Le Train des Epouvantes

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Mon avis

Evil-pimp (America's Most Wanted - 643 critiques)
8
 
Je trouve ca cool que Peter Cushing raconte les histoires. Malheureusement on le voit pas beucoup dans le film. J'aime le premier sketch, celui avec la plante formidable et celui avec la main avec Christopher Lee. A voir !
publié le 31/08/2010 - 10:14
Portrait de Spawn

Intéréssant

Spawn (Serial Killer - 702 critiques)
6
 
Un film à sketchs plutôt agréable mais qui reste assez faiblard dans l'ensemble, malgré la présence de prestigieux et grands acteurs, et comme chef de file Peter Cushing. On retrouve entre autres Christopher Lee et Michael Gough dans l'histoire qui pour moi et la meilleur. Sinon l'ensemble n'est pas très poussé, sympathique mais sans plus. Le final quand à lui est de bonne augure même si facilement découvert. Bref "le train des épouvantes" se laisse regarder mais n'a rien d'execptionnel.
publié le 20/01/2010 - 20:23
Portrait de Arkana

Compartiment 1ère classe

Arkana (Graine de psychopathe - 117 critiques)
10
 
Il paraitrait que Peter Cushing est dans le train ?! Oh my god !

Malheureusement pour ses fans, il est le fil conducteur des 5 histoires de ce film et par conséquent celui qu'on verra le moins. C'est ainsi, concentrons-nous plutôt sur ce qu'il a à raconter

Cinq histoires pas si inégales que ça parce qu'elles valent toutes le détour. Pour ma part j'ai bien aimé "Creeping Vine" (souvent considérée comme la plus faible des cinq) pas tant pour l'histoire de la plante un chouilla encombrante mais bien pour l'ambiance et le décors qui m'ont pas mal plu. Et puis Bernard Lee sorti de son bureau à porte capitonnée, ça avait quelque chose de rafraîchissant.

Mais qu'il est difficile de définir la meilleure histoire tant, malgré leur thème diamétralement opposés les uns aux autres, elles ont en commun de se suivre avec délice. Ajouté à ça, un petit twist final pas dégueu (même si assez évident) et il ne reste qu'une chose à dire = Ce que je ne donnerais pas pour que ce genre d'excellents films existent encore !

publié le 06/10/2009 - 14:13
Portrait de DorianGray

Schrek la peur!

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
8
 
Je pensais pourtant avoir déjà laissé ma critique ici, Bon Dieu, mais non ... bon petit film à scènes assez efficaces même si certains épisodes sont vieillots et terriblement kitchs ... à prendre parfois au 2, 3 voire 4ème degré ... on a au moins le plaisir de voir bcp de beau monde : Cushing, Lee, Brown, Lee B., Sutherland ... et bien d'autres ... certaines scènes sont bien réalisées, d'autres paraissent à peine ébauchées mais restent tjs très regardables !
publié le 01/01/2007 - 00:00

C'est du bon

Sir Gore (America's Most Wanted - 526 critiques)
8
 
Cette fort sympathique production Amicus — compagnie étant à l'époque la concurrente numéro un de la Hammer — se présente comme un petit film d'épouvante à sketches judicieusement teinté d'humour noir. Le leitmotiv: cinq passagers d'un train se laissent raconter la bonne aventure par un énigmatique savant, le Dr. Schreck, qui prétend voir en les tarots le futur de chacun d'eux. Le Train des Épouvantes est ainsi, proportionnellement au nombre de passagers, divisé en cinq segments, en plus de l'initial.

Le premier sketch met en scène le futur d'un architecte décidant un beau jour de retourner dans la maison de ses ancêtres, actuellement occupée par une propriétaire et sa fille, afin de vérifier si les constructions tiennent toujours la route. Par hasard, il découvre dans la cave la tombe d'un loup-garou dissimulée derrière un mur. Celui-là avait causé bien des ennuis à ses ascendants et l'architecte compte bien le neutraliser définitivement. Hélas, tout ne se déroulera guère comme prévu. Ce segment peine à captiver et impressionner réellement. L'histoire avait le potentiel de donner lieu à quelque chose de plus angoissant et intrigant. Reste un final assez réussi, quoique très expédié. La seconde histoire illustre le cauchemar des habitants d'une maison infestée de plantes carnivores. Ces dernières se mettent à réagir aux coups de cisailles, à étouffer un chien, puis à assassiner des êtres humains. L'aide d'un botaniste ne suffira pas à calmer les pulsions meurtrières des plantes. Encore une fois, un sketch quelque peu vieillot et gentillet, dont l'impact horrifique s'est très amoindri au fil du temps. Pas mauvais, mais guère inoubliable. Dans le troisième segment, un musicien se prend de passion pour les rythmes vaudous lors d'un périple aux Antilles. Il décide d'exploiter cette musique dans le cadre de ses propres shows locaux afin de leur conférer une touche d'exotisme. Bien mal lui en prendra: après que d'étranges phénomènes se produiront dans la salle de spectacle, le dieu Dambala se chargera de damner le musicien dans sa demeure même. Sans doute le sketch le plus faible du lot. On a du mal à comprendre son utilité au sein d'un film d'épouvante. Les effets de terreur tombent à plat. Relativement inefficace, anecdotique, voire insignifiant. Le sketch suivant narre le calvaire d'un critique d'art prétentieux et antipathique (excellent Christopher Lee) harcelé par la dépouille du corps d'un peintre qu'il avait tué par vengeance. L'intérêt rebondit considérablement avec cette histoire à la fois drôle, macabre, jouissive et inquiétante. On passe un très bon moment. Enfin, dans l'ultime segment, un jeune médecin fraîchement installé dans une petite bourgade découvre que le vampire qui marque fréquemment le coup d'un petit garçon durant la nuit n'est autre que son épouse. Il se chargera de lui enfoncer un pieu dans le cœur, geste qui lui vaudra une bien triste arrestation par la police. Incontestablement le meilleur des cinq sketches. Une merveille d'ambiance gothique, de baroque et d'humour noir. Envoûtant à souhait.

Le Train des Épouvantes propose cinq petites histoires de facture inégale, certes, mais toutes possèdent le charme inhérent au cinéma d'horreur anglo-saxon de ces années-là. En outre, la mise en scène somptueuse de Freddie Francis (beauté de la photographie, maîtrise parfaite du format cinémaScope) et la distribution haut de gamme, composée de quelques grands noms de la Hammer ainsi que d'autres comédiens moins célèbres mais tout aussi respectables, assurent à cette savoureuse série B un réel cachet de qualité. À voir sans hésiter.

publié le 01/01/2007 - 00:00
Portrait de Lebreihz

Docteur la mort

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
8
 
Ce film c'est sure ne va pas vous marquer à vie , en fait le gore y est quasiment absent. Mais bon, ce film assez lent et kitsh (normal pour l'époque), vaut largement le coup d'oeil, tout d'abord pour sa réalisation très soignée, cet espèce de huit clos entre ces personnages brillament interprétés. Et aussi pour les nouvelles mises en scène, certaines ont l'air de sortir tout droit de "histoire extraordinaire d'Edgard Poe".
publié le 01/01/2007 - 00:00
Portrait de ZeRouX

Horror 1965

ZeRouX (Graine de psychopathe - 190 critiques)
10
 
En ce temps là les films dits " d'horreurs " , comprenez bien que depuis 1965 la conception du film d'horreur a bien changé , était le plus souvent kitschs et ne faisait pas peur du tout . Mais certains films sortent du lot comme le montre ce " Train des épouvantes " ou " Dr Terror's house of horrors " ( remarquez la différence entre le titre français et l'anglais ) . Une bonne mise en scéne avantage grandement ce film , en lisant la critique d'horreur.net j'ai cru que Peter Cushing , magnifique Docteur Schreck , allait rester juste qu'au début du film pour dire ses prédictions . Que nenni il propose aux infortunés voyageurs leurs futures et leurs chances d'y échapper ( pas mal l'idée de la carte " chance d'y échapper ) et tout cela pour apporter un final simplement grandiose et saisissant . En tout cas moi ça m'a bien surprit . Côté négatif , eh oui il y en a quand même , c'est souvent le manque que suspense dans les histoires , avec plus de tension on y serait vraiment dans les prédictions du bon docteur . Mis à part ça on a droit à une bonne réalisation qui privilégie un petit côté sombre au film et des histoires captivantes servies par de bons acteurs .
publié le 01/01/2007 - 00:00

Du charme, mais c'est tout

Psychopate (Graine de psychopathe - 197 critiques)
6
 
J'étais assez impatient quand j'ai vu que le train des épouvantes passait sur une chaîne de TPS. Eh ben, j'ai été fortement déçu. Le schéma narratif est original, c'est sûr, et Christopher Lee et Peter Cushing sont excellents. Mais les personnages sont caricaturaux, les histoires sympas mais pas extraordinaires,... Il reste néanmoins des effets spéciaux qui étaient bien pour l'époque (et je dis bien pour l'époque) mais qui ont sacrément vieilli pour la plupart, et le charme des vieux films d'épouvante. Le twist final est sympathique, bien qu'un peu prévisible.
publié le 01/01/2007 - 00:00
Portrait de GORE MANIAC

De belles choses...

GORE MANIAC (Serial Killer - 798 critiques)
8
 
Représentatif de l'esprit Hammer, ce film à sketchs est plutôt bien ficelé et propose des histoires pleines d'humour noire et d'angoisse. Composé d'acteurs de grande classe, ce long-métrage possède un charme surrané assez plaisant. L'histoire de la malédiction vaudou est celle qui m'a le plus marqué (mais les plantes sont pas mal aussi). Un excellent produit en somme, marquant toutefois la fin prochaine de la Hammer et de ses concurrents (Amicus produisant ce métrage), dépassée par l'arrivée du gore entre autres choses.
publié le 01/01/2007 - 00:00

Fun!!!

Dr West (I am Legend - 1291 critiques)
8
 
Très bon film à sketchs avec l'excellent Peter Cushing, veritablemnt un chef d'oeuvre kitsch!!!!
publié le 01/01/2007 - 00:00

Pages

Derniers commentaires