Orange Mécanique

9.0/10
Orange Mécanique

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Hades Hades
Graine de psychopathe - 200 critiques
publié le 26/07/2023 - 22:05
9
 

La violence humaine, une nécessité ou un fléau à combattre ?

Je dirai que le principal point fort de ce film est sa narration, illustré par Alex qui nous narre sa propre histoire de son point de vue. Un procédé pertinent qui permet de rester en phase avec ce personnage central de l'histoire mais aussi à son évolution. Le côté très cynique de Alex dans ses propos rend cette narration d'autant plus riche.

La violence est ici un élément clé de l'histoire car c'est autour d'elle que se construit toute la thématique du récit, à savoir doit on guérir l'homme de sa violence quitte à le priver de son libre arbitre.

Un questionnement plutôt adéquat au vue du déferlement de violence dans la première partie du film, Alex et sa bande en étant les parfaits representants du fait de leurs actes. Car oui, la violence n'est pas édulcorée et si elle n'est pas si manifeste visuellement il y a assez d'éléments pour créer un vrai malaise.

Il y a une grosse part de dérision ds la société, que ce soit le prêtre qui prêche de grands sermons sur l'enfer aux prisonniers ou le ministre de l'intérieur qui cherche à enrayer le crime par la science, tout est fait pour montrer que tout cette institution sociétal ne peux qu'echouer que ce soit dans ses traditions ou sa modernité.

Le personnage d'Alex est fascinant par le fait qu'avec lui on passe par plusieurs émotions contradictoires du fait de son évolution de chef de bande psychotique et hyper-violent à une victime de la science pour finir par le retrouver triomphant et guéri. Son parcours atypique en fait un personnage qu'on aime détester mais pour qui on peut aussi paradoxalement avoir de l'empathie. L'acteur rend très bien la noirceur mais aussi la souffrance de son personnage.

Ce film peut diviser sur la question de la violence car explicitement il fait l'éloge de cet aspect de l'humanité, comme une fatalité nécessaire pour le bien être de l'homme. Le triomphe de fin de Alex en est le témoignage visuel le plus parfait.

Je dois saluer la mise en place de certains décors qui pour le coup se prête bien aux fantasmes de Alex et sa bande, surtout dans cette approche erotico-visuelle.

Un très bon film de Kubrick qui sait faire évoluer son récit et interroger notre regard. Je ne peux que saluer les qualités du film qui en font une oeuvre culte mais au combien polémique. La musique de Beethoven illustre très bien la psyché torturé de Alex et apporte une tension supplémentaire à certaines séquences. Ironique qu'elle devient l'instrument de son salut.

Portrait de Brainkiller Brainkiller
Graine de psychopathe - 119 critiques
publié le 22/03/2013 - 20:03
8
 

Post-class 84 !*

Le film des années 70 est réalisé sur un "ton délirant"...on suit les "escapades violentes et nocturnes" d'Alex "fils unique" d'une famille qui n'ont pas la moindre idée des "activités" de leur "rejeton"...le reflet de nos sociétés moderne en quelque sorte..pas mal de références "sexuelles" de ses années début du "capitalisme"...et, répercussions sur la jeunesse!!!l'envie,le vol,l'intrusion,le viol,course nocturne,bagarres rivaux,vandalismes,fascination du mal,double-personnalité..etc!
Captain Nono
America's Most Wanted - 326 critiques
publié le 18/07/2012 - 19:03
8
 

Une interrogation

J'ai toujours eu un peu de mal à comprendre l'engouement suscité par ce film, et ce après l'avoir pourtant regardé à plusieurs reprises. Le film de Stanley Kubrick a pour lui d'anticiper de manière plutôt cohérente un futur proche, et qu'il s'il n'a évidemment pas eu lieu, supporte plutôt bien le poids des années depuis sa lointaine sortie en 1971. Vision pessimiste d'une société en proie aux méfaits d'une jeunesse marginalisée et livrée à elle-même. Un sujet d'actualité pour bon nombre de sociétés contemporaines, et qui explique surement en partie le tel écho qu'a suscité et suscite encore ce film auprès de la critique et du public.

La performance de Malcolm McDowell n'est pas non plus étrangère au succès du film. L'archétype du bad boy, charismatique, violent et provocateur, dont la fascination exercée auprès des jeunes en a fait une sorte d'icône au fil des décennies. J'adore son look, à lui et a sa bande ! Vêtements immaculés qui tranchent avec le port des rangers noires, de la coque (un coup malheureux dans les valseuses est si vite arrivé) et de la matraque. Un côté punk associé à une sorte d'angélisme... Malcolm McDowell avait vraiment la tête de l'emploi ! Un ange à qui l'on donnerait le bon Dieu sans confession, ou bien la tête à claques, c'est selon... L'esthétisme est en tout cas l'un des points forts du film.

Je suis resté plus imperméable à la seconde partie, à partir du moment où Alex est emprisonné puis rééduquer aux moyens de méthodes controversées, dignes d'un scénario de science-fiction. Alex perd alors de son charisme, jusqu'à devenir une lavette auprès de ses acolytes. Reste que le climat un peu spécial de l'histoire ne m'a pas particulièrement botté, même si l'analyse psychologique qui en ressort demeure intéressante. Mais c'est vrai qu'au vu de son style particulier, on peut difficilement rester de marbre devant ce film.

Bref, un film intéressant à plus d'un titre pour ma part, surtout au niveau de l'ambiance de la première partie, mais qui ne me fera pas relever la nuit. Percutant au niveau du message, moins en terme de violence graphique ou même psychologique. Le temps passe...

Portrait de Vivahorror Vivahorror
America's Most Wanted - 326 critiques
publié le 18/07/2012 - 02:57
10
 

Magnifique

Ce film est tout simplement culte avec un satire de la société qui est toujours aussi efficace car selon ce que j'en sais, les meurtres, les viols, les vols et la violence est toujours d'actualité. Film puissant avec une bande sonore magnifique, des scènes d'une grande beauté malgré la violence qu'on y retrouve en plus de la performance tout simplement magnifique et excellente de Malcolm McDowell. Déjà que j'aime bien les films de Stanley Kubrick mais celui-ci était original, choquant car il représente assez bien la société actuelle avec tous ses vices.
Seifer
America's Most Wanted - 642 critiques
publié le 01/04/2011 - 04:19
10
 

Mon avis

Ce film, certain ne vont pas l'aimer car il est tres special. Mais moi j'ai adoré. Tout simplement sublime, violent, choquant, ce film reste dans les memoire car de la violence comme ça ne se fait plus ou tres rarement. Enorme film à voir et revoir.
Portrait de ED13 ED13
Graine de psychopathe - 129 critiques
publié le 10/12/2010 - 17:48
10
 

Mon avis

Mon film culte absolu. Parfaite satire intemporelle de la société, ce film met en scène Alex et ses copains qui vivent d’ultra violence et de lait frais, en pratiquant un langage totalement décalé.

Interdit à cause de sa violence immorale, la sortie en VHS date du milieu des années 90 alors qu’il a été réalisé en 1971. Les décors et les dégaines des protagonistes, postmodernes dans les 70ies, semblent dépassés et nuisent à l’aspect futuriste du sujet. Ceux qui sont restés bloqués sur ce détail sont probablement passés à coté du sujet.

Alex agresse et salie une société qui va se retourner contre lui avant de le réhabiliter illégitimement. La critique de fond sur la société et sa morale, est provocatrice au possible et la forme choisie par le réalisateur est unique et de toute façon inégalable.

Assurement le meilleur Kubrick et peut être le meilleur film de tous les temps.

Portrait de Satyr Satyr
America's Most Wanted - 494 critiques
publié le 05/01/2010 - 22:36
10
 

Le doute est permis

J'ai lu les différentes critiques de ce film , et j'ai trouvé un en particulier auquel je me suis senti concerné,( ghylin), effectivement moi de meme c'est un film que j'ai vu jeune et qui ne m'avait pas laisser indifférent, mais aussi auquel j'avais du mal à adhérer , à comprendre le pourquoi du comment, mais à vrai dire maintenant je sais que j'ai apprécié , c'est un message sur le pouvoir de la fonction publique , du gouvernement face à la violence et comment la combattre, un traitement radical donc qui nous fait passer 2 heures à comprendre ce message, faut l'avouer hyper violent , des scènes chocs, bien que je n'ai jamais trop accroché aux films de kubrick mis à part celui ci et shining , que cet orange mécanique est une énorme claque, un film à ne pas mettre entre toutes les mains, et avec une musique classique collant à la peau du personnage joué par malcom macdowell, le tout en harmonie parfaite , vraiment du grand kubrick.
Portrait de Cujo Cujo
Graine de psychopathe - 111 critiques
publié le 09/07/2009 - 21:03
2
 

Thanx Putrefactionmax !

Merci a Putrefactionmax pour son commentaire un peu plus bas, parce que je croyais être la seule a rien piger et m'endormir devant ce film ! Aucunement choquée, je m'attendais aussi a un truc énorme, bref totalement déçue, peut-être est-ce que je suis trop habituée au gore et au gros trash ? En tout cas je mets 2 pour la scène avec "l'écartilleur de yeux" que j'ai trouvée sympa, mais sinon... nah y'a rien a faire je ne pige pas, lol.
Evil-pimp
America's Most Wanted - 642 critiques
publié le 04/04/2009 - 18:48
10
 

Mon avis

Film violent et sadique réalisé par le génie visionnaire. Rien de plus à dire, à part que ce film est parfait et c'est ce film qui m'a fait aimer le cinéma.
Portrait de Thierry Thierry
America's Most Wanted - 394 critiques
publié le 11/02/2009 - 20:46
8
 

Culte mais...

Sujet d'un tollé à sa sortie, interdit pendant des années en vidéo, Orange mécanique est un film culte, sans contestation possible.

Malheureusement, cette étiquette ne veut pas dire grand chose, car elle est appliquée à un éventail de films qui va du navet au chef-d'oeuvre. Où se situe le film de Kubrick?

Orange mécanique est un grand film, assurément. Formellement superbe, original, comprenant des moments inoubliables et particulièrement subtils. Je pense notamment au traitement que subit Alex pour refréner ses pulsions de violence. Celui-ci visionne des films de meurtre, de viol, tout ça sur la musique de Beethoven. Ici, Kubrick met en abîme son film et le place sous l'angle de la dualité, thème cher au cinéaste. Dualité dans les deux films donc (celui que l'on voit et celui qu'Alex voit), dualité de l'homme (la musique, symbole de la civilisation la plus fine, et la barbarie).

Malheureusement, tout le film n'est pas de ce niveau et développe ensuite une rhétorique lourde et scolaire que le cinéaste aurait plutôt gagné à suggérer ou à mettre en question. De plus, les bruits gutturaux d'Alex sont pénibles et les décors, aujourd'hui, surannés.

La fin, ironique, relève le niveau et confirme l'impression que le film aurait pu être supérieur.

Un film culte et à voir donc, mais pas le meilleur Kubrick.

Pages

Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.

Thématiques