The Final

7.0/10
The Final

Critiques spectateurs

Réalisateur: Joey Stewart Avec Marc Donato, Jascha Washington, Whitney Hoy, Justin Arnold, Travis Tedford

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Runner44 Runner44
Graine de psychopathe - 82 critiques
publié le 11/11/2011 - 01:26
4
 

Histoire de mettre mon grain de sel!!!!

Bon, une nouvelle fois je ne vais pas rejoindre la pléthore de 8/10 qui ont été mis sur ce film hé non!!!!!......Malgré un bon démarrage et un bon scénario je m'attendais à beaucoup mieux. Une bande de jeunes lycéens discrets se fait "emmerder" quotidiennement par une autre bande de jeunes dits "populaires"......ça c'est la 1ère partie du film et là on se dit "ça commence plutôt bien" (même si le thème a été déjà été abordé plusieurs fois et parfois avec brio, notamment dans "Carrie au bal du diable") et on se dit "ça laisse présager un bon "revenge" et on espère qu'ils vont morfler et surtout qu'on le verra (c'est mon ptit coté voyeur ça)......hé bien la seconde partie est à chier!!!!.....c'est long, répétitif, l'acteur "principal" (Dane) n'arrête pas de parler et de parler....un vrai monologue!!!!....l'idée de son masque qui déforme la voix était super bien vue mais ça dure 100 fois trop longtemps donc l'effet de style s'éssoufle et nous avec!!.....et quand il décide de le retirer, on respire enfin...mais il continue de jouer comme s'il l'avait encore!!!...c'est d'ailleurs assez drôle (vu qu'on ne voyait pas son visage, ses gestes étaient "exagérés", ce qui donnait un ptit coté très théâtralisé, et quand il l'enlève il garde le même jeu donc il en fait des tonnes!!!.....dommage).....les tortures étaient assez bien vues sauf que........on ne voit pratiquement rien du tout!!!!......SPOILER: lors de la scène de coupage de doigts....pas une goutte de sang (on a pourtant des artères dans les doigts il me semble?!?!?) et le truc (encore une fois très drôle).....on voit les doigts (de loin) tomber au sol et on a l'impression de voir des carottes tout droit sorties du jardin de pépé tomber à la place.....regardez bien vous en rigolerez!!!! Bref....une bonne idée de départ mal exploitée....on s'ennuie à mourrir dans la seconde partie qui justement aurait méritée plus de rythme....au lieu de ça on a l'impression d'être dans une salle d'audience ou le juge ne fait que parloter (en laissant parfois les "accusés" s'exprimer......) pour au FINAL exécuter une sentence "frustrante" pour le spectateur qui sans être malsain (quand on veut pas voir on détourne le regard) souhaite voir beaucoup plus....surtout dans ce genre de film!!
PowerCorine
Graine de psychopathe - 94 critiques
publié le 08/11/2011 - 14:00
8
 

Mon avis

The Final est un film que tout nerd ou intello repoussé à l'école doit avoir pour fantasme. Quelle belle idée que ce film! Nous avons tous vécu des cas de violence verbale et physique à l'école, et nous avons tous souhaité nous venger, sans jamais passer à l'acte. Mais ici, nous avons vraiment une belle vengeance, faite pas nos amis les rejetés. Beau jeu d'acteurs, scènes très réalistes et tortures originales, quoi que pas très gore. Un bon film qui fait réaliser à quel point on est prêt à tout pour avoir une place, si petite soit-elle, dans un monde ingrat. Lorsque les rejetés punissent, on ne peut faire autrement que d'applaudir des 2 mains, car dans ce concept, les ''méchants'' sont les ''gentils''! À voir absolument!
Portrait de Alol7 Alol7
America's Most Wanted - 505 critiques
publié le 30/10/2011 - 18:42
8
 

Qui ne bizute pas n'est pas torturé !

Les bizutages en Amérique peuvent aller loin mais la vengeance peut mener loin aussi. En effet, dans The Final, on assiste à un petit groupe d’ados qui se vengent sur des camarades en raison de bizutages devenus insupportables. On peut comprendre ce que ressentent ce petit groupe d’ados dans la mesure où l’être humain n’a jamais supporté être soumis et humilié au vue de tous. Les scènes horrifiques sont plutôt réussies car elles jouent surtout sur les sentiments des victimes. Effectivement, on ne trouvera pas que des scènes vraiment dégueulasses même si certaines sont un peu sanglantes et dérangeantes. Ce que je veux dire, c’est qu’on imagine plus qu’on ne voit. Au niveau de la morale, on pourra penser à Saw (ou pas car certains déclarent que celui-ci montre de la torture gratuite). Au niveau de la torture, on pensera à Hostel mais en quelque chose de moins gore bien évidemment. Entre les scènes de bizutages et les scènes où le groupe d’ados qui jouent avec les nerfs et la peur de leur camarade. Comme personnages, j’ai beaucoup Emily et le chef de la bande (qui organise la vengeance) : ces deux là ont développé un certain charisme dans leur rôle respectif (surtout Emily qui représente la seule fille du groupe). La scène en noir et blanc est intéressante car finalement la situation va se renverser (les moqueurs vont ressentir la souffrance des ados qui sont victimes de bizutages). Particulière aussi car elle est représentée en noir et blanc alors qu’elle représente le présent. The final est donc un très bon film d’horreur psychologique qui a su exploité correctement son sujet intéressant.
Portrait de Inferno Inferno
Graine de psychopathe - 141 critiques
publié le 28/11/2010 - 17:01
6
 

Et si je faisais pareil?

Je vais être radicalement différent des autres critiques. Point de vue idée du métrage, pas de soucis...classique (Carrie, Dogville...) mais peu être efficace. Par contre niveau réalisation ya un problème: quand le rythme est pas mal, c'est au niveau du montage qu'il y a un problème. On dirait que chaque victime passe un après l'autre pour subir la vengeance et ça devient un peu lassant. D'autant plus qu'on a le sentiment que Joey Stewart cherche à "ménager" le spectateur dans les tortures en choisissant des tortures vraiment légères et surtout en ne montrant que très peu de choses voir rien.

Les discours de Dane sont beaucoup trop longs, et celui-ci, quand il passe dans le côté obscure et devient un tortionaire, a une façon de jouer qui est presque ridicule...je ne les ai pas trouvé crédible. Quand on compare avec des Hostel, Devil's Reject, The Tortured, Broken et j'en passe...là les tortionnaires sont crédibles. C'est vraiment le jeu des acteurs qui gâche tout. On ressent vraiment que c'est des acteurs ados qui cherchent à jouer des psychopathes. Seule Emilie sonne très juste et nous fait une psycho vraiment dans son monde et son costume est nikel.

Une petite déception ce film, après tant de bonnes critiques

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 26/08/2010 - 10:14
8
 

Les souffre-douleur se vengent

Des lycéens, souffre-douleur de leurs camarades, décident de se venger lors d’une soirée où ils séquestrent les invités pour leur rendre la monnaie de leur pièce. Dans le paysage du torture-porn, nombreuses sont les productions où de pauvres erres tombent dans les mains de psychopathes sadiques et impitoyables. Si l’idée de créer un huis-clos autour de cette thématique n’est pas neuve, dans The final, elle prend une tournure différente, pour ne pas dire inattendue. En effet, on ressent davantage d’empathie face aux souffrances endurées par les tortionnaires que par les victimes. Ayant connaissance des actes de cruauté subis par ses jeunes, il est assez jubilatoire de contempler une vengeance douce-amer. Rien n’a été laissé au hasard. Cette haine a pris une maturité monstrueuse où l’innocence s’est pervertie en êtres implacables et vide d’humanité. La souffrance est au cœur du récit. La douleur physique semble bien fade à côté de celle endurée psychologiquement. D’une certaine manière, les victimes sont responsables de leur sort. Ils ont créé les tortionnaires qui les torturent. C’est donc à eux qu’il incombe de subir le fruit de leur ignorance cruelle. Les conséquences en seront funestes et la mort trop douce pour expier leurs péchés. De ce fait, cet événement qui changera à jamais leur vie, aura t-il une influence ultérieure sur leur comportement ou sur la façon dont ils ont tourmenté leurs camarades ? Le récit temporise souvent le rythme auquel les tortures s’exécutent. Une façon d’accentuer la tension et d’exposer les victimes à la souffrance psychologique. Doté de quelques clins d’œil (ex : la scène d’acupuncture), d’une mise en scène sobre et efficace, ainsi que de jeunes interprètes convaincants, The final est un torture-porn aux qualités évidentes et ce malgré un épilogue trop succinct. Bref, une excellente surprise qui permet à une histoire désespérée d’exprimer le pessimisme ambiant éprouvé par de jeunes souffre-douleur qui décident de passer le point de non-retour.
Portrait de Tampax verdatre Tampax verdatre
Copycat Killer - 57 critiques
publié le 10/04/2010 - 14:57
8
 

Très bon film !

Un groupe d'étudiants impopulaires se vengent de leurs tourmenteurs lors d'une soirée déguisée ou ils s'invitent... Voici le postulat !

Un excellent film que ce "the final" ou l'on suit avec plaisir la vengeance légitime d'une bande de jeunes qui se font emmerder depuis longtemps. a noter un clin d'oeil bien cool au film AUDITION et de sa fameuse scène finale hallucinante de barbarie !

J'ai néanmoins regretté la fin, pas assez violente à mon gout ! A voir dans tous les cas !

Portrait de Killer klown Killer klown
Graine de psychopathe - 122 critiques
publié le 03/04/2010 - 01:15
8
 

Vengeance !!!!!!

Pas trop mal ce petit film, pas assez de gore ou de meurtres mais il passe pas mal, ça nous fait penser aux petites vengeances que l'on aurait voulu créer quand on était jeune avec les enculés qui nous faisaient chier. A voir

Dernières critiques spectateurs

Thématiques