My Bloody Roommates

8.0/10
My Bloody Roommates

Critiques spectateurs

Réalisateur: Eun-kyung Kim Avec Eun-Seong, Jin-yong Heo, Joo-ryeong Kim, Ri-na Kim, Yeong-jin Sin

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Dante_1984 Dante_1984
I am Legend - 1124 critiques
publié le 25/11/2009 - 10:34
8
 

Pauvre petit Happy

Dans un internat prônant le travail et le respect du règlement, de jeunes filles y sont envoyées par leurs parents afin d’étudier de manière intensive et continue. Une université très particulière aux attitudes dictatoriales et dogmatiques. Celle-ci ressemble davantage à une prison (ou une maison de correction en l’occurrence) qu’à une école. La direction oblige les élèves à oublier leurs désirs et les affaires personnelles sont interdites (des boucles d’oreilles aux romans). Les horaires sont fixes, la nourriture n’est pas très ragoûtante et les uniformes sont obligatoires. On ressent de la part du personnel de l’établissement une volonté de supprimer la personnalité de chaque individu. Celui-ci les formate afin de les rendre compétitives, performantes et productives. En somme, un endoctrinement pour devenir le parfait citoyen modèle qui n’a de cesse de satisfaire sa hiérarchie. Les professeurs prennent un véritable plaisir à persécuter leurs pensionnaires. Un harcèlement difficile à supporter pour les plus fragiles, car ils aiment jouer sur leurs faiblesses et les manipuler. Les jeunes filles évoluent donc dans ce cadre austère et sans âme où leur esprit entreprenant est annihilé au profit d’un quotidien morose et banale. Yoo-jin accepte difficilement l’autorité et se met rapidement à dos certaines de ses amies. Peu à peu, elle commence à avoir des hallucinations concernant un terrible drame s’étant déroulé dans le pensionnat. Par ce fait, le film aborde une problématique contemporaine : s’adapter ou mourir (au sens littéral du terme). Les jeunes étudiantes se sont résignés à entrer dans le système très stricte de leur nouvelle école et voit en Yoo-jin, une rebelle refusant tout forme d’autorité. Elles sont forcées de s’adapter par la contrainte. La thématique fantastique est secondaire. Elle n’est abordée qu’à travers les visions de Yoo-jin, par la suite d’une autre personne, et au dénouement de l’histoire. En conclusion, D-day se révèle peu angoissant, mais néanmoins prenant et intéressant sur plusieurs aspects. Si vous recherchez le frisson en regardant D-day, vous serez déçus. En revanche, aborder le film de Eun-kyung Kim en tant que microcosme de notre société permet de lui découvrir une profondeur insoupçonnée.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Tampax verdatre Tampax verdatre
Copycat Killer - 57 critiques
publié le 30/08/2009 - 13:10
8
 

Pas mal du tout...

Je m'attendais à un énième film de fantômes chevelus, et bien j'ai eu droit à... un énième film de fantômes chevelus!

Mais celui-ci sort du lot grâce à un scénario qui tient la route, des actrices convaincantes et surtout l'absence de bruit stressant à chaque apparition de cheveux.

Pour une fois le film n'est pas compliqué à suivre et le final est bien pessimiste!

A voir !

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Dariofulcio13
Graine de psychopathe - 142 critiques
publié le 08/06/2009 - 21:06
8
 

La mauvaise éducation

Bonne surprise que cette série B coréenne qui parvient sans mal à se démarquer des traditionnels (et innombrables) films de fantômes aux longs cheveux noirs. La plus grande curiosité du film réside dans son script qui, sous couvert d une classique histoire de revenants servant de mauvais augures, propose une critique corrosive et psychologiquement très dure du système éducatif asiatique notamment la "course à la réussite à tous prix" entrainant les pires dérives (maltraitances, dépressions etc...). Ainsi à défaut de faire vraiment peur sinon de troubler sur le plan fantastique (les apparitions assez discrètes sont convenues mais soigneusement emballées), le film s'enrichi d'un message très engagé et pertinent instaurant un malaise certain au fur et à mesure que les tensions s accroissent jusqu à l insupportable. Plus un drame qu'un véritable film d épouvante (si l on excepte la dernière partie assez sanglante), voilà une curiosité qui mérite amplement d'être découverte.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?