Dernières critiques spectateurs

La Victime - The Victim

La Victime - The Victim

par Samhein

Un film très étrange, au début j'ai trouvé les scènes particulièrement comique en me demandant ou il voulait en venir, ensuite l'apparition fantômatique à commencée à éguiser mon appetit pour finir dans un meli- melo presque incomprehensible. Ce film avait l'idée mais malheureusement ceci ne c'est pas concrétisée. La manière utilisée pour posséder la femme était pas mal, celà aurait pu donner un bon film de posséssion mais voilà ... Raté. Ce Film est juste bordélique.

Publié le 11 Décembre 2017

I Wish : Faites un Voeu

I Wish : Faites un Voeu

par Samhein

Un film plus proche d'un thriller sur fond d'horreur, que de l'horreur a proprement parlé qui est idéal pour faire découvrir au jeune ce monde magnifique qu'est le milieu de l'horreur, épouvante. En ce qui concerne les critiques sur allociné ce ne sont que des péteux prétentieux qui ce prennent pour des critiques professionnels, la plupart des commentaires ne sont pas explicitent c'est surment le site cinématographique le plus navrant. Pour revenir sur I wish, les scènes s'enchainent a un rythme plutôt vif même si on devine a l'avance ce qui va ce passer. Le petit hic pour les personnes habités à ce genre c'est le manque de visuel des scènes sur les morts même si on dit que l'imagination est plus puissante, je pense que pour le coup les images auraient permis de pesées un plus lourd dans la balance. En bref ce film nous permet de passer un bon moment.

Publié le 9 Décembre 2017

Gargoyles

Gargoyles

par Lebreihz

j’avais lancé le film sans trop y croire. mais néanmoins j'ai décidé de ne le condamner en avance .

Notons que le film est assez simple ! Le père scientifique et écrivain, à élaboré plusieurs livres ou justement il démystifie toutes manifestations naturelles. Et il accompagne sa fille , lors d'une visite .

Ce sont les principaux personnages , les autres sont limites dispensables !

ce qui en soit n'est pas un défaut à la limite , au moins ça à le mérite d'être clair !

Et voilà que lors d'une visite chez un vieux fou perdu au fin fond du désert , notre éminent scientifique se trouve confronté à un mystère de taille !. Le vieux fou exhibe un squelette d'une créature inconnue.

Bon à ce stade là le scientifique s'imagine , et moi aussi d'ailleurs à sa place !, qu'il s'agit d'un canular !car le squelette évoque une gargouille en fait !

seulement voilà le réalisateur aurait du se limiter à développer une intrigue sur ce fameux squelette ! après tout , ça aurait pu être une créature jusque là inconnue !,un chaînon manquant , ou je ne sais quoi ! notre homme aurait pu devenir un Yves Coppens un tout petit peu avant l'heure !

Non ! là le film se gâte , car les gargouilles , eh bien le réalisateur s'est cru bon de les montrer ! et là aille ! presque un Nanar ! car les gargouilles font furieusement penser aux tortues ninjas, ou je ne sais quelle créature tout échappée d'un épisode de X-or !

Et en plus ça parle !, du coup le film va devenir pénible à suivre car truffé de mauvais trucage !

Que voulez-vous quand on a pas de budget, on évite de montrer tout et n'importe quoi et on oriente son film sur autre chose !

Publié le 4 Décembre 2017

Opera

Opera

J'avais gardé un très très bon souvenir de ce film vu à sa sortie, je me souviens avoir franchement adoré. Je viens de le revoir... ?!? ... Ouch !! :(
On est loin de mes souvenirs... Très trèèès loin !

Quel nanar, mais putain quel sombre nanar d'une ringardise et d'une connerie crasses !

Le scénario est absolument inepte et enchaîne les illogismes les plus grotesques et débiles jusqu'à un final qui laisse franchement perplexe quant à l'intelligence de celui qui a écrit ce truc (Putain le coup du mannequin brûlé dans un incendie que la police prend manifestivement plusieurs jours pour un cadavre, c'est du lourd !)... Dario Argento (et Franco Ferrini), celui qui a oublié qu'un vrai film c'est d'abord un bon scénario et de bons acteurs, et qui a toujours privilégié une mise en scène maniérée à l'extrême qui fini par moment par ne plus rien avoir de naturel ? Ben oui, le "Maestro" !

Les dialogues sont d'une connerie abyssale, le comportement de certains personnages totalement aberrant (le détachement de l'héroïne à la toute fin après la mort d'un de ses proches... entre autres...), le tout ne privilégie que quelques passages qui ont été mis en scène avec un soucis technique qui force autant le respect... que l'irrespect, tellement il n'y a que ça, que ce n'est que par moments et de manière totalement déséquilibrée et appuyé par rapport au reste.

En dehors d'un script complètement stupide, improbable, mal écrit et sans aucun fond, le second énorme point faible de cette oeuvre aussi vaine que prétentieuse, est une interprétation globale littéralement catastrophique, avec une direction d'acteurs totalement inexistante, autre marque de fabrique du "Maestro" Argento.
L'actrice principal est très jolie, et fait le job, correctement on va dire; les autres font parfois franchement pitié !

Etonnamment, la fin (après l'attaque des corbeaux, spectaculaire, visuellement réussie, mais complètement débile) est mieux jouée. L'actrice principal semble plus concernée et l'acteur qui joue le rôle du méchant enfin dévoilé (je m'en doutais depuis le début, tellement c'est de grosses ficelles, mais bon, jouons le jeu poliment vu que la plupart de ses films ne tiennent que sur un twist débile) cesse d'être ridicule et soudain devient crédible. Etonnant. Le "Maestro" aurait-il dévissé son oeil de la caméra pour parler à ses acteurs ?

Encore un chose. Dario Argento aime beaucoup le heavy metal de toute évidence, c'est mon cas également, mais est-ce une raison pour en caviarder des séquences du film de manière aussi incongrue qu'inutile ? Non seulement cela créé un déséquilibre avec le reste du score, mais en plus celà fait vraiment cheveux sur la soupe, voire carrément une grosse couilles bien poilue dans le potage !

Bon bref, un film de plus surestimé d'un "Maestro" très contestable, dont la griffe à toujours été technique et rien d'autre.
La suite de sa carrière montrera encore plus ses limites, qui pour moi étaient déjà évidentes dès ses premières oeuvres, parfois belles et divertissantes, mais franchement inégales et sur-acclamées !

J'ai peine à comprendre que les autres internautes ne voient pas ça...

Publié le 3 Décembre 2017

Howl

Howl

par Lebreihz

qui donc ?, le réalisateur ?. Non pas du tout !, je voulais parler du personnage principal, chef de train cantonner à demander aux voyageurs souvent désagréables , leurs billets !....et qui voudrait une promotion , lui qui semble avoir du mal à s'affirmer dans son milieu professionnel !

J'envie de dire que pour une fois , un réalisateur nous pond un personnage assez peu stéréotypé !

Mais hélas ce n'est jamais que le seul point positif du film !

Car l’ennui le film se lance sur un thème vu revu et rabâché , celui du loup-garou , sans vraiment apporter je ne sais quelle idée novatrice !

En fait au bout d'une demi-heure ,on a presque tout dit , et après un massacre plus tard le film aurait du trouver sa conclusion !

Au lieu de cela le film s'enferme dans le clichesque et le déjà-vu avec cette fois des personnages on ne plus stéréotypé du genre du jeune loup , si je puis me permettre !, de la finance, dominateur et sur de lui , qui de facto deviendra le grand méchant du film après le loup-garou cela s'entend devant lequel toutefois il n'hésite pas à japper en signe de soumission !

Dur donc de trouver des cotés intéressant et novateur à l'ensemble !

Publié le 3 Décembre 2017

Spider-Man

Spider-Man

par Fab-4

Un étudiant passionné par les arachnides et par une jeune fille se fait piquer par une araignée qui va le transformer en super tisseur de toiles, le fameux Spiderman.

Ca commence comme un teen movie, ça continue en sorte de conte pour ado avec des personnages et des dialogues bien simplistes. On se demande à quel degré il faut prendre tout ceci qui ne fait pas très sérieux comme adaptation... Spiderman en fait des tonnes pour rien et n'a pas la carrure ou la noirceur d'un Batman.

Bien sûr il y a quelques bons moments comme les passages où il découvre ses pouvoirs. Mais il y a aussi beaucoup de scènes bidons. Sans émotions, sans grand intérêt, la faute à une écriture et une réalisation bien fade. La palme au ridicule va au Gobelin.

Ca se regarde gentiment mais l'univers de Spiderman n'est pas transcendant et ce film ne le met pas plus en valeur. Au final on s'ennuie grave...

A éviter.

Publié le 3 Décembre 2017

La Sentinelle des Maudits

La Sentinelle des Maudits

par Lebreihz

Je dois dire que je suis surpris moi qui m'attendais à un film traitant d'un exorciste ou d'une maison hantée

Pourquoi ?, l'année du film simplement ! ,les années 70 sont propices au film traitant de l'exorcisme rappelez-vous ! Ces années là verrons la sortie du film" l'exorciste"

Je me retrouve finalement avec un film qui ne prend pas le chemin tel que je l'avais que je l'avais imaginé

Certes on se dit l'aménagement de ce jeune top model dans ce vieil hôtel va être inévitablement le point central de l'histoire et c'est vrai que ce prêtre aveugle qui habite paraît-il tout seul la résidence peut-être la clé de l'énigme car voyez-vous cette jeune femme n'est en fait pas seule dans cette résidence

Elle va toutefois finir par faire connaissance avec ses voisins qui semble être tous Plus frappadingues les uns que les autres

Et pour cause ! Le film est-il sinistre ? Oui assurément car notre jeune femme va finir par découvrir l'abominable réalité de cet endroit !

Publié le 2 Décembre 2017

San Andreas

San Andreas

par Lebreihz

Comment dire ?, ne voyez surtout aucune comparaison avec le film "tremblement de terre" réalisé dans les années 70 avec Ava gartner et Charlton Heston !

Là l'essentiel est de remplir le cahier des charges et de proposer un scénario qui va plaire au plus grand nombre

Ainsi que de pondre des personnages au comportement prévisible !

Pilote d'hélicoptère au grand cœur , il sauve des vies !, donc un type forcément vertueux ! Ray Gaines est un père divorcé qui néanmoins éprouve un almour fou pour sa fille !

Hélas son ex ainsi que sa "fi-fi " vont devoir vivre chez le nouveau mec de son ex , bien meilleur parti que Ray , car voyez-vous : c'est un magnat de l'immobilier

Là déjà , magnat de l'immobilier...... , ça sent pas bon !, ça suppose les pots de vin , les magouilles , ect, .

Donc le décor est planté , la dessus "ya plus qu'a " imaginer un scénario catastrophe , la en l’occurrence "the big one" que redoute réellement les Américains , pour justifier que notre héro méconnu et mésestimé démontre qu'il est au moins à la hauteur de l'horrible magnat qui vous vous en doutez n'est jamais qu'un lâche !

Et pour tout ça ! le film se doit de justifier des séquences représentant un spectaculaire tremblement de terre !

Rassurez-vous !, vous aurez le droit à la totale , destruction massive , la faille de San Andreas qui s'ouvre juste qu'au centre de la terre et cerise sur le gâteau ...le tsunami ! sans lequel le film aurai une moindre importance

Faut-il voir ce film ?, oui pour occuper à la fois votre dimanche soir et votre cerveau !

Publié le 29 Novembre 2017

Husk

Husk

par Alol7

Husk est un petit film d’horreur qui m’a avant tout attiré car c’est un film autour d’épouvantails (c’est rare). J’ai été très agréablement surpris par le contenu de cette production méconnue. Sans être bien évidemment exceptionnelle, le film se montre très intéressant et possède de sérieux atouts.

Tout d’abord, le scénario est convaincant en proposant une histoire intrigante, sans nous mettre sous les yeux un énième film de fantôme ou de slasher classique. La malédiction autour des épouvantails est emballante et très inquiétante. En effet, les personnes « zombifiées » donnent vraiment la chair de poule. A travers des visions d’un des personnages du groupe (sans raison apparente d’ailleurs parce que pourquoi lui ?), on découvrira le passé de cette maison au milieu des champs de maïs. Même si la manière dont les flashbacks sont insérés paraît ridicule au premier abord, on appréciera au moins d’avoir quelque chose (un minimum d’explications à cette malédiction). Le véritable défaut de ce long métrage vient du fait qu’il tourne un peu en rond et se montre répétitif (on rentre dans le champ, on se réfugie dans la maison, on va dans le champ, on retourne dans la maison et, quand il faut fuir quand même un moment, de nouveau dans le champ). Heureusement, déjà qu’il ne dure qu’une heure et vingt minutes mais le film se montre tout de même prenant malgré ces rotations entre champ et maison. Hormis la malédiction, le petit groupe de jeunes est intéressant et sympathique aussi (loin d’être insupportables ou idiots comme la plupart des films du genre). Le film n’évitera pas une scène totalement invraisemblable (la lutte de Chris pour aider son ami à la fin après tous les coups qu’il a pris).
En matière d’horreur, le film se montre inquiétant par sa malédiction mais aussi par son cadre (une maison légèrement lugubre au milieu d’un énorme champ de maïs où la menace guette). Ce n’est pas angoissant mais le terme « inquiétant » est le mot parfait pour qualifier ce film. Il y a ensuite quelques scènes un peu sanglantes mais c’est loin d’être suffisant pour des amateurs de gore.

Husk est donc un petit film méconnu et sans prétention mais globalement efficace et surprenant. Tout en restant simple, cette production propose de bons ingrédients pour offrir l’équivalent d’une bonne série B. C’est avant tout une bonne malédiction inquiétante autour d’épouvantails tueurs (des films sur ce thème, il n’y en a pas des masses et encore moins des bons). Ayant en plus la chance de le voir en Blu-Ray où les images sont vraiment travaillées par rapport à d’autres petites productions sur le même support, je conseille vivement ce film aux membres sur ce site.

Publié le 29 Novembre 2017

Suicide club

Suicide club

par Fab-4

Après une intro choc mais pas super bien foutue, on va vite s'ennuyer et se perdre.

La pellicule fait vieillotte; ça sent le manque de budget mais ça donne un certain cachet, un côté amateur old school. La BO est bonne. C'est gore et parfois même plutôt dégeu, glauque et assez unique dans son intrigue...

Le thème du film et la trame de l'histoire sont surprenants voir dérangeants mais au final tout ceci et bien étrange et qu'a moitié captivant. Un film trop mou et manquant d'explication. En temps que grand amateur de J-Horror, je trouve cette bobine sympa mais sans plus.

Je m'attendais à beaucoup mieux.
A essayer.

Publié le 28 Novembre 2017