Révélations

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4

Michael a fait mieux...

Fab-4 (Serial Killer - 857 critiques)
6
 

L'histoire de Jeffrey Wigand, ancien employé d'un grand groupe cigarettier, viré pour ne pas avoir été en accord avec son employeur. Lui, sait que les pratiques du groupe pour rendre addict le client ne sont pas très catholiques. En fasse de lui un journaliste de magasine TV à sensations va s'intéresser de plus prêt à la chose...

C'est du Michael Mann et c'est donc très bien réalisé dans la forme. La BO est aussi nickel. Et comme le scénario s'inspire de l'histoire vraie du héro, ça rend ce film intéressant au départ. Mais comme souvent avec Mann (que j'adore pour d'autre films), c'est long. Et quand c'est long mais que le sujet de base ne nous intéresse que peu, ça devient très long...

Oui OK, fumer c'est mal et les producteurs de cigarettes sont de méchants menteurs... On sait tout ça, et ce film à donc pris un coup de vieux scénaristique. Sûr qu'a l"époque, étant en plus basé sur des faits réel, ça a du être une petite bombe. Mais moi perso, je suis resté impassible devant ce film très long (déjà dit), mou, lent et saupoudré de tension artificielle.

A découvrir.

publié le 18/12/2019 - 13:24
Portrait de Lebreihz

Quand l'éthique part en fumée

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
10
 
Alors ce film n'est surtout pas a percevoir comme une dénonciation de l'industrie du tabac. C'est vrai que le réalisateur nous décris quelque chose qui vraiment eut lieu. Mais l’industrie du tabac n'est qu'une toile de fond. A la limite ça aurait pu être l’univers de la restauration rapide !

Ce que je veux vous dire c'est que il ne s'agit surement pas à quelque chose que Michael Moore aurait pu réaliser.D'ailleurs le réalisateur a pris soin de ne filmer personne en train de fumer !, pour faire taire toute ambiguïté

Avant tout on nous décrit un homme pris à la gorge et en proie a un dilemme !. Il est licencié, il est au courant des pratiques de son ex-employeur, qui 'a décidément aucune éthique. Mais ne peut pas parler !, car c'est dans son contrat de travail. Les clauses de confidentialités, ça existe pour ces industries là, et aussi pour plein d'autres. Mais 'est voilà, jusqu"ou doit aller son respect de la confidentialité ?, est-ce plus important que de couvrir des pratiques qui mettent la vie de consommateur en jeu ?

C'est incroyable la séquence de l'entretient de "débauche", ou plutôt de "post débauche", comment notre homme fait face à des gens qui lui font des menaces à peine voilés" en menaçant de suspendre ses indemnités de licenciement, si il ne signe pas (moi qui croyait qu'au états unis, pays réputé très libérale en matière d'emplois on pouvait licencier un salarié comme ça sans indemnités, je faisais erreur !), on croirait voir la maffia là !. Et notre homme eh bien ! il va leur faire a tout ces voyous une grosse quenelle !

Finalement ce film traite d'intégrité, voyez le journaliste est un peu dans le même dilemme ! il est en fait prisonnier d'une chaîne CBS qui est une grosse chaîne d'information très connue qui refuse de diffuser l’interview que notre cadre de haut niveau à livré au journaliste, même si cette dernière va faire un ....tabac !....de peur de devoir payer des millions de dollars à cette manufacture de tabac qui est en fait une sous-marque de BAT (british american tobacco).

Et là je me suis dit qu'a ce moment là, que c'est en quelque sorte la dictature du fric !, du fric roi qui irait jusqu’à contrôler la presse.vs savez parfois la dictature pourrait prendre un visage que vous n'imagineriez même pas

Alors c'est incroyable ce que notre journaliste jusqu'au boutiste va faire !

Le film est extraordinaire, avec des dialogues d'une densité de haut niveau, voyez ! on sent que ce journaliste se bat pour ses idéaux, et notre cadre n'est pas en reste , car il a perdre beaucoup dans cette affaire; Mais qu'importe seule la vérité doit triompher !

publié le 02/02/2014 - 01:03

Mouais ...

Gripsou (Serial Killer - 779 critiques)
8
 
Le sujet est certes intéressant, mais qu'est-ce que j'ai trouvé le temps long ! Malgré de bons acteurs et une intrigue parfaitement ficelée, ce thriller s'étire jusqu'à n'en plus finir, abusant de scènes de bavardages au détriment d'un peu plus d'action, ce qui aurait eu le mérite de rendre l'ensemble plus dynamique, et surtout plus attrayant pour le spectateur ! Car là, autant se rabattre sur un documentaire traitant du même sujet ... Les intentions sont là, mais ce film fait profil bas dans la filmographie ô combien respectueuse de Michael Mann ...
publié le 14/03/2008 - 17:10

Fumer tue (ou pas)

Langanay (Serial Killer - 858 critiques)
8
 
Sur un sujet bien casse gueule et pas forcément sexy, voici un thriller pas haletant mais bien intéressant. Russel Crowe est pas mal dans son rôle "d'homme ordinaire qui subie des pressions extraordinaires". Le film dure 2h30 et une demi-heure en moins aurait été pas plus mal. Les réflexions sur le rapport journaliste-source et sur les rapports "direction d'un média - rédaction en chef" sont intelligentes.
publié le 13/03/2008 - 21:32

Derniers commentaires