Time bomb

6.0/10
Time bomb

Critiques spectateurs

Réalisateur: Erin Berry Avec Jake Busey, Matthew MacFadzean, Vik Sahay, Richard Fitzpatrick, David Jones

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 10/03/2010 - 20:08
6
 

L'éternel retour

Un vétéran de la guerre en Irak revient à la vie civile non sans subir de multiples épreuves très difficiles à supporter. Après que sa femme l’eu quittée, son fils meurt dans un tragique accident. Contrairement à ce que l’on pourrait penser aux premiers abords, Time bomb n’est pas une petite série B d’action banal ressassant les archétypes du genre. Bien au contraire, le récit débute dans des circonstances dramatique. A partir de ce point, on se demande où va nous emmener le cinéaste. Présenté comme un film d’action, Time bomb se rapproche davantage d’un thriller paranoïaque aussi étonnant que cela puisse paraître. L’intrigue est centrée entièrement sur Jason Philby (Jake Busey). Néanmoins, si l’histoire montre des qualités certaines, on ne peut pas en dire autant de son développement chaotique et pour le moins hasardeux. Le récit est entrecoupé constamment de flashbacks ramenant Jason en Irak. Une approche très déroutante car les transitions sont brutales et ne sont nullement soignées. Ainsi, le présent est-il en Irak ou aux USA ? Si la réponse apparaît par la suite, il aura fallu tout de même 45 minutes pour se faire une idée sur le sujet. Petit à petit, le quotidien de Jason semble se dégrader et ses sensations s’altèrent. Assistons-nous à un machiavélique complot militaire ou au délire d’un déséquilibré ? Il est très intéressant de traiter son sujet de la sorte, mais le cinéaste n’y met pas les formes. Encore une fois, on navigue entre deux eaux, ne sachant pas réellement la véritable nature de ce qui nous entoure. A certains moments, les dialogues ou monologues s’écartent sur des conceptions mystico-religieuses sur le pouvoir de nos actions et de leur influence. Sommes-nous maîtres de ce que nous faisons ou subissons-nous un éternel recommencement ? Très surprenant de la part d’une petite production méconnue. Malheureusement, le final revient au travers du métrage. On boucle l’histoire sans réellement apporter de réponses aux différentes questions que le scénariste s’est amusé à installer tout au long de son récit. On demeure avec nos interrogations tout en étant très frustré de ne pas avoir une conclusion digne de ce nom. Au final, Time bomb est une série B d’action assez étonnante dans son contenu. Toutefois, ses qualités techniques et le traitement de son concept en demi-teinte empêchent véritablement de se sentir satisfait. Acceptable, mais pas extraordinaire.

Thématiques