Platoon

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1848 critiques
publié le 25/07/2020 - 18:37

Réaction au commentaire de Evil-pimp

"Un très bon film de guerre avec Charlie Sheen. Ce film me fait un peu penser à Hot Shots 2 (ndlr : ???)".
(Evil-pimp)

Euuuuhh... ouiiiii, bien sûûûr...
On voit même que Geoffrey qui valide les commentaires sur le site n'a pu s'empêcher de manifester entre parenthèses son admiration pour la pertinence de la comparaison...

Je viens de tomber sur ce commentaire par hasard, et la puissance de l'analyse m'a complètement fait triper ! Platoon... Hot Shots 2... euuuh ouais c'est clair... que t'as pas bu que de l'eau mec ! La poubelle était assez grande pour y jeter tous les packs de bières ?
Et en regardant Platoon tu as vu Charlie Sheen tirer à l'arc sur des viets avec des poules c'est ça ?

Maintenant si l'ami Evil-pimp était à jeun en regardant Platoon, à part la présence de Charlie Sheen (mais pas trop la même interprétation), je serai vraiment très très curieux, et d'avance hilare, de savoir ce qu'il trouve commun aux deux films...

Evil-pimp, si tu me lis... Make my day !

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Nandrolone Nandrolone
Serial Killer - 735 critiques
publié le 15/02/2017 - 18:12
9
 

Réaliste

Full Metal Jacket restera mon film de guerre préféré mais il reste difficilement comparable à Platoon tant ce film traite la guerre de façon réaliste, en nous montrant sans filtre les aspects les plus négatifs des conflits aux seins des régiments. C'est cru et les hommes à cran sont montrés sous leurs jours les plus sombres. Un film cruel et sans concessions. Très belle photographie et très bons acteurs.

Platoon n'est pas un film accessible, je l'ai trouvé volontairement rébarbatif et brouillon par moment et je vais avoir besoin d'un second visionnage pour bien tout comprendre.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de The horror fan The horror fan
Copycat Killer - 22 critiques
publié le 08/08/2015 - 15:38
10
 

Mon coup de cœur

"Platoon" de Oliver Stone est un chef d'œuvre d'une intensité incroyable,dans la lignée de "Full metal jacket",l'humour en moins,mais beaucoup plus d'action.

De l'action il y en a,des fusillades,des combats dans la jungle,et puis il y a aussi le côté sombre de la guerre,la destruction d'un village vietnamien,l'exécution d'innocents.

Charlie Sheen est remarquable et irréprochable,il incarne le soldat un peu empoté,qui a peur de mourir mais qui est toujours là pour soutenir ses alliés. Il est le repère entre le bien et mal,l'un des seuls qui ne pète pas un câble,le seul à empêcher un viol. C'est une sorte d'ange gardien,un personnage banal,un soldat parmi tant d'autres mais terriblement attachant.

Willem Dafoe est aussi incroyable dans son rôle de bon soldat protecteur des habitants locaux et de la justice,ce qui ne lui empêche de faire parfois quelques excès (la drogue). Il incarne le bien,la raison,et pourtant ça ne l'empêche pas de tuer quand il le faut. C'est un personnage aux multiples facettes,doué au combat,un peu naïf,ce qui causera sa perte.

Tom Berenger quant à lui est le mal absolu,un vétéran admirable au premier coup d'œil,qui est admiré par Chris (Charlie Sheen) avant que ce dernier ne se rende compte que c'était un traitre,un tueur psychopathe et violent,bref un vrai salopard. Chris finira d'ailleurs par se ranger du côté du sergent Elias (Dafoe) puisqu'il mènera une petite guerre intérieure contre Barnes (Berenger). Avant que l'inévitable ne se produise.

Dans "Platoon",l'action est bien présente mais elle n'est pas héroïque,la frontière entre le bien et le mal n'existe plus,certains perdent la tête et deviennent des clones de Barnes. Stone a ici voulu faire passer ce message: la guerre rend fou les hommes,il n'y a ni ennemis ni amis,tout le monde est dans la même merde. Comme en témoigne cette phrase de Chris à la fin:"nous ne nous battions pas contre l'ennemi,nous nous battions contre nous-même".

La bande-son du film est excellente et renforce la scène de l'abandon (ceux qui ont vu le film sauront de quoi je parle) ce qui donne carrément une scène déchirante et triste à souhait.

La violence est présente même si elle n'est pas tout le temps montrée. La scène du soldat américain qui défonce le crâne d'un vietnamien visiblement inoffensif à coups de crosse est certainement la plus violente de toutes psychologiquement,même si on en voit rien du tout.

"Platoon" nous livre également quelques bons moments,comme la complicité entre les soldats hors combat, les déconnades, les petites fêtes,etc...

Bref un véritable chef d'œuvre qui vous met tout de suite dans l'ambiance et l'immersion est totale,on s'y croirait. Un film de plus qui montre que la guerre c'est pas un jeu,et que ça n'a rien d'héroïque.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Warhammer Warhammer
I am Legend - 1014 critiques
publié le 19/06/2013 - 14:10
10
 

Un bon viet-cong et un viet mort.

Oliver Stone signait là un remarquable film sur la guerre du viêtnam qui n'hésitait pas à critiquer la société américaine à travers de soldats US venus de toutes les classes sociales des usa.

Je ne connais pas les réactions auprès de ceux qui ont réellement participé à cette guerre mais je ne serais pas étonné quelles fussent négatives car Oliver Stone est un provocateur et l'armée en prend pour son grade(c'est le cas de le dire)dans ce film.

A l'image de deux gradés qui constituent deux archétypes bien différents de l'armée,l'un sanguinaire qui n'est là que pour le plaisir de tuer du viêt et à contrario l'autre qui ne veut jouer qu'un rôle de protecteur des lieux voulant avant tout mettre fin à cette guerre qui n'a pas de sens pour lui. Les deux gradés vont attirer les autres soldats dans leur mode de pensée donc l'unité sera tiraillée entre le bien et le mal qu'incarnent Willem Dafoe et Tom berenger dont l'affrontement interne finira par diviser l'unité en deux camps bien distincts. Une guerre intestine qui sera fatale à l'armée et donc finira par causer la perte des USA au viêtnam,c'est le message assez clair qu'a voulu faire passer Oliver Stone avec Platoon ou du moins l'une des raisons car ce serait trop facile de dire qu'elle en est la raison principale. Mais c'est également la théorie d'autres grands réalisateurs que sont De palma,Coppola,kubrick ou même Scorsese dans un style différent certes mais le raison évoquée est plus ou moins similaire.

Oliver Stone a choisi un style plus viscéral,réaliste et d'une grande intensité surtout visible à travers d'acteurs de haut niveau.

Un travail d’orfèvre donc pour un réalisateur qui ne fait pas les choses à moitié. A posséder.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Evil-pimp
America's Most Wanted - 643 critiques
publié le 21/08/2010 - 17:25
8
 

Mon avis

Un tres bon film de guerre avec Charlie Sheen. Ce film me fait un peu penser a Hot Shots 2 (ndlr : ???). Bref, avec un Johnny Depp tout jeune, tres bon film de guerre a voir .

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Langanay
Serial Killer - 860 critiques
publié le 03/04/2010 - 12:12
10
 

Classique film de revisite du Vietnam

Grosse production et impression. 1986, Platoon fait partie, 10 après la fin de la guerre du Vietnam, de ces retours sur le Vietnam mené par les réalisateur américains. Ici, l'histoire nous présente combats, vie de soldat, sans angélisme, ni héroisme. Montre bien l'inactivité par moment, puis les embuscades où les soldats américains sont souvent confrontés à un ennemi sur lequel ils ont peu de prises. Quelques scènes chocs, un jeu d'acteur de très haut niveau. Un Oliver Stone époustouflant.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Nirvana Nirvana
Graine de psychopathe - 161 critiques
publié le 23/08/2009 - 20:28
10
 

Le témoignage d'un vétéran

1967. Les Etats-Unis s’embourbent au Vietnam, dans un conflit qu’ils ne maîtrisent déjà plus ... Taylor (Charlie Sheen), un jeune américain aisé et plein d’illusions, a tout plaqué pour s‘engager dans l‘infanterie et aller combattre les communistes …

Au travers de lettres envoyées à sa grand-mère (relatées ici par la voix-off de Charlie Sheen), la jeune recrue y expose sa fatigue, les souffrances physiques, la peur et l’incompréhension qui l’accablent depuis son arrivée sur le théâtre des opérations. Les patrouilles interminables dans la jungle, les marches harassantes de nuit, l’odeur omniprésente de la mort, la peur des embuscades, de marcher sur une mine ou de s’endormir lors d’une garde, les tensions au sein même de la section, symbolisées ici par la rivalité opposant le sergent-chef Barnes et le sergent Hélias (Tom Berenger et Willem Dafoe, tous deux nominés aux Oscars) …

Les "bleus" subissent le mépris et les railleries des "anciens", des clans se forment, les soldats se sentent oubliés au cœur d‘un pays lointain où tout leur semble hostile, certains révèlent leur caractère, leur résistance et leur courage à mesure que le temps passe, d’autres rentrent prématurément au pays emballés dans un sac en plastique avant même d’avoir pu presser ne serait-ce qu’une fois la détente de leur M-16 … "Ils sont magnifiques grand-mère ; ils sont le cœur et l’âme de l’Amérique." _ dixit Taylor …

A travers le regard et le témoignage d’un vétéran (Oliver Stone a lui-même combattu au Vietnam, où il a été blessé à deux reprises), "Platoon" évoque avec un réalisme saisissant l’impact de la guerre sur la conscience des soldats, sur le regard qu’ils portent sur eux-mêmes et sur ce qui les entoure, leur déshumanisation au contact de la mort, de la peur et de la haine, illustrée ici par la scène très dure dans le village viet, où emmenés par Barnes et excités par un désir de vengeance suite à la mort d'un des leurs, les soldats US vont se livrer à diverses exactions sur les civils … "La première victime de la guerre est l’innocence."

Filmé à l’échelle humaine, porté par des personnages très forts et par un réalisme unique, l’œuvre d’Oliver Stone s’impose comme le témoignage ultime de ce qu’a pu être l’enfer du Vietnam. La scène finale, magnifiée par l'Adagio For Strings, reste l'une des scènes les plus marquantes et les plus poignantes qu'il m'ait été donné de voir dans un film de guerre !

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Marc.mlc
I am Legend - 1114 critiques
publié le 26/10/2008 - 16:08
10
 

L'enfer du Viêt Nam selon Oliver Stone

Rythmé par la dramatique Adagio pour cordes de Samuel Barber, Platoon est l'un des meilleurs films sur la guerre du Viêt Nam, l'un des plus dramatiques aussi. Basé principalement sur l'affrontement entre deux sergents (Tom Berenger et Willem Dafoe dans leurs meilleurs rôle), le film rend compte de l'absurdité de cette guerre dans laquelle des hommes sont allés sans aucun but et en sortiront traumatisés. Les combats sont très violents et sanglants et certaines scènes sont monstrueuses (comme 'assassinat des paysans et la destruction du village. Car ici on n'a pas d'héroïsme ou de patriotisme, juste des désillusions!! Un film essentiel.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Goodmad Goodmad
Serial Killer - 874 critiques
publié le 13/05/2008 - 23:44
10
 

L'enfer selon Oliver Stone

Hé bin mon vieux si je m'attendais à ça! Oliver Stone (qui à participé à la guerre du Viet-nam) nous a pondu une oeuvre assez spéciale qui montre là comment la guerre transformé les hommes en les transformant en machine à tuer (vers la fin, le heros tue comme si s'était un jeu) mais le point le plus fort la dedans est le fait qu'il y a plus d'un conflit,pas non seulement le conflit entre les 2 pays mais aussi chez les soldats....

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Gripsou
Serial Killer - 779 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
10
 

LE film de guerre

"La première victime de la guerre est l'innocence". Cette citation présente sur l'affiche du film résume parfaitement l'oeuvre d'Oliver Stone, qui a lui-même combattu au Vietnam. Réunissant un casting de stars en devenir (Charlie Sheen, Willem Dafoe, Tom Berenger, Forest Withaker, Johnny Depp...), le film retrace la désillusion d'un jeune "bleu" débarquant au Vietnam comme volontaire dans l'infanterie, et qui va rapidement perdre ses illusions en étant confronté à la dure et cruelle réalité du terrain. Au programme : patrouilles interminables dans la jungle, gardes de nuit, embuscades, tensions au sein de la compagnie... Une vision très réaliste et donc très violente de ce conflit qui a traumatisé l'Amérique, comme cette scène dans le village Viet-Cong, où les GI's n'hésitent pas à commettre des actrocités sur la population civile. PLATOON est pour moi le film qui représente le mieux ce qu'a pû être la guerre du Vietnam. Ici, pas d'héroisme ni de patriotisme ! Juste de simples gars issus des milieux modestes de la société américaine, envoyés à des milliers de kilomètres de chez eux dans une jungle hostile, pour combattre un ennemi dont ils ne savent rien... Le film transpire l'expérience d'Oliver Stone sur le terrain, à travers le regard qu'il porte sur ces soldats, chacun d'eux ayant sa propre vision des choses, mais tous finalement livrés à eux-mêmes et cherchant à s'en sortir. PLATOON est un film dur et violent, mais chargé d'émotions sincères, profondémment humain. Oliver Stone ne fera jamais mieux que ce chef-d'oeuvre !

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Pages