Wolfman

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4

Un guronsan svp !

Fab-4 (Serial Killer - 842 critiques)
6
 

1891, un loup-garou règle le compte d'un type dans la pénombre... On apprend par la suite que deux villageois ont en fait été retrouvés trucidés et que le frère d'un acteur a lui disparu. Le comédien rejoint alors son père pour en savoir plus...

Je n'ai pas réussi a vraiment rentrer dans cette histoire et son ambiance. Je trouve le tout mal rythmé, parfois trop speed, parfois trop mou ; ça manque de cohérence. Les dialogues ne sont pas d'un grand intérêt non plus et les acteurs eux même ne m'ont pas convaincu ici (Del Toro euh...non. Hopkins pas à son mieux...). On s'ennuie...

Heureusement il y de belles images et une excellente bande son de Elfman. Et il est vrai que malgré tout, cela m'a donné envie de découvrir le film original que je n'ai pas encore eu l'occasion de voir. Car ce film essaye tant bien que mal de rendre hommage à la Warner et au genre avec quelques sympathiques références. Mais ça manque d'inspiration malgré les bonnes intentions...

Finalement je n'ai été attiré que de manière sporadique par l'oeuvre qui n'est pas claire dans le fond et la forme.

A découvrir.

publié le 01/02/2019 - 17:59
Portrait de Brainkiller

Mi-homme,mi -bète!*

Brainkiller (Graine de psychopathe - 119 critiques)
6
 
Un hommage aux films d'époque !Aambiance sinistre, époque "Victorienne", grandes demeures...scènes de transformations réussies. Le scénario manque de suspense. Le "policier" aurait très bien pu avoir un "role crucial" dans l'enquête, à savoir "qui" est le "loup garou" ? Mais bon, ça se regarde avec le réel sentiment qu'on aurait pu "mieux" faire !
publié le 18/01/2013 - 11:03
Portrait de Thierry

Un bon film d'horreur

Thierry (America's Most Wanted - 394 critiques)
8
 
Un bon film d'horreur qui bénéficie de somptueux décors et d'une grande richesse d'interprétation. La mise en scène sait tenir le rythme et servir la narration. Rien de révolutionnaire mais une histoire qui tient la route et des scènes gore pour le moins inattendues. Une très bonne surprise.
publié le 03/12/2012 - 21:54
Portrait de Warhammer

Hurler à la lune

Warhammer (Serial Killer - 929 critiques)
10
 
Ah, courir dans la nature telle une bête fauve!! libéré de tous sentiments humains, donc de toutes contraintes et responsabilités que cela impliquent,tant pis si un individu se met sur notre chemin,il faut bien se nourrir aprés tout. Si on cherche bien au fond de nous, cet animal sans répit existe bien d'ailleurs certaines personnes sont plus proches de celui-ci que de l'homme.

Le mythe du loup-garoup est archi-rebattu au cinéma depuis longtemps, et malgré quelques différences ça et là, l'histoire est grosso-modo toujours la même. Cette nouvelle version n'a pas la prétention de renouveller le genre, à part dans sa mise en scéne plus moderne. Ce film rend hommage aux versions d'antan avec un certains brio je trouve. Les acteurs sont excellents, les décors superbes, des scénes sanguinolantes du meilleur effet, les transformations sont impressionnantes.

Le scénario est sans surprise certes,mais nous réserve de bons moments avec un rythme qui oscille astucieusement entre nervosité et accalmie.

Un trés bon moment de cinéma pour moi qui n'a pas grand-chose à envier à la pléthore de films dans le genre.

Allez tous avec moi: aouuuuuuuuuuuuuuuuuu!!

publié le 06/11/2012 - 14:30
Portrait de Lebreihz

Terreur les nuits de pleine lune

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
8
 
Apparemnent d'après ce que je lis, je viens d'apprendre que ce film est un remake du "loup-garrou" de 1941, que je n'ai pas vu, donc je ne peut pas trop faire la comparaison. Ce qui frappe au premier abords de ce film, c'est l'ambiance, très réussie, très victorienne, surtout lorsque le fils Talbot arrive au manoir de son père, bon sang que c'est sinistre ! Après on peut juger l'interprétation des acteurs, Antony Hopkins que l'on ne présente plus, quelle classe chez cet acteur, l'âge lui va décidement très bien, artistiquement parlant, domine largement tout les débats dans ce rôle de châtelain un peu hautin qui retrouve son fils après des années d'absence, brillement interpreté par Bénedicio Del Torro. De plus le réalisateur a choisi de mettre la lumière sur des histoires de famille assez dramatiques, et on découvre une relation père-fils assez compliquée. Après on peu aussi critiquer l'aspect fantastique du film, je parle de l'aspect loup-garrou, qui je trouve est plutôt bien réussi, avec des attaques aussi spectaculaires que gores, encore que, les scènes gores ont tendance à se répetter.Un petit bémol cependant, ce sont les transphormations en loup-garrou, ça sent clairement les effets numériques à plein nez, on a vu mieux par le passé, je pense au film "le loup garrou de londres".Ce qui est un peu particulier dans ce film, c'est que le réalisateur s'est cru obligé de rajouter des séquences un peu bizarres, je pense notament à celles de l'hopital psychiatrique, ou Laurence Talbot est en proie à des hallucinations cauchemardesques. Il reste à critiquer la fin, marquée par un féroce combat, mais qui tend néanmoins à tomber dans un certain classicisme.
publié le 05/08/2012 - 00:15

Correct !

Marc.mlc (I am Legend - 1114 critiques)
8
 
Visuellement, "Wolfman" est exempt de tout reproche. Les décors et les costumes sont somptueux et la photographie assez sombre donne une teinte gothique parfaitement approprié au métrage. Les effets spéciaux, lors les scènes de transformations notamment, sont aussi très réussis. Joe Johnston sait également y faire avec les scènes d'actions avec une caméra virevoltante mais ne gênant pas la lisibilité de l'action. Le scénario est aussi plus abouti que celui de l'original, un peu simpliste. Toutefois malgré des qualités indéniables, j'ai trouvé que ce remake comportait un peu trop de longueurs surtout en milieu de métrage malgré un début et une fin tonitruants. Reste toutefois un film globalement soigné et visuellement superbe !
publié le 13/11/2011 - 19:59
Portrait de ED13

Mon avis de gars roux

ED13 (Graine de psychopathe - 129 critiques)
8
 
Le mythe du loup-garou est passionnant sur le fond mais peu de long métrage se montre réellement à la hauteur. D’ailleurs, la majorité des récentes tentatives ne se préoccupe pas du mythe mais emploient ces créatures pour les associer à d’autres, bien souvent aux vampires. Ce film sorti en 2010 à pour prétention de remaker “Le Loup Garou“ de 1941 et donc, de revisiter la légende originelle avec les méthodes modernes. Ce positionnement est ambitieux et alléchant.

Lawrence, acteur de son état et parcourant le pays, revient dans la demeure familiale suite à la disparition de son frère. Il va y apprendre un passé ennuyeux, subir des événements sombres et connaitre sa douloureuse destinée…

Si la carrière de Joe Johnston est brillante en tant que directeur artistique, sa filmographie en tant que réalisateur est beaucoup plus moyenne, voire discutable. Cependant il faut bien avouer que pour une fois, il nous propose une ambiancemorose, sombre et incandescente. La photographie est somptueuse et les moments d’angoisse, même si elle est légère, sont savamment amenés. Les apparitions à l’écran des loups-garous sont sublimes et les multiples explosions de violence qui les accompagnent bénéficient de visuels sanglants stupéfiants. L’atmosphère imposée est imposante mais son impact est réel et mérite le respect. Coté interprétation, c’est le grand luxe avec B. Del Toro, A. Hopkins, H. Weaving et l’intrigante E. Blunt définitivement dotée d’une beauté glaciale.

Une réalisation maitrisée, un univers artistique stylé, des images bigrement efficaces, un scénario mythique et une interprétation de grande classe devraient nous donner un réel chef d’œuvre… oui… mais c’est parfois un peu long sans autre bonne raison que de se la péter. Même si ses qualités sont indéniables, ce long métrage est franchement prétentieux. Il aurait dû gagner en simplicité et être écourté (même légèrement) pour se montrer humble devant son ainé qui ne dure qu’ 1h10.

publié le 15/04/2011 - 22:46

Un très grand manque de conviction !

Leduffpascal@cp (Copycat Killer - 30 critiques)
4
 
Qui a volé, a volé, a volé, 30 minutes du film WOLFMAN ? Qui a volé, volé, volé 30 minutes de ce film ? Vous êtes fous, c'est pas moi, je n'ai pas volé 30 minutes de WOLFMAN, je courais dans la montagne pour trouver l'oiseau bleu... Le gros souci de ce film est qu'en effet quelqu'un semble avoir volé des pans entiers de de film d'épouvante à l'ancienne. Il semble manquer des scènes dans l'histoire qui expliquerait les incohérences et les ellipses, qui ne sont pas un choix d'auteur mais quelque chose fait à la hâte par quelqu'un qui se serait dit " ah ben, si on coupait là, cela ne se verra pas et en plus on pourra rajouter une séance par jour " . Hélas, si, ça s'est vu. Dommage car visuellement, le film est assez beau, un hommage correct au cinéma gothique, les films d'épouvante à la Universal dans les années 30 ( Dracula avec Bela Lugosi... ) ou de la Hammer dans les années 60. Les scènes gores sont vraiment impressionnantes et filmées avec vivacité. Mais tout à coup, plus de cohérence, le film saute du cop au loup et l'évolution psychologique des personnages est sacrifiée, tout comme la rythmique dramatique. Vraiment dommage car le travail du grand créateur de maquillage Rick Baker est à nouveau d'une qualité indépassable et prouve qu'il demeure un pionnier et un génie dans son art après LE LOUP GAROU DE LONDRES de John Landis, GREYSTOKE de Hugh Hudson, GORILLES DANS LA BRUME de Michael Apted ou encore LA PLANETE DES SINGES de Tim Burton. Une nouvelle occasion pour lui de créer de nouvelles créatures, sous forme d'hommage au Loup-Garou version Oliver Reed pour la Hammer. Benicio del Toro donne une performance de qualité mais les trous dans l'histoire ne permettent pas une évolution cohérente de son personnage, la relation censée être trouble entre lui et le personnage d'Emily Blunt n'est jamais touchante ni sensuelle. Cette jeune actrice de talent est ici inexistante. La relation entre Del Toro et son père ( curieusement interprété par Anthony Hopkins ) est mal exploitée, alors qu'elle pouvait être la source d'un conflit plus subtil que ce que l'on voit à l'écran? Anthony Hopkins sait créer ce type de personnages menaçants et méprisants pour ceux qu'il juge inférieur. Un film d'action certes efficace, mais hélas gâché par le choix de délaisser la mise en place des personnages pour se concentrer sur les scènes violentes, certes remarquables mais dont l'impact est minimisé par la faiblesse de l'écriture ou de ce qu'il en reste, scénario pourtant écrit par Andrew Kevin Walker ( Se7en de David Fincher ) d'après celui du légendaire Curt Siodmak. Malgré ces très fortes réserves, le spectacle est assuré mais le résultat aurait du être nettement supérieur. Avec un peu de chance le film original de George Waggner avec Lon Chaney Jr ici adapté sera peut-être programmé dans quelques cinémas et permettra de faire la comparaison entre ces deux oeuvres. Mais la question après avoir vu ce film demeure : quelle était la durée initiale du film et qui a charcuté le montage de ce film régulièrement déprogrammé depuis quelques mois ?
publié le 06/04/2011 - 14:18
Portrait de Aragami

Supert

Aragami (Copycat Killer - 39 critiques)
8
 
Très bon remake et le duo benicio del toro et anthony hopkins fonctionne a merveille, les décores sont supers. Un vrai hommage aux films de cette époque. Si on chipote un peu, le film manque de rythme par moments, mais on passe un très bon moment.
publié le 01/01/2011 - 20:30
Portrait de DorianGray

Enfin réussi !

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
10
 
Réaliser le remake du vieux film 'wolfman' avec le fils de Lon Chaney relevait plutôt de la gageure car en plus d'un scénario quelque peu tarte et comique de second degré, on avait droit à des acteurs un peu noeunoeud et des scènes assez tarlouzes ... quant au maquillage ... vallait pas les anciens maquillages du père Chaney ... alors que penser de ce film ????

Tout d'abord, il convient d'admettre que la réalisation soulevait divers problèmes dont le principal était le LOOK ... et c'est une pure réussite ... reprenant le look ancien du loup-garou (c'est à dire proche de l'homme) et accentuant les traits canidés jusqu'à obtenir une créature qui de base ne fait guère trembler mais relève du pur cauchemard dans le duel final ... donc, voici le premier problème relevé haut la main ... réussite haute en couleurs par ailleurs lors de la scène dantesque de l'hopital psychiatrique ...

Deuxième souci et de taille : le scénario ... de nouveau, il faut considéré qu'il s'agit ici d'une pure réussite avec un scénario dense, puissant, mélant actions et pensées, psychologique, intelligent et sombre jusqu'à la lie ... d'autant plus que ce film parvient à transcender complètement l'original en profitant d'idées diantrement plus intéressantes : le rôle du père est enrichi au maximum, le rôle principal deviant autrement plus profond que le larbin d'origine, l'origine du loup est autrement plus rond que dans la version de base ... on sent ici la volonté de cultiver autant que de distraire ... c'est profond, c'est profond ...

Troisième problème : l'action ! Et ici elle est mesurée, semée de manière parcimonieuse dans le film, évoquant clairement l'intelligence énorme du scénario ... chaque action a son importance et sa raison, elle n'est jamais gratuite, elle est toujours justifiée !!!

Dernière difficulté : l'humour ... et il est présent de manière subtile, étouffée, voire ludique ... on sent la volonté de renforcer le sérieux mais sans sacrifier complètement à l'amusement et à la surprise ...

Jusqu'ici, j'ai dit tout le bien que je pensais de ce film ... juste deux petits points noirs pour moi mais qui ne méritent pas que l'on s'appesentisse longtemps dessus : Benicio del Toro garde un style un peu trop déformé et blasé durant un long moment alors qu'un regard plus vivant que drogué aurait sans doute été préférable et le rôle du chasseur au début du film reste pour moi une énigme sauf s'il s'agit exclusivement d'un énorme clein d'oeil au film original ... en-dehors de cela, excellent jeu habituel d'Anthony Hopkins qui parvient enfin à faire peur sans prendre les traits grossièrement exagérés d'Hannibal Lecter ... un véritable plaisir ...

publié le 27/09/2010 - 23:29

Pages

Derniers commentaires