Court Métrange 2015 : Le compte rendu

Vendredi 16/10/2015

Séance Pour nous, c’est sûr, ils sont d’ailleurs

Moonkup, les noces d’Hémophile de Pierre Mazingarbe

Comme toutes les femmes d’Europe, Eva donne son sang pour faire durer la paix avec les vampires. Elle est la fille bâtarde du puissant Monsieur Pire, qui a fait fortune dans le transport de l’hémoglobine. Quand Monsieur Pire décide de marier sa fille légitime au fils d’un puissant vampire, Eva profite de la noce pour rendre justice aux femmes, quitte à mettre en danger la paix...

moonk

Un bon court, bien pensé et bien réalisé malgré quelques plans hasardeux. Dommage que la fin soit peu expliquée. Dommage également ces quelques passages vulgaires dont l’utilité reste à prouver.

Deep Space de Bruno Tondeur

Brandon se voit confier sa première mission intergalactique : trouver une nouvelle espèce intelligente. Pendant de longs mois, il va vivre une expérience étrange sur une planète aux moeurs étonnantes. Notre spationaute va devoir lutter mentalement et physiquement de tout son être...

deepspace

J’avais déjà vu ce film au BIFFF où il m’avait bien amusé. Je l’ai revu avec plaisir à Court Métrange. Attention, dessin animé pour adultes.

Deep Gold de Julian Rosefeldt

Ce film rend hommage au chef-d’oeuvre surréaliste de Luis Bunuel « l’Age d’Or », transposé dans le Berlin des années folles.Ce court métrage fonctionne comme un insert dans le film d’origine et nous présente un monde où le désir charnel règne en maître ainsi qu’un protagoniste masculin faible tourmenté par une sexualité féminine omniprésente...

deepg

Un film absurde, on adhère ou pas. Impossible à juger. Moi, ce n’est pas ma came, mais c’est extrêmement bien fait avec, notamment, un plan-séquence final hallucinant qui brise le 4ème mur.

L’Ours Noir de Méryl Fortunat-Rossi et Xavier Seron

Règle n°1 : Ne nourrissez jamais les ours - Règle n°2 : Ne vous approchez pas à moins de 100 mètres - Règle n°3 : Evitez de surprendre l’ours - Règle n°4 : Gardez toujours votre chien en laisse. Maintenant que vous connaissez les règles, nous vous souhaitons un agréable séjour dans le parc naturel de l’ours noir...

oursnoi

Génial! Hilarant! Formidable! Un véritable bijou d’humour potache et gore à la fois. Le cocktail est juste parfait! Mon coup de cœur de cette édition 2015. A voir, revoir et revoir encore!

Séance élevée

The Mill at Calder’s End de Kevin Mc Turk

Dans le village isolé de Calder’s End se trouve un vieux moulin où dorment de noirs secrets. Nicholas Grimshaw est retourné dans ce moulin hanté où il a passé son enfance, bien décidé à lever la malédiction qui pèse depuis des siècles sur sa famille.

mill

Un conte Lovecraftien avec des marionnettes, inspiré d’une histoire de fantômes de l’époque victorienne. Visuellement très très intéressant. Son atmosphère est extrêmement prenante, mais j'ai personnellement trouvé dommage que les faciès des marionnettes ne soient pas mobiles. Du très bon travail malgré tout.


Dead Hearts de Stephen W. Martin

Une de ces histoires qu’on raconte aux enfants avant qu’ils s’endorment, mais un brin fantaisiste celle-là .Dans une ambiance gothique assumée on y croise pêle-mêle l’Amour, la Mort, la taxidermie, des scènes de kung-fu et des loups-garous adeptes de la moto...

dead

Un conte très sympa, poétique, plutôt original et bien réalisé. A voir.

La Momie de Lewis Eizykman

Un homme statue déguisé en momie fait la manche tous les jours au même endroit. Qu’il pleuve, neige ou vente, il reste immobile derrière ses bandelettes, prêt à tout pour gagner quelques pièces de monnaie...

momi

Un film intéressant, bien ficelé, mais pas fou non plus. Correct. Personnellement, j'ai vu venir la conclusion bien avant la fin.

The Karman Line de Oscar Sharp

Une mère de famille se trouve atteinte d’un mal inconnu, une forme de lévitation qui la soulève du sol un peu plus chaque jour. Son mari et sa fille essaient de faire face...

hole

Excellent, tout simplement. Sujet original, réalisation au poil et acteurs impeccables avec, en tête d’affiche, Olivia Colman de la série Broadchurch. Un court métrage indispensable. Ses prix sont amplement mérités.

Séance La nuit des fourmillements

Ghost doll de Yuki Nishikita

Le Japon : 19ème siècle. Dans une baraque où l’on exhibe des monstres de foire, un mannequin, réplique d’un étrange cadavre, figure au nombre des attractions. Une nuit, Sosuké, l’homme qui l’a fabriqué, surprend une mystérieuse jeune femme en train de saccager son installation. A partir de ce jour, il entend une voix s’échapper de cet étrange mannequin dans la poitrine duquel un arbuste a choisi de pousser...

dol

Particulier, mais poétique. Un film japonais quoi. Intéressant même si je n’ai pas compris toute la symbolique.

Box room de Michael Lathrop

Un ado lunatique découvre un vagin agité de palpitations en train de pousser sur le mur de sa chambre...

box

Putain de film glauque et malsain, mais qui propose un sous-texte intéressant. Bien joué et bien réalisé. A voir! Mais le scénariste devrait aller voir chez un psy si ce n’est pas encore fait...

They will all die in space de Javier Chillon

Le vaisseau spatial Tantalus erre à la dérive...

diespace

Un court de SF sympa. Une histoire classique et un peu prévisible, mais rondement menée.

Invaders de Jason Kupper

Deux apprentis cambrioleurs s’apprêtent à passer à l’action. Problème : quel masque choisir ?

invade

Fun, court, hilarant et efficace. Est-il besoin d’en rajouter?

The herd de Melanie Light

Des jeunes femmes kidnappées par des trafiquants se retrouvent enfermées dans un hôpital sordide. La survie de Paula dépend uniquement d’une fonction physiologique propre à son sexe...

herd

Intéressant, mais trop long et trop peu subtil pour ce que ça raconte. Le générique de fin, bien lourd, souligne inutilement le message du film avec la délicatesse d’un pachyderme.

In passing de Alan Miller

Il n’est jamais trop tard pour « tomber » amoureux...

pass

Drôle, joli et très bien fait. Optimiste malgré son sujet. Belle performance.

Pages