Carnage - Blood hunt

3.0/10
Carnage - Blood hunt

Critiques spectateurs

Réalisateur: Brendan Foley Avec Vinnie Jones, Jason Barry, Nora-Jane Noone, Adam Fogerty, Gavin Kelty

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de AqME AqME
America's Most Wanted - 604 critiques
publié le 25/05/2011 - 15:58
2
 

De la momie irlandaise

Il y a des fois où les réalisateurs devraient s'abstenir de faire des films d'horreur, voir même des films tout court. Avec Carnage blood hunt, on a l'exemple typique de ce qu'il ne faut pas faire dans un film d'horreur. Mais outre le fait que ce métrage soit mauvais, il nous montre aussi que faire un film avec 1,50 euros en poche est très difficile. En même temps, j'aurai du me méfier. En effet, le titre original est Legend of the Bog (la légende du marais pour unilanguiste (punaise, il me plait ce néologisme)) et pour rendre le tout plus vendeur, les français ont eu la bonne idée de renommer ce film, carnage blood hunt, bien plus percutant et sentant le sang à plein nez. Avec une introduction comme celle-ci vous vous doutez bien que ce film est mauvais, et que même la présence d'une guest star ne suffira pas à rendre le film attractif et plaisant.

Le scénario est d'un débilité affligeante. Un trisomique sous méthamphétamines aurait été capable de faire bien mieux. Et encore, je suis méchant avec les trisomiques et les dealers. On va suivre des personnes qui vont se retrouver dans une cabane au fin fond d'un marais irlandais. Évidemment, la question est que vont-ils devenir? J'aurai bien envie de vous répondre que l'on s'en fout, mais je serai cruel. En fait, le chasseur à qui appartient la cabane arrive et leur dit de rester là la nuit. C'est sans compter sur une momie d'un ancien homme des tourbières qui revit et qui veut buter tout le monde. Je sens déjà que vous êtes sidéré par la bêtise du scénario.

Le film se perd dans des dialogues sans fond et surtout sans aucun intérêt. Du coup, on ne s'attache à aucun personnage, et surtout pas à la vieille femme insupportable. Mais faute d'action, c'est le rythme du film qui en prend un coup aussi. Comment peut-on perdre 3 minutes de bobines pour filmer des gens cueillir des champignons? Ou encore, comment peut-on concrètement filmer pendant 5 minutes la découverte d'une voiture par un homme des tourbières mort depuis 2000 ans? De ce fait, on a envie de lâcher le film au bout de 30 minutes et on s'ennuie ferme devant si peu d'actions et surtout devant si peu d'intérêt.

Le ton du film est aussi très trompeur. En effet, l'introduction laisse présager un humour, ou tout du moins, un ton décalé. De décalé, on aura que notre cerveau qui va partir à 180° et se retrouver à l'envers. Le film se veut sérieux, avec des acteurs sérieux, mais quelques passages sont juste totalement en désaccord avec le ton voulu. Je veux dire, quand on voit la momie en question qui trouve deux cockers et qui s'en fait des chaussons avec aucun outils, on est en droit de se dire que l'on va regarder un film humoristique à tendance Troma. Et bien non, on aura juste deux scènes qui ne dérideront personnes à part des trisomiques sous méthamphétamines.

Les acteurs ne sont pas mauvais. Ils sont pitoyables. Je crois même qu'ils sont en dessous du niveau de la mer. Si je devais donner un barème, je pense qu'ils se retrouveraient quelque part entre le noyau et le magma terrestre. Seul Vinnie Jones sort son épingle du jeu et encore, son regard bleu perçant est bien terne et il parait beaucoup moins inquiétant qu'à l'accoutumée. Je pense qu'il devait payer des factures importantes pour avoir accepté de jouer dans ce film. Quant aux autres acteurs, je pense que le casting a du être fait par un tri... pardon, j'arrête avec les trisomiques, alors disons par un handicapé mental et visuel. Je ne vois que ça. L'acteur jouant la momie ressemble à un clodo qui a abusé de la Guinness et sa démarche est plus que ridicule. Les personnages secondaires sont imbuvables et l'envie de se tirer une balle n'est pas loin.

Pour les effets de peur, on repassera, parce que c'est le néant le plus total. Et on ose appeler cela un film d'horreur. Il n'y a rien, pas de sang, pas de gore, pas d'épouvante et pas de suspens. En gros, on se fait chier. Il y a bien une décapitation, mais hors champs et quand on voit la tête, on comprend pourquoi il n'y a pas de sang, mon dieu que c'est moche. La momie étant ridicule, les effets de peur ne peuvent être crédibles et surtout, il n'y a aucune surprise. Du coup, on a aucun sursaut et le film ne nous tient pas en haleine. Les quelques effets spéciaux datent d'avant guerre et les quelques morts sont d'un ridicule incroyable et d'une connerie inhumaine.

Au final, Carnage blood hunt est un navet dans la plus pure tradition. Aucun suspens, aucune peur et surtout aucune scène de gore. Le tout servi par des acteurs ressemblant à des méduses s'échouant en bord de mer, on reste sur le cul devant tant de débilités et d'inepties. Un ratage total, complet, et une insulte pour l'Irlande qui est montrée comme un pays bourbeux, moche et sale. Un film à éviter de toute urgence sous peine d'être de mauvais humeur pour le restant de la journée...

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 10/11/2010 - 10:24
4
 

Ta main contre ma botte

Plusieurs personnes égarées pour diverses raisons se perdent dans la campagne irlandaise. Ils trouvent refuge dans une maison retirée dans les bois. Sur place, ils vont être confrontés à un guerrier gigantesque revenu du fond des âges pour assouvir sa vengeance. N’allons pas quatre chemins dès le départ, j’ai voulu regarder ce film non pas pour son histoire ou je ne sais quelle autre raison, mais pour la seule et unique présence de Vinnie Jones en tête d’affiche. C’est dire l’espérance que je portais dans ce film que personne n’attendait au tournant et il y a de quoi. Dès les premières minutes, on se rend compte des limites budgétaires dont a souffert ce petit DTV. Une introduction qui montrera par certains aspects que Legend of the bog ne recèlera rien de marquant. Pis, il tend à induire le spectateur en erreur.

En effet, cette mise en bouche tend vers le comique grand guignolesque. « Rends ma botte. Je te rends ta main. » Puis le cadavre salue de sa main amputée le chasseur. A partir de cet instant, on peut croire que l’on aura droit à un film qui ne se prend pas au sérieux et qui s’assumera parfaitement comme tel. En cela ce n’est pas gênant. Toutefois, on se rend vite à l’évidence qu’il n’y a rien de comique dans la suite des évènements et que le cinéaste use d’un traitement tout ce qu’il y a de plus sérieux. De fait, on se sent un peu floué par ce qui avait été annoncé de prime abord. Toujours est-il que l’on espère trouver tout de même un survival âpre et prenant à défaut d’être original ou novateur.

Là encore, les attentes pointent aux abonnés absents. Le cadre – la campagne irlandaise – aurait pu s’avérer un atout déterminant dans la réussite du film. Mais, contrairement à d’autres productions telles que Plague town, Legend of the bog ne parvient à aucun moment à instaurer une atmosphère atypique et angoissante. Pour preuve, la musique irlandaise pallie constamment cette carence en s’implémentant à n’importe quel moment de l’intrigue si bien, que cela en devient vite agaçant (même si je l’apprécie en d’autres circonstances). Au lieu de soigner les incursions du géant ou la traque de celui-ci, les personnages (plats et insipides) donne davantage l’impression de patauger dans les marécages plutôt que de survivre à une véritable menace. A ce titre, les morts – ou une tentative d’assassinat involontaire en particulier – font partie des plus stupides qu’il m’ait été donné de voir (sacré chauffeur de taxi !).

Bref, on ne parlera pas forcément de déception dans le cas où ce film n’était pas attendu, mais l’on ne peut qu’être affligé du piètre résultat que nous inflige un réalisateur maladroit et peu regardant sur son projet. Legend of the bog manque de conviction, d’audace, mais surtout de talent. Mis à part la présence de Vinnie Jones qui, tant bien que mal essaye de faire ce qu’il peut pour sauver le film du naufrage, on ne retiendra que peu de choses de cette histoire convenue et sans surprise. La seule prestation de l’acteur ne peut suffire pour susciter la sympathie à l’égard de cet obscur petit DTV qui se fera oublier bien vite.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?