Dernières critiques spectateurs

Blood Camp

Blood Camp

par Warhammer

Ils ont osé oui osé profaner l'un des meilleurs rejetons des slashers des années 80 le bien nommé sleepaway camp.
Pour rappel il y a eu 2 suites assez délirantes d'ailleurs et même carrément jouissives mais dans un esprit totalement différent bien plus fun que le premier opus.
Alors quand j'ai su que le réalisateur du premier allait remettre le couvert pour une suite je me suis dit "super " mais j'étais curieux de savoir si l'esprit du film originel serait présent ou bien repartir dans un autre délire comme le 2 et le 3.
On est dans un mélange des deux il rend hommage tout en forçant le trait humoristique.
En résulte un slasher complètement bordélique où le ridicule côtoie quelques séquences gores qui tient du grand guignol.
Quand aux acteurs-actrices ou plutôt têtes à claques on frôle le degré zéro avec mention spéciale au jeune qui fait office de souffre douleur du camp je l'aurai tué de mes propres mains si l'occasion m'en était donné.
Bref vous l'aurez compris c'est un sacré navet !!
Ah j'allais oublier le pitch final là mes amis on touche le fond de la médiocrité.

Publié le 22 Septembre 2020

Terrifier

Terrifier

par Warhammer

Art le clown n'est pas du genre à faire des calembours entre 2 meurtres bien au contraire il est muet ça le rend d'autant plus menaçant.
D'ailleurs il me semble qu'à l'origine les clowns dans les cirques faisaient plus dans le mimétisme que dans la parlote.
Mais revenons à nos moutons Terrifier est un petit film gore sans concession dont certains passages en choqueront plus d'uns.
Peu importe si l'intrigue tient sur un timbre poste c'est l'efficacité qui prévaut dans ce jeu de massacre que tous fans du genre se doivent de découvrir.
À noter qu'il n'y a pas de version française existante il faudra se contenter d'une version tout en anglais mais franchement il y a tellement peu de dialogues qu'il serait dommage de passer à côté.

Publié le 22 Septembre 2020

L'Été de la Peur

L'Été de la Peur

par Warhammer

Qui a dit que summer of fear n'était pas un film d'horreur vous avez vu la tignasse de Linda Blair ? C'est à vous dresser les cheveux (justement )sur la tête ! !
Linda Blair Linda Blair cela ne vous rappelle rien? oui vous savez cette jeune possédée dans l'exorciste film considéré à juste titre comme l'un des plus grands films d'horreur de tous les temps.
Blague à part ce summer of fear m'a posé de sérieux problèmes pour la notation.
Bon déjà il s'agit plutôt d'un téléfilm donc des moyens limités,ensuite c'est wes craven l'un des grands maîtres du genre qui réalise le truc on lui doit pas mal de classiques donc sans toutefois occulter ses défauts on ne peut qu'être magnanime quand il s'agit de donner son avis sur un petit film certes très dispensable mais qui suscite malgré tout de la sympathie.
En réalité cette histoire de sorcière vise avant tout le public ado car ce bon wes craven avait flairé avant tout le monde que ce genre pouvait attirer les jeunes et pas forcément toujours les adultes ce qui se confirmera dans les années 80 et 90.
Pour conclure ce téléfilm ne mérite certainement pas la petite notoriété qu'on lui connaît sans pour autant le qualifier de daube, tout juste la moyenne bon allez un point de plus pour la coupe de Linda blair qui mérite d'être vu.

Publié le 21 Septembre 2020

Happy Birthday : Souhaitez ne Jamais Etre Invité

Happy Birthday : Souhaitez ne Jamais Etre Invité

par Warhammer

C'est étonnant comme certains films gores acquièrent une notoriété bien après sa sortie voir même des décennies plus tard.
La période actuelle où le cinéma d'horreur perd un peu (beaucoup ? )en crédibilité permet justement à ces vieux films d'horreurs de trouver de nouveaux adeptes surtout les nostalgiques des années 80 une décennie qui a vu naître bons nombres de classiques du genre.
Happy bithday to me en fait indéniablement parti.
Pourtant il ne paye pas de mine avec une intrigue à priori des plus banales dans laquelle une bande d'amis se font massacrés par un mystérieux tueur seulement voilà le scénario se veut bien plus malin qu'il n'y paraît le tout baignant dans une ambiance assez prenante surtout dans sa finalité qui rappelle le grand Hitchcock.
Alors oui il est un peu lent à se mettre en route mais les meurtres sont funs et percutants,du reste les acteurs sont bons avec un suspense parfaitement entretenu jusqu'à l'ultime rebondissement que je n'ai pas vu venir.
Pour moi un must du genre que tous fans de slasher se doivent de posséder.

Publié le 21 Septembre 2020

Chucky: la Poupée de Sang

Chucky: la Poupée de Sang

par Warhammer

Je suis très surpris par les avis négatifs moi je l'ai trouvé très réussi meilleur encore que le premier opus.
Dans cette suite le cynisme donc l'humour noir est poussé à son paroxysme mené de main de maître par chucky qui est définitivement la star de ce slasher très agréable à suivre.
A noter un final sacrément bien troussé dans l'usine de fabrication de la poupée avec d'excellents effets spéciaux et un bon suspens ce qui est assez rare pour un slasher, d'ordinaire c'est plutôt banal mais ici que de rebondissements.
À posséder dans sa collection de films gores.

Publié le 19 Septembre 2020

Relic

Relic

par Geoffrey

J'attendais de belles choses de ce film, mais malheureusement, pour résumer mon sentiment, je n'ai pas aimé. Je n'ai pas compris où le film voulait en venir et, à quelques scènes près, j'ai eu l'impression que tout avait déjà été vu ailleurs, en mieux.

Le film en soi n'est pas mauvais, notamment au niveau de sa réalisation ou des idées avec la maison qui se transforme en labyrinthe, mais le tout est affreusement quelconque. Dommage, car le trio d'actrices qui porte RELIC sur ses épaules est plutôt solide.

Si vous êtes habitués aux films d'épouvante, je ne vous conseille donc pas le film de Natalie Erika James car vous risquez de trouver le temps long.

Publié le 14 Septembre 2020

Anamorph

Anamorph

Enfin un film intéressant, ou l'on combine une idée bien réfléchi, avec des acteurs de talent, rajouter une ambiance glauque et pesante, on obtient un merveilleux mélange entre seven et le silence des agneaux. Après, il est vrai que ce genre cinématographique n'est pas pour tout le monde, mais je pense qu'il est de bon ton de faire son propre avis. Une toile peut-être apprécier par un groupe de gens et décrié par un autre, c'est ce qui fait toute la magie de l'art.

Publié le 12 Septembre 2020

Red Storm

Red Storm

J'ai déjà vu des films de super-héros indonésiens. Et malgré des budgets ridicules au regard des outrances américaines, c'était souvent des spectacles attachants et bien ficelés.

J'attendais donc beaucoup, toutes proportions gardées, de ce film censé être un blockbuster... chez eux, le budget approchant seulement les 2 500 000 $...

Donc on n'attend pas des miracles visuels, et c'est tant mieux au regard des derniers Marvel bourratifs en FX jusqu'à la nausée, juste un 'tit film sympa et bien troussé.

Et si y'a une chose dont la qualité ne varie pas en fonction du budget (hors séquences à SFX et décors coûteux), c'est bien le scénario.
Et malheureusement, le scénario est indéniablement le plus gros défaut du film !
Très mal équilibré (le début est interminable, entre autres), blindé de clichés et d'incohérences, il est aussi particulièrement brouillon.
Il fait l'effet d'un premier jet en fait: bourré de bonnes idées, de passages bien écris, perdus dans un ensemble confus, mal contruit et dialogué, avec énormément de choses à élaguer, des passages inutiles ou redondants, et d'autres méritant de sérieux éclaircissements.
On passe très vite du meilleur au pire, dans un ensemble vraiment déséquilibré et mal structuré.
Et il y a des moments où on se demande vraiment ce qu'on nous sert en fait, tant ce à quoi on assiste prête à perplexité.

Les images sont belles, la mise en scène parfois inspirée... un peu...
Les combats sont correctement filmés, lisibles et pas trop cuts. Parfois spectaculaires. Mais ils ne remplissent pas leur contrat d'un film de super-héros. C'est des trucs d'arts-martiaux comme on en voit dans la plupart des productions bourre-pifs, et en fait Red Storm n'utilise que très peu ses pouvoirs. Hyper frustrant !
Les effets spéciaux apparemments primés chez eux, sont à peine du niveau d'un épisode de Buffy datant de 20 ans déjà. Et ils sont peu nombreux.

L'interprétation générale est juste atroce, catastrophique, variant du mauvais à l'épouvantable, avec tous les tics de jeu des acteurs en soldes: airs outrés, grimaces constipées, index servant d'épée en partant dans tous les sens pour appuyer chaque réplique "puissante", etc...

Seul l'acteur principal, très bien choisi et attachant, tire son épingle du jeu. Il est sobre, et dégage une indéniable finesse dans tout ce fatras d'interprétations pour fin de banquet.

L'acteur qui fait le méchant est aussi charismatique qu'une boîte de cassoulet oubliée dans un micro-onde, et nous livre une superbe interprétation en non-finesse, où son jeu cabotin se limite à deux-trois postures physiques hyper appuyées, dignes d'un premier essai. Affligeant !
Et dire qu'il semble être une star là-bas quand on consulte sa filmo...

Globalement ce film est une terrible déception au regard d'un cinéma qui sait s'en sortir avec trois bouts de ficelles, en réussissant parfois à se montrer plus attrayant qu'un blockbuster américain superficiel, hyper formaté et faussement intelligent.
Pour le coup là, on n'a quasiment que les défauts, le budget en moins.
Triste début pour un univers qui se veut le début d'un MCU indonésien.

Agréable et divertissant par moment. Quelques fugurances. Mais quelle déception venant d'un pays sachant compenser son manque de moyen par de l'imagination et une rigueur dans sa folie !

Publié le 11 Septembre 2020

Dreamkatcher

Dreamkatcher

Un couple part dans l'ancienne maison du mari qu'il avait d'un précédent mariage. Le mari est appelé et son fils reste avec sa belle mère. Il font connaissance avec leur voisine un peu étrange.

Ce film me laisse perplexe il y a une ambiance un peu mystèrieuse rien a dire. Par contre la créature des cauchemars aurait pus être plus exploité.

Publié le 7 Septembre 2020

Jurassic World

Jurassic World

Il y'avait bien longtemps que je voulais me faire "Jurassic World" ! (sponsorisé par Mercedes-Benz, marque automobile crée par Paul Daimler, Carl Benz et Emil Jellinek-Mercedes en 1926).. c'est chose faite et ça va.. je ne suis pas déçu.. je n'ai certes, pas pris le même plaisir (loin de là) que devant les deux premiers "Jurassic Park", mais j'aime au moins ce dernier autant que le troisième épisode.. (qui lui, n'était pas sponsorisé par Mercedes-Benz, une marque automobile née de la fusion en Daimler, Mercedes et Benz).

Ce quatrième épisode est bon et c'est une très bonne idée d'avoir projeté l'histoire vingt ans plus loin.. mais l'esprit Jurassic en prend un sérieux coup.. l'action est omniprésente mais pas forcément efficace, les dinosaures ont perdu de leurs superbes et n'effraient plus : fini le suspense étouffant que provoquait le T-Rex dans le premier épisode et place à de l'action bourrine..

Sinon..les effets spéciaux sont magnifiques, les acteurs et actrices pas mal.. ça se regarde bien.. que dire de plus ?

Publié le 7 Septembre 2020