Doghouse

7.4/10
Doghouse

Critiques spectateurs

Réalisateur: Jake West Avec Danny Dyer, Stephen Graham, Noel Clarke, Terry Stone, Christina Cole, Emily Booth

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de LeWolfer LeWolfer
Graine de psychopathe - 89 critiques
publié le 26/05/2016 - 10:21
1
 

100% pur beauf.

Desproges disait qu'il n'est pas gageure plus grande que de faire rire. Ce à quoi Bigard répondit "bite"... et remplit toutes les salles de France. Ce film est clairement de la deuxième école. C'est bien dommage : l'idée de départ aurait pu donner, si elle avait été exploité selon une autre optique que celle du beauf faisant un film de beaufs pour beaufs.
Essentiellement basé sur une enfilade (vu l'contexte, ce choix de mot est peu judicieux... merde, çui-là aussi craint) de blagues à 2 balles, le scénar abuse de l'excuse (bidon) du 2nd degré pour aligner les poncifs du machisme ordinaire sans aucun complexe.
La réalisation est correcte, mais sans plus. Pas d'esbroufe, pas d'originalité, pas de surprise... et pas des masses de rythme, non plus. Un peu comme un bon épisode d'une mauvaise série, quoi.
Fx de qualité variable, mais, au vu du budget, globalement bien foutus (sauf la scène de la chute, qui fait terriblement penser aux pires épisodes de Dragon Ball). Une mention spéciale pour l'équipe costumes, qui a bien restitué en mode gore/crade les fantasmes tant du réal que du scénariste.
Les acteurs assurent plutôt bien. Vu le côté débile (et non rocambolesque) de la majorité des situations dans lesquelles les plonge l'histoire (y en a une... à chier, mais existante), ça mérite un coup d'chapeau.

Une bouse assez lamentable, qui pliera les macho assumés, fera dire aux machos honteux que c'est du second degré, fera gerber les féministes (ça, c'est plutôt une bonne chose) et les homos, et ennuiera les autres (reste plus grand monde dans cette catégorie, de nos jours...).

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Max-369
Newbie - 2 critiques
publié le 20/04/2014 - 12:13
6
 

Mon avis

Doghouse est bien réalisé, des plans nets, des effets spéciaux et des maquillages très professionnels. De ce point de vue là on a rien à redire. Par contre, effectivement le scénario laisse perplexe. Il faut prendre l'humour macho au deuxième degré et ne pas s'emballer comme certain(e)s le font. Je note le film 6/10 même si je pense qu'il pourrait mériter mieux. Le film est un Shaun of The Dead version macho, c'est drôle mais parfois un peu long.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2309 critiques
publié le 05/12/2013 - 14:33
6
 

Ces femmes qui n'aimaient pas les hommes

On se retrouve avec une comédie british somme toute assez classique dans sa réalisation. C'est çà dire on transpose un phénomène de socièté, dans un cadre humoriste et horrifique, ça rappelle un peu "shawn of the dead". L'histoire ?, une bande compère machiste inveterrés en goguette qui plaquent leur femmes et vont faire la fête avec un de leur pote qui vient de divorcer. En fait nos gars son,t la caricature des petits machos imbus de leur personne, pour qui les femme sont castratrices, voyez quoi !. Seulement voilà ils arrivent dans une ville ou les femmes ou plutôt ce qui jadis étaient des femmes....zombi, contaminés, peut-importe à la limite on s'en fout !, veulent bouffer du mâle. Et là c'est un humour assez lourdingue, bien crading, pas toujours très fin. Le problème c'est que très vite le film atout dit, et on se demande quand est ce que nos gars qui se disent des hommes arriveront a se tirer ce ce guêpier. Des idées, certes mais c'est un film qui a très vite tout dit ce qu'il avait à dire.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de VonRolling VonRolling
America's Most Wanted - 369 critiques
publié le 15/02/2013 - 15:15
6
 

The screwfly inversion

Si dans The Screwfly Solution les femmes étaient mises en péril, dans Doghouse, ce sont les hommes. Sauf qu'ici on ne philosophe pas sur l'extinction d'un sexe. Non. Jake West cherche plutôt à divertir son public à grands coups de gore et de grosses blagues.

Doghouse est donc une comédie sympathique qui surf sur la vague zombies en apportant une pincée d'originalité. Idéale pour une soirée entre potes avec une caisse de mousses. Le fait que seules les femmes soient réduites à l'état de cadavres cannibales relève bien le niveau. On peut ainsi s'attacher facilement à la troupe de potes qui se retrouve en bien mauvaise posture. Mais ce qui fait le plus souffrir ce métrage, c'est la comparaison avec Shaun of the Dead.

Les plus: Le thème est bien trouvé. Les acteurs s'en sortent très bien. Leurs rôles sont pourtant stéréotypés mais on prend plaisir à les voir évoluer dans ce merdier à l'anglaise. L'humour est plutôt lourd et sexiste, mais c'est le ton du film qui veut ça. Une fois dans l'ambiance, je me suis vraiment marré. L'atmosphère du film est réussie et les effets spéciaux sont d'un très bon niveau. Les femmes ont toutes des petits détails rigolos qui les distingues les unes de autres.

Les moins: C'est très court ! Le film commence par montrer beaucoup de personnages. C'est bien. Mais ça aurait été mieux de pouvoir tous les exploiter à leur juste valeur. Il aurait sans doute fallu une bonne vingtaine de minutes de plus. Sinon, pour un film d'horreur, même comique, je n'ai ni frissonné ni sursauté. Les rebondissements sont complètement absents malgré de bonnes idées. Shaun of the Dead alliait bien mieux l'humour à l'effet oppressant des bons films de zombies. Côté histoire, c'est plutôt frustrant: au moment où on va avoir une explication, le film fait marche arrière et ne révèle rien. Il faut donc se contenter d'imaginer ce qui est arrivé avec peu d'éléments (en même temps, il n'y a pas grand chose à comprendre). Pour moi, le fait qu'il n'y ait pas eu une réflexion plus poussée sur le rapport homme/femme est une erreur. Quant au final, il m'a quelque peu laissé sur ma faim. Trop facile à mon goût.

Doghouse est un divertissement honnête qui atteint ses objectifs de comédie horrifique. C'est drôle, dégueu, mais assez superficiel. Le potentiel du film aurait permis de nous offrir tellement plus !

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Warhammer Warhammer
Serial Killer - 964 critiques
publié le 16/06/2012 - 14:21
8
 

Les femmes ont la rage,au secours!!!!

Du film de zombies à l'humour un peu lourd certes,mais sans prétention, sympa à suivre, de bonnes scènes gores, évidemment le scénar n'est pas très recherché mais il faut savoir ce qu'on veut,moi j'ai pris mon pieds à suivre ce film anglais délirant et efficace. La grande réussite du film réside à mon avis surtout pour la qualité de maquillages des femmes-zombies qui feraient pâlir de jalousie romero lui-même. Sans être indispensable, un film qui mérite d’être vu et invitez des potes pour un bon moment en perspective.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Lorena9102
Newbie - 14 critiques
publié le 02/05/2012 - 00:59
6
 

Mon avis

Alors moi personnellement, j'ai trouvé ce film extrémement lourd et machiste. En meme temps, je pense que ce film est destiné à un public masculin. Entre l'humour un peu lourd parfois (ça m'est quand meme arrivé de rire un peu) et l'image que donne ce film des femmes, c'est quand meme un peu poussé! Après, au niveau de l'histoire, rien de bien innovant, mais ce n'est pas trop lassant, je n'ai pas trouvé le temps très long, il passe assez bien. En meme temps je suis une femme, donc... Allez, je mets la note de 5!

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Spartanzombie Spartanzombie
Graine de psychopathe - 78 critiques
publié le 14/01/2012 - 23:18
10
 

Avis nO 2 : aprés un revisonement ...

Après un revisonnement de ce film, je me suis rendu compte que je ne lui ai pas attribué une assez bonne note lors de mon ancien commentaire ; donc, 9/10 pour un film avant tout qui critique les relations hommes-femmes en défendant le point de vue des hommes. A voir absolument, ce film est à se tordre de rire !

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Spartanzombie Spartanzombie
Graine de psychopathe - 78 critiques
publié le 26/12/2011 - 00:06
10
 

Film anti-matcho

J'avoue que le film débute assez mollement puis il s’accélère, puis il ralentit, puis il accélère, encore et encore, ce qui ne choque pas. Ah, imaginez une ville ou les femmes utilisent les hommes pour se nourrir ? ah, mais c'est le cas dans chacune des villes du monde ahah (Blague machiste à souhait ; okay je sors !). Plus sérieusement, ce film est très agréable à regarder, tant pour l'histoire que pour sa réalisation. A ne pas prendre au sérieux surtout !

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

MushroomGraou
Copycat Killer - 39 critiques
publié le 12/11/2011 - 00:22
10
 

Les femmes, vraiment...

Je pense que l'idée du film est plutôt simple mais le réalisateur à vraiment assuré, le film est juste génial ! Les zombies sont parfait(e)s, les mecs qui jouent sont sympas aussi, le décor est super, tout comme le gore ! Très très bon film, à regarder !!!

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de AqME AqME
America's Most Wanted - 604 critiques
publié le 16/10/2011 - 11:59
8
 

De la vengeance des femmes

La comédie horrifique de zombies a connu de beaux jours avec des films comme Shaun of the dead. Mais il faut dire que cela faisait un bon petit moment que l'on n'avait pas vu ce genre en vidéo, et encore moins un film plutôt réussi et avec un fort capital sympathie. Encore une fois, je ne suis pas étonné de voir que ce film nous provient d'Angleterre et que l'on revoit une figure de proue du genre comédie horrifique, Danny Dyer, déjà vu dans Sévérance. Mais ce qu'il y a de drôle dans ce film, c'est que seules les femmes sont des zombies et qu'un groupe de gros machos va devoir affronter une horde de femelles affamées et aux gueules patibulaires. Alors ce film fait-il dans le machisme? Est-il aussi bien réussi qu'un Shaun of the dead qui reste une référence?

Le scénario est assez classique est ressemble à un very bad trip inversé. Je dis ça car il ne s'agit pas d'un enterrement de vie de garçon, mais plutôt d'un weekend pour remonter le moral à un pote qui se fait larguer par sa femme. Le groupe de pote décide d'aller à Moodley, petit village perdu au milieu des bois où la population est soi disant de 4 femmes pour 1 mec. Malheureusement, quand le groupe arrive sur place, les femmes sont beaucoup moins sympathiques qu'il n'y parait. Ils vont devoir alors trouver un moyen de s'enfuir pour sauver leur peau. Le scénario s'apparente vraiment au film de zombies dans la plus pure tradition. On a ici un survival mâtiné de gore et surtout d'humour plus ou moins gras. Malgré cela, le tout marche assez bien et on ne s'ennuie pas un seul instant devant les péripéties du groupe.

L'ambiance voulu reste par contre assez bizarre. En effet, l'Angleterre est un pays qui se marie très bien avec le genre de zombies, car l'aspect sombre et humide du temps et des forêts procure une ambiance lugubre et souvent désespérée. Avec Doghouse, on a bien cette impression au début du film. Malheureusement, on aura plus une succession de magasins assez loufoque dans un bled comme Moodley et on se demandera parfois comment cela se fait-il qu'un tel magasin puisse survivre dans un bled comme celui-ci. Je prends par exemple le magasin de jouets ou encore le magasin d'ésotérisme. Mais hormis ce fait un poil bizarre, le rendu glauque est bien présent et on pourra tout de même frissonner devant un village aussi humide, lugubre et vide.

Les acteurs sont assez excellents dans l'ensemble. Bien évidemment, il existe des différences entre les jeux, et certains sont en dessous des autres, mais on reste dans du sympathique. Danny Dyer qui joue le macho de base qui nique une femme différente tous les soirs grâce à sa porsche est bien drôle, le type qui se fait larguer par sa femme reste convaincant, et le geek vendeur de comics et fan de Evil Dead est assez drôle dans son rôle. Pour les autres, c'est un peu plus délicat. Le black surjoue à mort et reste assez agaçant, le militaire est ridicule et peu crédible, et l'homme aux cheveux longs qui suit une thérapie de relaxation sur son baladeur reste assez anecdotique. Mais le film ne serait pas ce qu'il est sans la présence des femmes qui ne possèdent aucun dialogues, à part des aaaaahhhh, ou encore des beeeeeuuuuhhhh. On retrouve des actrices qui jouent à fond leur rôle et qui prennent vraisemblablement plaisir à découper du monsieur. La coiffeuse avec ses ciseaux, la bouchère avec son hachoir, la mamie avec son déambulateur ou encore la grosse avec son couteau électrique sont autant de personnages récurrents que nos héros machos.

Les effets gores sont nombreux dans le film est ça fait du bien de voir des réalisateurs qui se lâchent sans s'adonner au torture-porn. On a pas mal de sang et certains passages sont vraiment sales. On a la mariée avec sa hache qui coupe une tête dans le sens de la hauteur, on a un type transpercé par une grande épée, on a un militaire qui se fait couper la colonne vertébrale avec des cisailles. Bref, un bon petit melting pot de ce qui se fait de mieux dans le cinéma gore sans jamais tomber dans l'extrême. Il faut dire aussi que ces effets gores sont relativement bien foutus. Les maquillages des zombies sont convaincants et elles font franchement flipper. Les moments de rire sont assez nombreux, mais cela est parfois un trop gras ou trop con, mais le coup du pistolet à eau qui devient un pistolet à essence avec un briquet et que le gars n'a pas calculé que le plastique prendrait feu est assez drôle. Les références y sont multiples et Shaun of the dead en fait partie, notamment avec la scène où les héros se déguisent en femme pour passer inaperçu. Je rappelle que dans Shaun, les protagonistes se faisaient passer pour des zombies.

Au final, Doghouse n'est pas le film de l'année mais il reste un divertissement drôle et attachant. Il n'en reste pas moins un film pour les hommes qui en ont marre de la complexité féminine et qui désire voir des morues aussi sauvages que des guerriers. Les femmes ne seront pas en reste si elles veulent voir des machos se faire dézinguer par une horde de furie en folie. Malgré tout cela, le film reste assez gros sur certains points et cela pourrait agacer certaines personnes qui sont assez terre à terre même au niveau de la comédie burlesque. Pour ma part, j'ai bien rigolé!

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Pages