Delicatessen

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Hades Hades
Graine de psychopathe - 202 critiques
publié le 07/02/2024 - 21:45
8
 

Idéologie de la consommation

Film à l'atmosphère surréaliste ou la société se fissure en deux camps, l'une adepte de la viande et du cannibalisme face à l'autre souterraine et vegan.

On voit ici tout l'egocentrisme humain qui amène à sacrifier un individu pour son profit personnel. Au sein de cet immeuble tout le monde est en sursis et s'accommode de l'inacceptable.

A cet égard, le boucher est un formidable personnage qui joue entre la sympathie et la cruauté, tout en normalisant ses crimes.

Le protagoniste principal de l'histoire est sympathique et en phase en tant qu'élément perturbateur à la chaîne quotidienne du bâtiment.

Film superbement mit en scène qui joue sur le burlesque et l'horreur. Pas du très grand frisson mais un ensemble de situation qui prête à rire tout en étant révoltant et interroge notre banalité vis à vis du mal.

Portrait de Crowdead Crowdead
Graine de psychopathe - 231 critiques
publié le 17/06/2012 - 22:22
2
 

Mon avis

Autant j'aime bien les début de jeunet (la cité des enfants perdus, alien 4 ) autant son premier film est une vraie purge. l'histoire (si on peut dire qu'il y en a une...) est ininteressante et les personnages débiles. il ne suffit pas de faire des persos perchés pour faire un film culte. par contre, esthétiquement, c'est superbe et on retrouve deja la marque de fabrique jeunet.
Portrait de Liam-X 2 Liam-X 2
Copycat Killer - 75 critiques
publié le 17/07/2011 - 01:23
8
 

Un brave morceau de bidoche...

Delicatessen ou un bien joli nom pour un film aussi sauvage. On assiste dans celui ci à la vie quotidienne des habitants d'un immeuble sordide tenu par un sympathique boucher... Le film est au final assez calme mais complétement barré, chaque scène se veut plus glauque que celle d'avant et l'ambiance poisseuse instaurée au début ne retombe jamais même si le parti pris visuel peut rebuter. Au sein de cette folie l'humour est omniprésent, mais un humour au 133 éme degrés bien sur. Au niveau des acteurs, c'est un sans fautes avec un Dreyfus impeccable dans son rôle de boucher sadique... En tous cas j'ai passer un très bon moment devant ce film et je ne saurais que le conseiller...
Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 07/07/2010 - 12:22
6
 

Complètement barré

Dans un immeuble de banlieue où tout semble désert, le quotidien des habitants pour le moins étranges et originaux. Je ne connais que très peu le cinéma de Jean-Pierre Jeunet. Si ce n’est de par sa réputation et son goût prononcé pour les histoires insolites et complètement barrées. Etrange, burlesque, intrigant, Delicatessen l’est assurément. Un parti pris volontaire pour l’anticonformisme où le cinéaste instaure une ambiance singulière à mi-chemin entre comédie dramatique et film fantastique. Ce n’est pas tant sa réalisation avec des angles de caméras audacieux qui définit Delicatessen que ses personnages hauts en couleurs. Des hommes et des femmes complètement déjantés dans un univers qui ne l’est pas moins. Il est difficile de ne pas rester insensible à ce charme suranné des plus extravagants. On aime ou on déteste. Bien qu’il paraisse difficile de s’adapter à pareille atmosphère, il faut reconnaître que les idées originales foisonnent dans le film de Jean-Pierre Jeunet. Pour ma part, j’apprécie son côté truculent et cocasse, mais j’ai eu du mal à rentrer dans cet univers si particulier. Le manque de cohésion entre les situations n’aidant pas à s’impliquer particulièrement dans l’histoire. En conclusion, Delicatessen est une expérience unique où la folie côtoie une routine meurtrière et délétère. Un film à la fois vindicatif, singulier et saugrenu. Si on accroche à l’histoire : un grand moment. A contrario, un film hermétique, voire élitiste pour une frange de cinéphiles.
Portrait de Goodmad Goodmad
Serial Killer - 873 critiques
publié le 11/04/2009 - 19:55
10
 

Un OVNI!

Plein d'humour et d'imagination. Ce film s'inspire de vieux films et de plein d'autres trucs sans les voler (comme les plans de vue dans les égouts qui font penser à Resident Evil).Les personnages sont tous aussi hilarants les uns des autres sans ce resembler (le personnage de la suicidaire est excellent). Les acteurs sont tous parfait il n'y a pas d'autres mots. A voir de toute urgence!!
Portrait de Ghylin Ghylin
Graine de psychopathe - 186 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Dérangeant

Le film est louche, le monde est louche, les personnages sont louches, l'intrigue est louche, les images sont louches... J'ai adoré :)
Portrait de Master of gore Master of gore
Graine de psychopathe - 92 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00

Une nulité absolu !

Un film incroyablement mauvais!Non mais sans blagues, c'est quoi ce film?! L'action se passe dans un immeuble de timbrés dont une femme qui essaie de se suicider en vain ou alors un vieux qui bouffe des montagnes d'escargots dans son taudis inondé... Et pour finir l'ancien artiste de cirque qui sème la pagaille avec la fille du boucher. Voilà, j'ai résumé le film, il ne se passe strictement rien mis à part quelques scènes faussement drôle et des passages sans intérêt ni importance! D'autant qu'il n'y a absolument pas une goutte de sang (ah si à la fin un nez qui saigne, GENIAL!!), je sais pour certain film ce n'est pas vraiment important mais pour un navet comme celui-ci ça aurait pu donner quelques points! Voilà, en conclusion une terrible perte de temps! A oublier!
Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2308 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
6
 

J'ai pas très bien compris

J'apprécie le film pour son coté décalé, mais bon ou ça nous mène tout ça.
Portrait de DorianGray DorianGray
I am Legend - 1998 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Très bon Jeunet!

Delicatessen ne fait pas, comme son titre ne l'indique que trop bien, dans la dentelle! Outre les assauts répétés d'un boucher malade et détraqué, porté sur le sexe et sur l'argent facile, joué par un Dreyfuss en très grande forme (24 actimels tous les matins ça entretient) et les gueules impossibles de ces malheureux déchest, on se retrouve avec un cinéma décalé et frnachement glauque servi, si j'ose dire, sur un plat veule et sombre. En un mot comme en cent, j'ai adoré.
Portrait de Carth Carth
Serial Killer - 710 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Malade!

Une chose est sûre, J.P Jeunet et Marc Caro signent une oeuvre drôlement fascinante et exclusivement barrée. Le visuel biscornu propose une palette de couleur au ton quasi Sépia, avec des arrières plans ultra détaillés (chaque objet est à sa place, posée d'une certaine manière) rendant l'univers de Deli' toujours attractif. Les personnages ne sont pas en reste (un boucher obsédé sexuel, un facteur pervers qui se ballade gun à la ceinture, une bien-aimée bigleuse, etc...) avec des gueules inoubliables, des gros plans sur les visages les rendant diformes et inquietants (Jeunet signera "La cité des enfants perdus" plus tard, on ne se demande plus pourquoi). Le scénario est une chasse à l'homme dans un immeuble insalubre tenu par un boucher aux methodes peu orthodoxes (le fou J.C Dreyfuss). Quelques gueules bien connues du cinéma de Jeunet (Pascal Benezech entre autre, dans le rôle principal) et des situations purement cocasses font que l'on ne s'ennuie que très peu. Pas franchement inoubliable d'un point de vue narratif, juste allèchant pour son exagération visuelle de tous les instants. Un "truc" bizarre.

Pages

Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.

Thématiques