The Warrior's way

8.0/10
The Warrior's way

Critiques spectateurs

Réalisateur: Sngmoo Lee Avec Kate Bosworth, Geoffrey Rush, Danny Huston, Dong-Kun Jang, Tony Cox

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Good taste Good taste
Copycat Killer - 27 critiques
publié le 16/07/2011 - 15:07
8
 

I'm a poor lonesome samurai

Une bonne surprise que ce film de genre bien particulier...

en général je me méfie de ce type de réalisation : depuis Tigre et Dragon, on a parfois le sentiment que rien n'a vraiment changé, que les mêmes ficelles sont toujours et encore employées à tort et à travers. Alors, pour ce film "bi-national" pourrait-on dire, que vaut réellement le mix entre les influences coréennes et néo-zélandaises?

L'histoire n'a rien de très original dans ce film : le coup du samouraï/guerrier/tueur/ninja solitaire poursuivi par tout ce que la création compte d'assassins, de renégats, de guerriers mystérieux et autres poissonniers vindicatifs (si, si), on connaît déjà, c'est pas vraiment novateur. Rajoutez le fait que le gars, à priori solitaire et carrément muet la plupart du fim (vu qu'il a la fâcheuse habitude de trucider absolument tout ce qui ose l'approcher à moins de deux mètres, et en silence), recueille un adorable bambin par compassion (le ou la gamine joue très bien d'ailleurs..enfin je devrais dire le nourrisson...non vraiment, je vous jure c'est bluffant!) et se trimballe avec lui d'une main, tout en continuant de taillader les emmerdeurs de l'autre, c'est aussi pas très nouveau (voir "les sept samouraïs" si je me rappelle bien...) mais ici c'est très bien fait malgré tout.

Non, ce qui fait la force de ce film, c'est vraiment son côté graphique, et son esthétisme, tous deux extrêmement poussés (notamment dans les combats) : on a droit a du grand art, à mon humble avis, ce qui sauve le film de ses relatives lenteurs et autres ralentissements qui le parsèment quand même pas mal..grand défaut de ce genre de productions asiatiques, trop souvent assez "introspectives" (en gros on risque souvent de s'emmerder si je la fais moins diplomatique).

En effet, ici pas forcément de feu d'artifice à chaque baston -quoique certaines séquences soient réellement explosives- mais plutôt un recherche très poussée dans les phases de combat : l'utilisation du ralenti notamment, qui est poussée à son paroxysme, et des angles de vue originaux, plus la photo et les couleurs qui sont particulièrement belles font de ce métrage un très agréable moment...malgré les poncifs qui le parsèment, les thèmes plus qu'éculés qui sont présents (le héros, les méchants, la rédemption, l'amour perdu, fin plus ou moins prévisible assez manichéenne, etc. etc.) et, comme je le disais, quelques longueurs qui auraient pu être évitées.

Un bon divertissement en résumé, pour adeptes du genre, avec quelques séquences vraiment très spectaculaires au rendu maximum. J'ai passé un très bon moment.

Dernières critiques spectateurs

Thématiques