Ao - Le dernier Néandertal

6.0/10
Ao - Le dernier Néandertal

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de AqME AqME
America's Most Wanted - 604 critiques
publié le 03/02/2012 - 19:44
6
 

Du gros pif

L'homme est enclin, en ce moment, à se poser beaucoup de questions sur son passé et sur ses ancêtres. D'un autre coté, il est aussi en train de se demander, si, à une époque, l'homo sapiens n'a pas vécu avec d'autres races humanoïdes pour former un mélange atypique et ainsi vérifier et donner un semblant de vraisemblance à la fantasy ancienne genre Tolkien. Je m'égare du sujet, mais lorsqu'on y pense quelques secondes, il n'est pas impensable que ce cher John ait fait un peu d'ethnologie pour pondre les hobbits ou encore les elfes et les nains. Avec Ao, on plonge dans la préhistoire et à la place des peuples de la comté, on a les homo sapiens faisant leur apparition au milieu des hommes de néandertal, au physique plus disgracieux et moins avenant. Petite incursion dans un film sympathique mais pas inoubliable.

Le scénario est assez sympathique, car il prend le parti de nous raconter une histoire, dans un contexte historique véridique et dont la probabilité que cela s'est produit reste plausible. En gros, on suit Ao qui vit dans les contrées au nord de la Sibérie. Sa tribu est massacrée, avec son fils nouveau-né et sa femme, et il décide alors de partir à la recherche de son frère Oa en Europe méridionale. En chemin, il va se rendre compte qu'un peuple différent du sien vit sur d'autres terres et dont les coutumes sont plus cruelles et moins respectueuses de la nature. En chemin, il va sauver la vie d'une jeune femme et de son bébé qu'il va considérer comme le sien. Alors bien entendu, Jacques Malaterre a bien fait les choses, les dialogues entre les différents protagonistes sont à base de grognements et de gestes. Mais fort heureusement, il y a une voix off qui retranscrit les pensées des deux personnages principaux. Si la déroulement reste linéaire, il faut quand même avouer qu'une histoire d'amour durant la préhistoire, ça ne court pas les rues!

Les acteurs jouent relativement bien. Même si tout est à base de gestuel et d'onomatopées, les réactions et les émotions sont bien palpables et les deux acteurs principaux donnent beaucoup de leur corps dans ce film. Le coté sauvage, animal est bien rendu, et en plus, certaines scènes ont du être relativement pénible à tourner. Je pense notamment à la scène où la femme urine sur le sol ou encore à la scène d'amour, crue et réaliste. Les effets spéciaux tiennent la route, notamment avec la faune sauvage tel que l'ours du début.

Au final, Ao le dernier néandertal tient la route, même si parfois, l'absence de dialogue se fait cruellement ressentir. Après, pour un road movie romantique dans la préhistoire, c'est plutôt chouette et assez intéressant d'un point de vue scientifique, car totalement plausible. D'ailleurs, on ne sait toujours pas comment l'homme de Néandertal a disparu de la planète. Bref, c'est pas mal et ça se regarde.

Dernières critiques spectateurs

Thématiques