti en librairie en 2017 a tout pour ravir les fans de la saga Conjuring, dont les deux films diffusés en salle en 2013 et 2016 mettent en scène l’histoire de Ed et Lorraine Warren, experts en démonologie américains ; d’autant plus que les libraires ne regorgent pas d’ouvrages en français narrant l’histoire des époux Warren. Auteure passionnée par le paranormal et plus particulièrement par la vie et la personnalité du démonologue et de la médium, Marie Alsina (par ailleurs créatrice du site mindshadow.fr) s’est lancée dans l’écriture de ce recueil d’enquêtes à la demande de Jean-Michel Grandsire, créateur notamment du magazine Parascience.

Si le livre revient sur une vingtaine d’enquêtes, dont les plus fameuses sont « les cas » Enfield, Annabelle ou bien Amityville, « Les Dossiers Warren » laisse en suspend quelques questions. Le lecteur peut être alternativement frappé par la simplicité de l’écriture, ou déçu que l’auteure n’ouvre à aucun moment le débat sur les époux Warren (vrais enquêteurs du paranormal ou illuminés ?), laissant même parfois un sentiment de prosélytisme religieux qui ne transparait pas dans les adaptations cinématographiques ; l’ouvrage, publié aux éditions du Temps Présent, aborde les enquêtes au premier degré, donnant le sentiment d’un couple Warren en croisade, sorte de « Justice League » du paranormal porté par sa foi en Dieu.

Et après tout, pourquoi pas…

Marie Alsina fait volontairement le choix d’un récit plus littéraire que scientifique. Interrogée, l’auteure répond à une envie de « faire connaître ce couple hors du commun, très croyant » et ne cherche « à prouver quoi que ce soit ou convaincre qui que ce soit », les preuves étant parfois « dénigrées », souvent « inexistantes ».

Mettons de côté certaines exigences et laissons nous porter par ce livre, honorable « guilty pleasure ». Car sans faire injure au travail documenté de l’auteure, cet ouvrage doit être considéré comme un objet divertissant. Les histoires sont minutieusement contées et détaillées, l’auteure nous plonge dans l’action avec les protagonistes et dès le livre clos, on en redemande.

Tel X-Files et ses « monstres de la semaine », « Les Dossiers Warren » nourrissent les amateurs d’épouvante, lumière éteinte, de ses monstres de la soirée. Chaque histoire est une nouvelle, à consommer avec modération chaque soir avant de se coucher ; et si l’intérêt des enquêtes est assez inégal, il n'en est pas moins un régal. Le simple plaisir de (re)découvrir une liste non exhaustive des enquêtes des époux Warren nourrit l’appétit des amateurs de Conjuring et autres Annabelle.

Et au final, le frisson de la lecture est provoqué par un sentiment naissant, partagé entre scepticisme quant à la véracité des histoires narrées et une volonté de croire à toutes ces formidables enquêtes. Les fantômes, on y croit ou pas, mais au fond de nous, on aime l’idée que ces histoires puissent être bien réelles.

A quand le tome 2 ?

Tyler Durben

A lire : ALSINA Marie, Les Dossiers Warren, Editions Le Temps Présent, collection Démons et merveilles, 2017.

 

Plus de news

Plus que trois jours pour précommander DISTORSION DICTATURE

Plus que trois jours pour précommander DISTORSION DICTATURE

Chers lecteurs amateurs de cinéma de genre,Il reste seulement trois pour précommander DISTORSION DICTATURE, le nouvel opus de Distorsion, et ça se passe ici : www.ulule.com/distorsion-dictatureAu...

07/06/2018

Sur Horreur.net