Lost Island - L'île: Les Naufragés de la Terre Perdue

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Bliss91
America's Most Wanted - 545 critiques
publié le 29/06/2011 - 22:29
2
 

L'Ile de la Pauvreté

Désole mais y a pas grand chose à voir hormis se dire qu'on va peut-etre défendre le cinéma francais et qu'on veut bien lui laisser sa chance encore une fois !

Malheureusement l'Histoire est totalement vu et revu, on a tout juste l'impression de voir un sous-produit de Lost avec 90% de budget en moins... ils ont meme copié l'irakien de Lost en nous présentant l'acteur principal.

Pour résumer, des acteurs limités à l'interpretation indigente voir indigeste, un scenario gonflant d'ennui et des fx niveaux planche à dessin... rigolez pas on a eu un passage de 5 minutes avec des dessins se succédant pour combler le manque de moyens criants.

Conclusion : Allez vous relire le Jules Verne vous y trouverez plus votre compte !

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2308 critiques
publié le 06/06/2011 - 18:26
8
 

L'île mystérieuse

Moi qui m'attendais à un scénario couru d'avance, j'ai été agréablement surpris. On s'attache très vite à nos trois naufragés, et son se demande bien quel est donc le mystère qui hante l'île, qui n'est pas comme je le disais à une sorte de monstre bizarroïde, ce qui aurait tiré le niveau du film par le bas inévitablement.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 12/05/2011 - 13:44
6
 

Modeste, mais sympathique

Trois hommes font naufrage sur une île déserte après que leur avion s’est crashé en plein Océan Atlantique. Ils ne tardent pas à explorer les environs et tombent dans un piège qui semble inextricable, du moins en apparence. Premier long-métrage d’Olivier Boillot, L’île est un DTV très modeste qui emprunte à bon nombre de productions du même style son lot de bonnes idées, mais il s’entiche également des écueils que l’on aurait préférés voir absents. L’œuvre de Jules Verne (particulièrement L’île mystérieuse) est une influence incontestable pour cette aventure teintée de fantastique.

On remarque d'emblée les limites budgétaires qui ceignent un concept toujours séduisant, mais restreint compte tenu des nombreux clins d’œil auxquels le film fait allusion. Malheureusement, cela se ressent également dans la structure narrative qui privilégie les endroits clos et étroits. L’exploration de l’île se résume à quelques panoramas de carte postale et une randonnée dans la jungle vite expédiée. Pour le reste, on nous octroie un trou profond et un laboratoire souterrain. Le réalisateur lui-même préfère multiplier les plans rapprochés, quitte à ce que l’objectif rende l’action brouillonne et confuse à certains moments.

En ce qui concerne l’histoire, rien de fondamentalement surprenant. Le scénario nous entraîne sur des rivages connus où le mystère et l’aventure sont au rendez-vous. Du moins, dans les intentions. Outre l’influence de L’île mystérieuse, la deuxième partie du film renvoie à un autre auteur à l’imagination débridée : Benoît Sokal. À travers ce laboratoire abandonné, les dessins et les notes que l’on retrouve, on pense immédiatement à L’Amerzone, L’île noyée ou dans un style pas si éloigné, Syberia. Des œuvres intrigantes, étranges qui véhiculent un sentiment d’émerveillement. Ici, l’impression est plus mitigée puisqu’il ne s’agit pas à proprement parlé d’un univers original.

Bref, L’île est un film d’aventures sans grande envergure. Bien entendu, le réalisateur se sort à merveille de cette gageure si l’on prend en compte le budget famélique. Il parvient à masquer tant bien que mal les carences de ses moyens par le biais de situation convenue, mais demandant un faible investissement. Malheureusement, il en découle un récit redondant perclus de références qui empêchent au film de posséder une identité propre. Il demeure un moment cordial, peut-être plaisant, auquel l’on peut succomber si l’on est amateur de ce genre d’histoires. Une tentative limitée et prévisible, mais qui ne manque pas de charme dans ses intentions.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?