La Mante

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1914 critiques
publié le 15/03/2021 - 21:14
9
 

Pas si garçe que ça !

Oh la bonne série que voilà !

Carole Bouquet avec un jeu minimal tout en retenu et subtilité est absolument formidable en tueuse en série. Glaçante et émouvante... Et magnifique !
(De toutes façons, contrairement aux autres personnages avant d'en savoir plus, je suis dès le départ en accord avec ce qui l'a poussée à tuer à chaque fois. Mais bon ça se dit pas, faut rester dans le politiquement correct hypocrite.)

Bref, incarcérée depuis 25 ans, un copycat imite tous ses meurtres.
Elle accepte d'aider la police uniquement si elle a son fils, devenu flic, comme interlocuteur.

Fred Testot ne démérite pas, et pour un comique à la base (le SAV Omar & Fred), il fait super bien la gueule. Pas un seul sourire sur 5h30 de film.
On pourra lui reprocher d'être un peu trop monolithique et de jouir à se torturer, mais le personnage n'est pas trop là pour rigoler, sa mère a assassiné 8 personnes, peut-être 9, et ça l'a quelque peu déçu... et il doit la revoir après l'avoir totalement reniée, car quelqu'un rend hommage à son "oeuvre" et semble en savoir beaucoup... beaucoup...

Super bien écrit, on a l'impression à chaque fois sur les 6 épisodes que les scénaristes ont épuisé leurs cartouches trop vite... mais non, ça se renouvelle constamment et on va de surprises en surprises, et malgré quelques facilités l'ensemble reste très cohérent !

Pour une fois tous les personnages servent vraiment à quelque chose, et l'identité du copycat qu'on nous suggère avec la dernière phrase du 5e épisode, n'est pas un bouffon inconnu du bataillon sorti d'un chapeau.
Et même si le pourquoi du comment du m'enfin-kesskisspass' peut faire un peu sourire, on ne le voit pas venir, et il embrasse à bras le corps un sujet identitaire de plus en plus présent dans les médias depuis quelques années. Ce qui tend à rendre crédible quelque chose qui aurait peut-être fait rire il y a 10 ou 15 ans...

L'épisode final que j'aurais bien appelé "L'origine du mal" ou "Le vrai mal" n'est pas juste une bête course-poursuite.
Y'a encore du lourd à sortir pour terminer un puzzle qui trouve toute sa logique d'ensemble une fois finalisé.
Et le monstre ultime d'être révélé...

La fin est sobre, implacable, et très belle.
Avec une belle lumière dans toutes ces ténèbres.

Je recommande vraiment !

Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.

Thématiques