Gatsby Le Magnifique

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de K-nife

Utopie

K-nife (Graine de psychopathe - 132 critiques)
Je savais pas a quoi m'attendre,une agréable ce fut surprise, le scénario bien ficelé avec cette voix off comme j'aime et le déroulement de l'histoire dans les années folles avec les décors et l’égocentrisme qui nous plongent dans la vie de gatsby...sa vision de la vie est comme une utopie voulant refaire le passé pour reconquérir son ame sœur puis son coté mystérieux donne envie de découvrir qui il est réellement, j'ai passé un bon moment devant ce film, je vous le recommande. ps: super la nouvelle interface du site !
publié le 02/06/2014 - 20:40
Portrait de Lebreihz

Gatsby et ses vieux frères

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
10
 
Je n'ai jamais lu le livre, ni la version adapté au cinéma de 1974 avec Redford, c'est donc avec un regard neuf que je découvre cette histoire de Fitzgerald , et ce film. Alors le réalisateur choisi de nous présenter un NY des années 20 en version numérique essentiellement pour le meillzur. Car grace à ça il nous décris une ville du début du 20 ème siècle truffé de panneaux lumineux ou circulent d'antiques voitures. la même ville présenté par Léone dans "il était une en Amérique" est bien différente !

Et puis surtout on en en prend plein la vue c'est l'ambiance qui y est décrite !c'est à dire que l'on a l’impression que les états-unis vivent une sorte d'âge d'or de leur histoire, c'est vrai qu'a cette époque , l'Amérique est en plein essor économique, avec un indice boursier qui ne cesse de grimper, ce sont "les années folles"On a l'impression dans ce film que personne ne travaille, et que chacun passe son temps à prendre une collation chez le voisin et pas seulement le café ou du thé. Bien sur c'est une image fantasmé des choses....un peu comme quand on évoque l'es années 60-70 maintenant 40-50 ans plus tard ou on a l’impression que nos parents ses ont tous retrouvé sur l’île de wight en chantant "peace and love" !, avec un bandana dans les cheveux et avec le pétard au lèvre.

Alors je pensais avec une certaine inquiétude et aussi il faut bien le dire un certain agacement que le film allait tourner autour de fêtes incessantes et gigantesque. Pour tout vous dire le réalisateur ne fait pas l'impasse sur la question, ça tient à la fois du grandiose et de l'absurde à la fois, clairement ça sent la décadence, d'une société en trompe l’œil.

Et puisque l'on parle de faux semblant justement , le clou du film, c'est ce personnage de Gatsby, brillamment interprété par le très fringuant Di caprio, qui est sublime dans ce rôle. Et son "amitié" avec le narrateur. Pourquoi "amitié ente guillemet ? , parce que à ce niveau là l'amitié sincère est rare , et le plus souvent calculé.Notre homme sait qu'il a des "amis"par milliers (un peu comme sur face book pour certains) car il a quelque chose a leur offrir !

Le film va donc s'articuler autour de plusieurs personnages, avec cette histoire d'amour impossible à l'époque.alors on pourrait penser que ce Gatsby va être un homme plein de lui-même, infatueux, et j'en passe....

Alors c'est sur il y a une crique acerbe des mœurs de l'époque et de hypocrisie généralisé, Voyez ce cher Gatsby est riche, mais voilà c'est un parvenu qui est devenu riche très rapidement , et dont les affaires sont troubles (contre bande d’alcool par exemple, dont AUCUN de ses détracteurs ne profite) . Remarquez ses affaire sont aussi troubles que celle de ses relations y compris le mari de sa maîtresse, mais voilà il n'est pas des leurs, il n'a pas fait yale par exemple ! il se heurte à des riches qui sont issu des vieilles familles Américaine,que l' on pourrait comparer au Vanderbilt par exemple.

Et la on sent que ce Gatsby cache quelque chose, et j'adore l'altercation avec son rival a l’hôtel, curieusement là on sent que le film va mal se terminer !

Alors je ne raconte pas la fin, mais c’est dramatique, et c'est même carrément absurde.

publié le 09/02/2014 - 23:51
Portrait de VonRolling

Who's that guy ?

VonRolling (America's Most Wanted - 369 critiques)
8
 
Après l'indigeste Australia, Baz Luhrmann revient aux sources en adaptant le best seller de F. Scott Fitzgerald. Bonne nouvelle ?

Et bien oui ! Si vous avez aimé ses délires visuels et sonores dans Romeo + Juliet ou Moulin Rouge !, il est fort probable que The Great Gatsby vous séduise. Car si le panache est au rendez-vous, l'aspect tragique l'est aussi. la puissance et l'énergie du réalisateur est à nouveau canalisée au service d'un scénario bien écrit.

Après, le film a aussi les défauts de ses qualités. Les musiques à tendance R&B peuvent dérouter (Jay-Z est à la prod...) et la surenchère d'effets visuels finit par nous essouffler. A force d'en rajouter, on fini par s'habituer à ce rythme. Alors quand le film se concentre sur la love story, laissant de côté les paillettes, on peut ressentir quelques longueurs.

Autre regret: la tragédie finale ne m'a pas fait l'effet coup de poing de Romeo + Juliet. Je trouve même que le montage est maladroit puisqu'il désamorce l'effet de surprise. Curieux choix...

Sinon, le casting est au top. Bien évidemment, Leonardo Dicaprio bouffe l'écran une nouvelle fois. Le très bon Tobey Maguire se retrouve même éclipsé dans la deuxième partie du métrage. Joel Edgerton est bluffant et Carey Mulligan est absolument magnifique. Le film jouant beaucoup sur la performance des acteurs, c'est une très bonne chose.

The Great Gatsby est donc une bonne surprise. Espérons que Baz Luhrmann saura poursuivre sa carrière dans cette voie.

publié le 07/06/2013 - 13:41

Derniers commentaires