Solaris

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4

Jusqu'à ce que cela vous arrive aussi...

Fab-4 (Serial Killer - 910 critiques)
6
 

un envoûtement visuel et sonore que ce Solaris, certes. Une belle photo et une réalisation sans fioriture avec une esthétique très policée. Ce sont les principales qualités de ce film, tout ce qui fait sa forme.

Mais qu'est ce que c'est mou... Un rythme très lent qui, combiné à son style visuel rend ce film très mystérieux. Ce qui pourrait ressortir comme un point positif mais malgré l'esthétique et les bons acteurs, il faut sacrément s’accrocher pour ne pas sombrer (à ne pas regarder fatigué...).

L'histoire d'amour et la psychologie sur les thèmes de la mort, du deuil, des souvenirs, de l'oubli... et de leurs contraire, prend le pas sur le côté SF. Et au final on s'ennui, on s'endort...

Au final, c'est une déception pour moi. Un très beau film mais bien trop cérébrale à mon gout. A voir pour sa culture...

publié le 13/12/2015 - 10:40

Mon avis

Seifer (America's Most Wanted - 642 critiques)
4
 
Je m'attendais à beaucoup mieux, c'est super mou et rien ou presque en science fiction (c'est plus une histoire d'amour). Niveau acteurs, même si George Clooney est dedans, ça sauve pas le film de l'ennui. Le twillight spacial est là.
publié le 27/09/2013 - 02:17

Chef-d'oeuvre

Foisxav (Graine de psychopathe - 185 critiques)
10
 
Ce film cumule le côté SF par son cadre (un vaisseau spatial), un côté fantastique par l'histoire où arrivent des événements surnaturels, et enfin un côté psychologique par la relation très étudiée entre Clooney et Rheya, soit en fait une histoire d'amour. Le film peut paraître compliqué par les flash back entre le réel à savoir Clooney dans le vaisseau et ses rêves sur terre. Le moyen de s'y repérer est de savoir que le réel est dans le vaisseau (lumière bleuâtre), alors que les souvenirs sur terre sont filmés style couleurs rougeâtre. L'histoire est surnaturelle, une intelligence supérieure fait apparaître des êtres non humains issus du subconscient de l'équipage. On ne connaît pas les vrais buts de Solaris, la phrase "Solaris doit-il vouloir quelque chose ?" le résume bien. Quant aux êtres non humains ils semblent avoir une identité propre et distincte de celle de la planète Solaris. Ce film n'est en fait qu'une histoire d'amour où Clooney parvient grâce à Solaris à rattraper le passé, d'ailleurs à la fin il choisit de ne pas monter dans la navette avec Gordon vers la terre, et reste avec sa "femme" en s'enfonçant dans la planète. La moralité de ce film est qu'au-delà du tragique des évènements(mort de sa femme), la logique peut être tordue pour que gagne l'amour, ce que fait Solaris. Ce film est un chef-d'oeuvre par sa beauté esthétique (intérieur du vaisseau, plus la musique de fond), la portée poétique et métaphysique du scénario, impossible, mais fascinant si on essaye de comprendre. Sans parler du charme de Natascha McElhone.
publié le 19/02/2010 - 19:30

Verre à moitié vide

Langanay (Serial Killer - 860 critiques)
6
 
Moitié film de science fiction, moitié love story ; manque de chance pour moi, Sodebergh est plus intéressé par l'histoire d'amour, et moi, je l'attendais au tournant, pour voir de la science-fiction. Résultat, des références 2001, odyssée de l'espace facile, mais sans la saveur. Reste une belle image, parfois, frustrante (les flash-backs sont trop léchés). L'histoire est très abscon.
publié le 06/07/2009 - 23:22

Film envoutant!

Marc.mlc (I am Legend - 1114 critiques)
10
 
Beaucoup ont reproché à ce film son extrême lenteur. il est vrai que le style est très contemplatif mais moi j ai été pris par l ambiance. Les images sont d une beauté saisissante et la musique est vraiment superbe et y est pour beaucoup dans la réussite de ce film. Clooney est parfait dans cette histoire d amour perdue profonde et originale, prenante et bouleversante. A voir!
publié le 01/01/2007 - 00:00

Derniers commentaires