Robocop 3

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Warhammer

Un robocop décevant.

Warhammer (Serial Killer - 929 critiques)
4
 
Je l'avais vu sur canal + à l'époque une seule fois et j'e n'en avais pas le moindre souvenir ,après l'avoir revu récemment je comprends pourquoi. Si on le compare aux 2 premiers volets de la série, ce 3e robocop fait figure de gentil conte de fée. Adieu la provocation et la violence, ce robocop enchaîne les séquences prévisibles. Certes l'image est soignée mais on a l'impression que ce film n'a qu'une ambition réelle: faire du fric.

Le changement d'acteur pour le rôle de robocop n'a pas d'importances puisque c'est bien le déroulement d'une intrigue sans la moindre imagination ainsi que des passages parfois bien risibles qui feront de ce 3e opus un flop monumental.

C'est bien ce pseudo combat entre robocop et le cyborg japonais(ridicule et inutile) qui rangera ce robocop 3 parmi les plus grosses déceptions du cinéma fantastique.

publié le 08/05/2014 - 13:34
Portrait de VonRolling

Ro3oCop

VonRolling (America's Most Wanted - 369 critiques)
4
 
Voyant le grand intérêt que suscite ce film en ce mois de mars, j’ai voulu apporter ma pierre à l’édifice. Comme quoi, malgré ses handicaps, cet épisode des aventures du flic-robot fait toujours parler de lui. Comme s'il était culte...

RoboCop 3 a trainé chez Orion de 1991 à 1993. Problèmes financiers pour boucler le projet ou problème de cohérence par rapport au début de la franchise ? En tout cas, Frank Miller a quitté Hollywood en voyant ce qu’on faisait de son scénario…

De son côté, Peter Weller s’engage avec Cronenberg et laisse Nancy Allen entre les bras métalliques de Robert John Burke. Ce nouvel interprète, qui souffre invariablement des comparatifs avec son prédécesseur, s’en sort très bien à mes yeux. Sous le costume, on retrouve quasiment le personnage d’origine. Malheureusement, ce qu’il a à jouer ne l’aide pas beaucoup.

En effet, le film de Fred Dekker fait l’effet d’un Mad Max Beyond Thunderdome. Ça reprend les ingrédients d’origine mais en édulcoré. La dimension enfantine et humoristique permet de toucher un plus large public au prix d’une détérioration de l’esprit initial. Si on prend le film comme une suite directe, c’est une catastrophe. Mais pris à part, il offre un divertissement honorable (on est d’accord Gory).

Plein de bonnes idées, le pitch se rapproche de Fuga dal Bronx (Bronx Warriors 2 - Escape from the Bronx). Il fallait y penser, pas vrai ? Je me suis même dit que Mark GreGory aurait fait un bon robot… Bref. Si ça se laisse regarder malgré de grosses incohérences, la dernière partie du film semble se passer à Tromaville, avec malheureusement des effets spéciaux dépassés et la démesure jouissive en moins. Reste à se satisfaire d’une réalisation réussie et d’un rythme entrainant. Et puis si on aime les grosses blagues, c’est toujours ça de pris !

RoboCop 3 est donc une mauvaise suite sympathique qui s’apprécie plus par ses relents nanardesques que par sa finesse.

publié le 20/03/2014 - 21:11
Portrait de SupRGmie

Mon avis

SupRGmie (Graine de psychopathe - 127 critiques)
6
 
Un peu moins bon mais les précédents n'étaient pas non plus très élevés niveau neurones... Le changement d'acteur n'est pas très dérangeant. par contre dommage que Nancy Allen parte si tôt dans le film. Jill Hennessy est un peu sous employée. Enfin, on passe un bon moment quand même.
publié le 18/03/2014 - 21:47
Portrait de Gory Freddy

RobauxChiottes

Gory Freddy (I am Legend - 1767 critiques)
6
 
Il y plusieurs manières de regarder ce film, deux pour être exact. Soit on le voit comme appartenant à la franchise Robocop et dans ce cas c'est un pur désastre, soit on le voit juste comme un divertissement ne devant aucun compte à une quelconque série, et dans ce cas le film est bien sympa. 

Mais difficile d'oublier la première manière, surtout après un film-modèle aussi dévastateur. Cette seconde séquelle est une pure honte devant lui, baissant son froc à chaque instant pour ratisser le plus de public possible, et anéantissant tout ce qui faisait la force de "Robocop", de la finesse, de l'humanité et une critique sociale au vitriol.

Ici tout est fait "à la manière de", voudrait faire croire que, mais tout est infantilisé, édulcoré dans l'espoir de séduire le jeune public et lui vendre des jouets tout pourris au prix fort. Beaucoup d'humour, de dérision très marqués qui n'ont plus rien à voir avec l'esprit de la série, ainsi qu'un déséquilibre certain avec les quelques scènes traitées de manière sérieuse. Et ces dernières sont souvent mal employées ou inutiles comme la mort de l'officier Anne Lewis, personnage emblématique des films précédents, qui finalement n'apporte rien au scénario, n'est en fait qu'un moteur qui a tourné à vide et s'est enrayé...

Maintenant, avouons que si on sort du contexte "Robocop" et de tout ce que le premier film signifie, on a là un quelque chose certes de très enfantin, mais de diablement divertissant, avec certains gags qui font mouche et des séquences réellement spectaculaires. Beaucoup de choses sont idiotes et improbables, certains acteurs surjouent comme des cochons, d'autres qui pourraient être intéressants sont sous-employés, mais le tout est franchement marrant. Mais toujours ce déséquilibre avec les séquences qui se voudraient sérieuses. Et certains seconds rôles sont quand même crispants à force de se croire dans une sitcom...

Voilà. Donc en première lecture par rapport à ce que ce film est au regard de la franchise et à ce qu'il aurait dû être, je mets 3/10. Mais en seconde lecture, en imaginant que ce film est unique, hors franchise, on peut mettre en tout objectivité un bon 7/10. Ça fait une moyenne de 5/10 !

Sinon, j'ai quand même peine à croire que Frank Miller, célèbre scénariste particulièrement sombre et novateur ("Dark Knight Returns"...), ait co-signé cette pantalonnade pour gamins...

publié le 16/03/2014 - 22:07
Portrait de Ratafouille

Gros gros flop

Ratafouille (Graine de psychopathe - 82 critiques)
C'est incroyable comment certaines franchises peuvent tomber bas au fur et à mesure de leurs suites. Après le culte Robocop premier du nom, un numéro 2 inégal mais avec quelque trouvailles, la série Robocop sombre dans le navet avec ce Robocop 3. Ce film nous en met sérieusement plein la vue avec ses scène ridicules, comme la gamine qui reprogramme un ED-209 en quelque seconde avec l'aide de sa dictée magique... Pas moins ridicule le scénario, qui oppose méchants flics corporatiste aidées par des méchants punks aux gentils policiers associés au SDF. Minable de la première à la dernière minute.
publié le 15/03/2014 - 23:46
Portrait de Lebreihz

La guerre des robots n'aura pas lieu !

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
2
 
Autant être clair, dès le départ ce film est un désastre. Autant le premier pouvait être intéressant sur le concept de police et de justice automatisé. Alors qu’ici on se retrouve avec un brouillon, un film indigeste dont on a l'impression que le réalisateur à la fin ne maîtrise plus rien du tout tant il accumule les imbécillités. Alors ça commence bien , ce braquage d'un dépôt d'armes de la police, par les "gentils " en fait qui au non du droit de défendre leur quartier de la démolition se donne le droit de commettre toute sortes d'infractions à la loi. Eh bien oui figurez vous qu'un consortium d'investisseurs Nippons ont mis du fric sur la table pour rasé les quartiers délabrés de la ville, et de reconstruire quelque chose de moderne. Mais ça ne plait pas au "squatteurs", car c'est LEUR quartiers ! Et c'est tout ce qu'ils ont ! De qui se moque-t-on ? Car si la collectivité les laissait à l'abandon, ces dernier hurlerait à la l'indifférence et à la démission des autorités, pourquoi croyez vous qu'en France dans les cités on rase des tours de béton sordides !

Mais le décor est posé robocop à la ville, Murphy a la maison est reprogrammé pour s'occuper des "squatteurs" . Et là ça déconne furieusement, car robocop se trouve face à un dilemme, voyez il doit protège les innocents et aussi ne pas s'opposer au force de l’OCD. Parce que figurez-vous qu’une machine sait apprécier qui est innocent ou pas ! hein ! Déjà un flic humain, on lui donne l'ordre d'arrêter un justiciable, il ne se pose pas la question à son niveau de savoir si ce dernier est innocent ou pas (d’ailleurs ça a donné lieu a des tragédies que l'on connait bien), alors un robot.. Et lors de l'intervention à l'église, qui rappelle un peu l'église Saint-Bernard d'il y a 18 ans, ça tient du comique et du ridicule à la fois avec le meurtre quasi gratuit de la coéquipière de Robocop par le grand chef de l'OCD devant des dizaines de témoins. Croyez moi, l’imbécilité va crescendo et atteint son paroxysme vers la fin avec effectivement cette bataille rangé entre les "vrais" voyous (mal rasé, édentés, avec des sourires sardoniques, comme ça on sait que ces pont de VRAIS voyous) et les "gentils" squatteurs !.

Et là je sais pas finalement ce que vient foutre la dedans ce fameux robot Ninja, ni même quel est son intérêt, car à la limite Robocop n'est pas très difficile à détruire, si une grenade bien placée peut l’endommager, on imagine qu'un obus peut carrément le détruire. En fait le réalisateur a voulu faire une sorte de coup d'éclat en justifiant ainsi un affrontement entre robots.

Mais alors là mes bons amis ne vous attende surtout pas à un affrontement du genre T800 contre T1000 et son modèle plus évolué. Non ! ça tombe carrément à plat, c'est même pathétique, tant notre boite de conserve sur patte est balourd, c'est d'un chiant à mourir, ça ne fait qu'entraîner le film vers le bas.

Alors qu'est ce que je pourrait dire pour conclure ? Eh bien que c'est un gros gâchis dans lequel Verhoeven n'a pas voulu se compromettre, pas plus que Peter weller.

publié le 11/02/2014 - 02:21
Portrait de Nandrolone

Robocop 3

Nandrolone (Serial Killer - 693 critiques)
8
 
Je commence à me demander si je ne suis pas à moitié débile car j'apprécie souvent ou je trouve au minimum quelques qualités à des films qu'une grande partie des gens qui laissent leurs avis ici jugent comme de vrai merde, c'est la cas pour ce Robocop 3 que j'ai apprécié.

Alors c'est sûr, certains choix sont discutables comme les Punk ou bien les asiatiques cyborg que le réalisateur aurait pu couper au montage et même la gamine qui est trop intelligente pour être vrai et qui en devient énervante mais pour le reste je le trouve supérieur au deuxième, Robocop retrouve un peu de sa virilité, le film est bourré de scènes d'actions intéressantes, c'est bourrin et sa passe bien, bref un film qui a des défauts mais qui est loin d'être aussi mauvais qu'on le dit. à voir avant de juger.

publié le 09/02/2014 - 23:45
Portrait de Thierry

Robocop HS

Thierry (America's Most Wanted - 394 critiques)
2
 
Ce troisième volet est bien loin de la qualité du premier!! Si l'on oublie le premier volet ou qu'on regarde ce troisième épisode sans l'avoir vu (ce qui était mon cas lors du premier visionnage), Robocop 3 apparaît mal foutu et bancal mais pas comme un immense gâchis. C'est une bien piètre consolation, qui en dit long sur le niveau de ce film...
publié le 13/02/2009 - 20:10

Pourquoi autant de haine???

Marc.mlc (I am Legend - 1114 critiques)
8
 
Visiblement, je suis l'un des seuls à avoir apprécier cette seconde suite du chef d'oeuvre de Verhoeven! Oui Robocop 3 est inférieur à ses deux prédecesseurs, oui le scénario bat parfois de l'aile avec des idées assez saugrenues (la fille de 10 ans qui est capable de reprogrammer en deux secondes les robots à son avantage) et il y a des scènes assez ratées (SPOILER la mort de Lewis pas vraiment glorieuse et trop vite expédiée FIN SPOILER). Et enfin oui la critique du capitaliste n est pas aussi réussie. Mais reste tout de même un film d'action très réussi surement moins violent que les deux épisodes précédents mais parfois jouissif avec des bonnes scènes d action bien bourrinnes. La scéne où Robocop vole ne m' a pas géné plus que cela. Bref, on ne s ennuie pas et c est le principal pour un divertissement! A voir pour se faire un avis!
publié le 11/05/2008 - 17:19
Portrait de Papa jupiter

Et 1,et 2,et 3...vraiment zéro!!!

Papa jupiter (America's Most Wanted - 461 critiques)
4
 
Après le chef d'oeuvre Robocop et le film rentre-dans-le-lard Robocop 2,voilà Robocop 3 le film...qui flingue une franchise aussi vite que Murphy sort son flingue de sa cuisse mécanique!!!A ce qui parait Frank Miller est derrière(mais alors bien derrière!)ce scénario torché par des manchots!Franchement j'étais pas au courant(et lui non plus de toute évidence!)L'histoire est d'un ridicule pas possible avec ce brave Murphy qui défend la veuve et l'orphelin des méchants promoteurs japonais(bonjour le racisme!)Les dirigeants de l'OCP(mais où est passé "le Vieux"?!)sont donc forcés d'envoyer une milice menée par un connard qui se sent plus pisser,accompagné par les cyborgs Otomo(sorte de ninja cybernétiques qui ne valent pas un clou comparés à ED-209 ou à Cain...)Les scènes débiles s'enchaînent à un rythme déconcertant,comme la mort de Lewis(flinguée comme une pauvre merde!)ou encore la gentille gamine qui parvient à ralier ED-209 à sa cause(c'est celà oui!)Il y a tout de même quelques scènes à sauver(l'arme de substitution de Robocop,la séquence du jet-pack,les punks qui essayent de mettre l'uniforme...ça c'est bien marrant!)mais rien de bien palpitant...
publié le 13/03/2008 - 16:36

Pages

Derniers commentaires