Bible Code

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 18/01/2010 - 20:49
6
 

La volonté de Dieu doit s'accomplir

Une ex-policière et un théologien doivent découvrir un code secret que la Bible est censé renfermer. Mais, un cardinal ambitieux convoite le Saint-siège. Téléfilm diffusé il y a peu de temps, Bible code est un thriller ésotérique où se mêle course-poursuite et quête d’une précieuse relique. La comparaison avec le Da Vinci Code est inévitable. En effet, les deux histoires sont intimement reliées et similaires. Etait-il raisonnable de se mesurer à l’œuvre de Dan Brown ? Oui et non. Oui, car il est toujours agréable de suivre une enquête intéressante et non dénué d’atouts. Non, car Bible code ne supporte pas la comparaison. Pour commencer, on peut remarquer les nombreuses allusions à son modèle dans son scénario. Le père inconnu qui impose une lourde tâche à sa fille pour protéger un secret millénariste, une révélation qui ébranlerait les fondements de l’église et même une brève évocation des templiers. Quant aux protagonistes, Johanna peut être assimilée à Sophie Neveu et Simon Maler fait pâle figure face à Robert Langdon. Sans oublier le moine muet à la robe blanche, une version « gentille » de Silas. Bref, Bible code est attrayant, mais il manque cruellement d’identité. Lorsque le Da Vinci Code est laissé de côté, il s’attaque à Anges et démons. Ainsi que le passage en Terre Sainte rappelant un certain Indiana Jones. Des références flatteuses dont Christoph Schrewe n’arrivent pas à se dépêtrer tout au long de son récit. Qu’en est-il de ce fameux mystère que détiendrait la Bible ? Le mystère reste total, même au final. Si le début laissait présager une place de premier choix pour celui-ci, la suite est moins réjouissante. Plus on avance dans le déroulement de l’action, plus le manuscrit semble secondaire. Le complot visant à renverser le pape est privilégié sur tous les aspects. Le code n’est pas déchiffré puisqu’il n’y en a aucun. On nous explique vaguement des prophéties censées détenir la clef de l’humanité. Toute la profondeur de l’œuvre de Dan Brown sur l’église, la religion et les croyances est totalement absente. La réflexion philosophique n’est clairement pas de mise. Pour conclure, Bible code est un divertissement honorable, mais il manque cruellement d’originalité. La faute à l’absence d’une identité propre à son histoire. Correct, mais pas inoubliable.

Dernières critiques spectateurs

Thématiques