Rampage : Sniper en Liberté

8.2/10
Rampage : Sniper en Liberté

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Satyr Satyr
America's Most Wanted - 494 critiques
publié le 23/10/2012 - 19:52
8
 

Mon voisin le tueur

Uwe Boll est un réalisateur qui fait souvent parler, parler pour des réalisations qui laissent souvent à désirer, comme House of the dead pour ne citer que celui-ci parmi tant d'autres, et pourtant nous sommes face ici ,avec Rampage, à un vrai bon film, même si tout n'est pas parfait.

L'histoire est intéressante et plutôt prenante si tentez que l'on accroche au film dès le début, et va même jusqu'à se montrer inquiétante sur la durée. Les personnages sont plutôt bien campés, même si certaines situations, réactions sont surjouées. La réalisation est correcte également même si le fait de filmer caméra à l'épaule devient par instant insupportable mais comme souligner précédemment donne évidemment un ton plus réaliste à l'histoire. Sans ça le film est abouti, rien à redire, les scènes de fusillades sont intenses et violentes. Reste le final qui est plutôt bien vu, même si on ne l'attendait pas forcèment là.

Bref Uwe Boll s'est surpassé, menant ses idées jusqu'au bout et avec la manière pour une fois, qui fait de de ce Rampage un film intense et dérangeant sous certains aspects.

MushroomGraou
Copycat Killer - 39 critiques
publié le 11/11/2011 - 00:48
8
 

Bien monté !

Film intéressant du point de vue du concept, le gamin joue bien son rôle et est très malin, j'ai été surprise par la fin et sinon, on y trouve un peu de gore mais vraiment sans plus rien d'impressionnant ! Et puis le pire, c'est de savoir qu'il y a vraiment des psychopathes qui font ça...
Portrait de Goodmad Goodmad
Serial Killer - 874 critiques
publié le 20/07/2011 - 13:55
6
 

Réussite?...

... Pas sur. Certe Uwe Boll s'est enfin réveillé et ca fait des merveilles, mais ce qui me bloque n'est pas sa réalisation mais son concept assez décevant au final.

Uwe Boll avait 2 choix de scénario, soit faire un GTA géant cinématographique sous acide et en plus violent, soit faire un massacre avec un message derrière. Je dirais qu'il a tenté de faire les deux mais il a foiré son cout à mon gout (mais c'est clair qu'il y a un putain de progrès par rapport à ses films précédents).

Le personnage principale joué par Brendan Fletcher est tout simplement antipathique à en creuvé, on a limite envie de lui foutre des baffes dans la tronche. Et je trouve que ces expliquations sont vraiment... pas ridicule mais (si un peu quand même) mal abouti, trop facile SPOILER bon son histoire avec la surpopulation blabla ok, mais c'est pas en flinguant la moitié de la ville qu'il va changer quelque chose sur la planete, et avec son coté antipathique et le fait de dire aux gens "ta vie n'as aucune valeur" ou des trucs de ce genre n'arrange rien, je trouve que pour ce genre de discourt, ça aurait une meilleur idée qu'il le fasse dans une prison et qu'il flingue des prisonniers, ça aurait été plus juste dans son choix mais c'est sur cela aurait enlevé le coté politiquement incorrect, mais cela lui aurait évité sa pire erreur, le coté politiquement incorrect stupide et pas construit FIN SPOILER.

La caméra à l'épaule été une excellente idée de la part de Uwe Boll, ça accentu le réalisme du film, les effets speciaux sont assez réaliste aussi, le réalisateur n'exagère jamais sa violence par des litres de sang, il reste très proche de la réalité.

Par contre je vais revenir sur un autre point qui m's assez dérangé, Brendan Fletcher tue 2 flics et fini, plus de flics seront là pour défendre les citoyens prit au piège, bon ok il explose le commisariat, mais il n'y avait pas qu'une voiture en service en dehors du commisariat dans une aussi grande ville quand même! et les flics dans les villes proche?! j'ai trouvé ça pas crédible.

Au final un film semi-raté, mais qui represente un pas de géant de la part de Uwe Boll, allez bonhomme le prochain, tu nous signes un vrai putain de film!

Portrait de Good taste Good taste
Copycat Killer - 27 critiques
publié le 14/06/2011 - 17:30
8
 

Mmouais...

Alors bon que dire sur ce film? Premièrement que je suis déjà soulagé, après le visionnage, c'est clairement le meilleur film d'Uwe Boll, en voyant le nom du réalisateur j'étais plutôt habitué à bien pire... Et Rampage, pour une fois, n'est pas un navet, ça c'est sûr.

C'est vraiment un film coup de poing, mais qui aurait pu faire encore plus fort, si il n'y avait pas eu deux écueils qui sont vraiment majeurs, selon moi : 1/ la caméra l'épaule cinq minutes ça va, mais j'ai failli abandonner au bout de la première demi-heure : c'est d'un lassant! On se croirait sur le Titanic, et l'envie de bien faire transparait clairement dans cette façon de filmer : le réa semble nous dire "regardez, là on est au plus près de l'action, c'est réaliste vous comprenez?" Et c'est vraiment très LOURD comme mise en scène. 2/Les longueurs : car oui, il y en a pas mal selon moi. Elles parsèment le film et l’alourdissent inutilement; tous ces monologues à la noix, ces plans séquences ou on voit le gars réfléchir, se triturer, se préparer...c'est trop long!

Après, les points positifs sont clairement là aussi : quand ça pète, faut se l'avouer que c'est carrément jouissif... Le coup de l'armure, et certaines scènes sont pas mal du tout (l'attaque du commissariat vous tombe sur le coin du nez comme un missile, on s'y attend presque pas, c'est juste énorme) Et le petit truc au fond de nous, tout répugnant, celui qui fait "hin-hin" en regardant ce déchaînement de violence, y a pas à dire, il est bien là, bien réveillé par ce rampage/carnage... Un film qui fait réfléchir (malgré les points cités ci-dessus, qui auraient pu le faire rentrer bien plus haut dans le classement..et un twist final un peu tiré par les cheveux)

J'ai envie de dire, pour conclure : allez Uwe, encore un effort, si tu continues comme ça sur ta lancée, le prochain ce sera le bon!

Portrait de Thierry Thierry
America's Most Wanted - 394 critiques
publié le 14/06/2011 - 15:20
8
 

Déchaînement

C'est ce que signifie rampage en anglais. En effet, c'est à un déchaînement que nous avons affaire, quoique minutieusement préparé et exécuté sans bavures.

On notera d'emblée la justesse de l'interprétation et une réalisation qui tient ses promesses: on arrive vraiment à se sentir dans l'événement, à se sentir participer à cette tuerie.

Reste, au-delà du film défouloire, la question épineuse de l'interprétation. On peut certes en rester au premier degré mais le premier tiers du film tend clairement à nous présenter le contexte dans lequel vit le tueur et à nous donner des clefs, ou des fausses pistes, pour comprendre ses actes (rappelons aux non-subtils que "comprendre" ne signifie pas "approuver" ou "justifier").

La piste donnée d'emblée est la surpopulation: le tueur se comporterait comme un régulateur, il agirait là ou d'autres se contentent de maugréer, il tenterait de compenser une reproduction absurde et dangereuse de l'espèce humaine. Le traitement qu'il réserve à son ami engagé permet d'écarter cette hypothèse: Bill Williamson se fout royalement du sort de la planète ou de l'espèce humaine, il reste centré sur son propre univers.

En fait, deux pistes semblent tenir l'analyse. On peut voir en Bill un monstre d'égoïsme et de cynisme, qui ne voit que son propre intérêt et établit un plan qui lui permette à la fois de se donner une confortable situation financière et de satisfaire son besoin et/ou son envie de tuer. La lecture cynique est confortée également par la scène du bingo (où les joueurs finissent par jouer le coup qu'il a donné) et celle de la tuerie dans le salon de coiffure.

On peut aussi analyser son comportement comme celui d'un enfant cruel qui décide de se couper de sa cellule familiale, en prenant soin de tout brûler derrière lui: son geste serait alors une façon de passer à l'âge adulte. En effet, le film commence par une scène où ses parents lui expliquent qu'il doit quitter le foyer, et on peut noter que Bill entretient l'illusion du fils doux et non-violent juste qu'à la fin, laissant une bombe à retardement "psychologique" qui ne manquera de dévaster sa mère et son père quand ils comprendront que c'est bien leur fils qui a commis la tuerie. Bill va donc bel et bien quitter le foyer familial, de la manière la plus violente qui soit, et détruire symboliquement sa ville natale (la scène où il fait sauter la pancarte qui indique le nom de celle-ci est de ce point de vue hautement symbolique), et tuer des gens dont le seul crime est d'habiter son espace ou d'avoir frustré son égo (le serveur de café et la serveuse du fast-food).

Rampage mérite donc qu'on s'y attarde, que ce soit pour se défouler par procuration ou pour profiter d'un film qui a le mérite de proposer une profondeur et une ambiguité inattendues.

Marc.mlc
I am Legend - 1114 critiques
publié le 25/04/2011 - 22:03
8
 

Un bon film d'Uwe Boll ????!!!

Bah merde, ce n'était donc pas une blague, Uwe Boll (auteur d'oeuvre aussi inoubliables que "House of The Dead" ou "Alone In The Dark") a réalisé un bon film ! Le point noir du film est sa réalisation caméra à l'épaule certes parfaitement adapté au sujet mais assez rapidement fatigante. Sinon on a affaire à un "Chute libre" sous acide. Violent, politiquement incorrect et doté d'un dénouement pour le moins surprenant "Rampage" surprend par l'intelligence et le pessimisme de son propos. Une curiosité à voir !
Captain Nono
America's Most Wanted - 327 critiques
publié le 15/04/2011 - 20:48
8
 

Mass murder

Entrer en guerre contre la société, être rongé par la haine et consumé par la frustration d'une vie qui ne va pas dans le sens que l'on voudrait qu'elle prenne, vouloir en finir en emmenant un maximum de personnes avec soi dans l'au-delà ... Les gens qui commettent des tueries de masse ne sont généralement pas des personnes heureuses, souvent hantées par la solitude et le rejet de toute perspective d'avenir, d'où leur suicide dans la grande majorité des cas.

Le fameux tueur de ce film a pour sa part des motivations toutes autres, même si l'on devine également chez lui un fort sentiment de frustration et une colère intériorisée. Uwe Boll n'est pas un grand psychologue, et la profondeur des personnages n'est pas la principale qualité de ses films, qui pour la plupart ne méritent qu'un intérêt limité. Cependant, son dernier poulain surprend par son réalisme brut, son degré de violence gratuite assumé, son immoralité provocatrice au service d'une mise en scène uniquement axée sur le parcours meurtrier de son personnage principal.

Le meurtrier en impose dans son "armure" pare-balles, lourdement armé, et surtout animé par un plan savamment préétabli, de son attaque du commissariat de police locale au braquage de la banque, en passant par un véritable massacre dans les rues de cette petite ville de l'Oregon. Un vrai défouloir machiavélique à l'extrême, qui instaure chez le spectateur cette fameuse "fausse" culpabilité d'éprouver un sentiment grisant devant un tel spectacle de violence gratuite, surtout lorsque cette dernière y est exposée de façon aussi réaliste.

Si l'on excepte une caméra qui a méchamment tendance à bouger dans tous les sens par moments, sûrement dans un souci louable mais inutile d'accroître le sentiment de réalisme chez le spectateur _ style malheureusement en vogue dans le cinéma d'action actuel _ la mise en scène d'Uwe Boll se révèle efficace jusqu'à un dénouement qui aurait pu être parfait si le réalisateur s'était épargné les dernières secondes inutiles du film. Peu de psychologie, juste des faits et l'illustration d'un esprit habité par le mal, dont seul l'être humain peut être l'hôte.

Un bel uppercut dans la face du politiquement-correct, qui devrait faire réfléchir ceux qui militent pour la défense du deuxième amendement de la Constitution des Etats-Unis ...

Portrait de Victoryanne Victoryanne
Graine de psychopathe - 149 critiques
publié le 14/04/2011 - 14:11
8
 

Mon avis

Violent, fou, intelligent, défoulant. Voila pour moi comment qualifier Rampage. Uwe Boll après de multiples navets montre ici qu'il sait faire autre chose que des nanards et même si la réalisation comporte de nombreux défauts le contenu lui est jouissif. Allez, pétez un coup on a tous un jour voulu tout faire péter comme ca!
Portrait de Jason71 Jason71
Graine de psychopathe - 110 critiques
publié le 05/04/2011 - 20:38
6
 

Mon avis

Une bombe, le meilleur film d'action 2011? Il ne faut pas trop s'emballer certes c'est le plus plaisible des Uwe Boll mais il est extrêmement violent et contient un message assez controversé mais il vaut le détour, donc tentez votre chance.
Bliss91
America's Most Wanted - 545 critiques
publié le 02/04/2011 - 22:07
10
 

Inédit !

C'est tout simplement incroyable ce que nous livre Uwe Boll avec ce Rampage. Incisif, percutant voire derangeant ce film est à voir absolument c'est totalement fou. Je l'ai recu comme une veritable giffle ! Mon Conseil : Incontournable !!!

Pages

Dernières critiques spectateurs

Thématiques