Le Dernier des Templiers

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de DorianGray

Plutôt réussi

DorianGray (I am Legend - 2000 critiques)
8
 
Ayant été absent durant de longs mois (presque deux ans, je crois !), je reviens avec quelques films vus durant mon sommeil (car ne meurt jamais celui qui ... soit !) ... Le dernier templier, alias la saison de la sorcière, reprend des idées en désordre pour amener finalement un film bancal mais abouti. Si les flashes se suivent parfois sans réelle conviction et que les personnages tournent souvent autour du pot, il faut avouer que le tandem Cage-Perlman réussit un carré agréable en fournissant des anti-héros passablement sympathiques, les autres seront des mauvais somme toute peu novateurs mais bien équilibrés et des seconds couteaux bien campés. Les décors sentent le naturel, l'emploi de vraies régions désertées, pas de surdose, pas de sous-emploi, juste une création artistique intéressante. L'ensemble parvient par moments à égarer le lecteur moyen, obligeant ainsi à une réelle réflexion, ce qui est agréable même pour passer le temps ... au final, un film solide, bien interprété, à dimension humaine, pourvu de bons acteurs et actrices et de bons effets spéciaux qui ne plombent pas le film, mais viennent bien au contraire raccrocher les wagons au bon moment ...
publié le 16/01/2012 - 11:11
Portrait de AqME

Du titre mensonger

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
6
 
Dans l'univers du cinéma, il y a des choses qui ne trompe pas. On connait déjà la réputation de la jaquette mensongère avec son lot de sous-titres accrocheurs et bien souvent hilarants. Je me rappelle encore le sous-titre du film Brutal qui disait la rencontre entre Hostel et le silence des agneaux, quelle connerie! Maintenant, et grâce au Dernier des Templiers, j'ai découvert les films au titre mensonger. Plus de gêne, on change carrément le film pour en faire quelque chose de plus accrocheur histoire d'attirer un maximum de personnes dans les salles obscures. Mais même le titre anglais est mensonger. Alors, malgré la présence de ce gros défaut, le film est-il bon? Avons-nous affaire à un croisement des genres plutôt sympathique? Nicolas Cage a-t-il toujours des problèmes capillaires?

Le scénario est assez sympathique de prime abord. On entre directement dans le vif du sujet avec des pendaisons en chaîne de sorcières, dont une particulièrement coriace. Puis on enchaîne avec des guerres entre templiers et autres peuples pour la gloire de dieu et on voit nos deux compères (Nicolas Cage et Ron Perlman) se firter en faisant des paris sur le nombres de victimes qu'ils vont faire. Se rendant compte que leurs guerres de religion ne sont que des bêtises, ils décident de partir mais se retrouvent devant un autre problème. Dans un village, la peste fait des ravages et le roi de la cité leur propose d'escorter une sorcière qui serait la cause de cette maladie dans un bled où elle serait jugée. Mais la sorcière n'est pas ce qu'elle parait être. Un scénario intéressant, qui oscille entre l'historique, l'aventure et le fantastique. Mais le hic, c'est que ce croisement des genres n'est pas attendu par le spectateur et il se retrouve à la fois surprit et déçu. En effet, je pensais voir un film d'aventure teinté mais pas trop de fantastique. Au final, il s'avère que le film est carrément fantastique. D'autant plus que sur la fin, le film prend un tournant qui ne m'a pas plu et qui noie le film dans un film de série B plutôt que dans un film de genre.

Les acteurs ne sont pas mauvais. Certes, il y a un de mes acteurs préférés, j'ai nommé Ron Perlman, mais il ne fait pas un bon duo avec Cage. Il cabotine à mort avec son gueule cassée et on devine sans peine son sort. Il n'est pas inquiétant et encore moins drôle. D'ailleurs, les vannes entre lui et Cage semblent plutôt anachronique et c'est bien dommage. Nicolas Cage reste égal à lui même, assez bon dans son rôle de héros et son sort est surprenant. Mais bon dieu, qu'il trouve un coiffeur, c'est juste pas possible... A noter aussi l'apparition furtive et déformée de Christopher Lee qui n'a que peu d'intérêt. Par contre, celle qui joue la sorcière est relativement intéressante. En effet, elle possède un jeu d'acteur varié qui donne un doute au spectateur. Par moment elle parait innocente et jolie, sur d'autres plans, elle parait inquiétante et sournoise. Un bon point pour ce métrage donc.

Les scènes d'action ne sont pas mauvaises non plus. Et encore, je suis gentil, car le réalisateur fait encore bouger sa caméra durant certaines phases de combat et ce n'est pas judicieux, mais bon, je chipote un peu. Les scènes de guerre lors de l'introduction sont plutôt esthétique bien que improbables (et là encore le coté historique en prend un coup) et l'attaque des loups plutôt sympathiques malgré l'apparition de la même image trois fois de suite. Les effets spéciaux ne sont pas mauvais, mais ils ne sont pas révolutionnaires et pour un film de 2011, je suis resté sur ma faim. En effet, le monstre n'est pas super réussi et il fait même très faux. C'est aussi le cas pour les loups qui demeurent assez factices et pas super réalistes. Le problème, c'est que entre les phases de combat, on se fait chier, car les dialogues sont insipides et on sait d'emblée ce qu'il va se passer. Malgré la présence de deux grands acteurs, on reste tout de même déçu. L'ambiance du film est assez sympathique mais il n'y a pas de quoi sauter au plafond.

Au final, le dernier des templiers est un film piège qui peut surprendre ou décevoir mais dont la maigreur su scénario fait défaut. Certaines scènes sont plutôt bien foutues mais le tout est noyé dans une masse d'inepties sans fond qui cache un scénario famélique. A voir une fois si on aime les démons, les sorcières et les deux acteurs. Mais le film est à éviter pour tous ceux qui veulent voir un film historique sur fond de fantastique et de religion. Pour ma part, ça reste moyen mas je ne me suis pas ennuyé.

publié le 29/06/2011 - 20:55
Portrait de Sardaukar

Voilà une ½uvre magistrale…

Sardaukar (America's Most Wanted - 318 critiques)
6
 
… non je déconne !

J’avais refusé d’aller voir ce film (intitulé « La sorcière noire » au Québec et « Season of the Witch » en vo, qui est devenu « Le dernier des Templiers » en Europe…. Logique diront certains…), tellement j’étais sur que ce n’était qu’un navet (même pas drôle) de plus. Et bien m’en a pris ! Je profite donc de sa diffusion TV pour le visionner tranquille est vous faire partager mon avis sur cette œuvre au coût de 40Mio de dollars US.

On va faire court : cette histoire est à l’image du jeu d’acteur de Nicolas Cage ici : « insipide ! ». Du début à la fin, on a droit à une suite de personnages sans aucuns intérêts, le tout imbriqué dans une histoire sans aucune profondeur. L’ensemble étant quand même proposé dans un emballage graphique des plus corrects. Mais à part ça, néant, rien, même le twist final est sans surprise, mais surtout d’un ridicule… Je ne vous dis que ça. On à beau suivre le film du début à la fin… rien. Ce métrage ne provoque, chez le spectateur, aucun sentiment, voir même aucune réaction. Certains pourront, même trouver le propos et la morale de cette histoire limite, limite. Mais ce qui fait le plus mal, c’est la présence de « Ron Perlman ». Oui, cette icône de film de genre mérite d’avoir à nouveau un vrai rôle dans un film majeur, pour nous rappeler qui il est. Mais, je comprends parfaitement qu’il faut bien payer ses factures et qu’un chèque reste un chèque… n’empêche que son rôle, ici, n’apporte rien de bien à sa carrière d’acteur.

Bref, vous avez toujours voulu vivre dans la peau d’une Amibe ? Ce film est fait pour vous ! Vous ne ressentirez absolument rien !

publié le 13/06/2011 - 22:33
Portrait de Lebreihz

Le titre est trompeur

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
8
 
Si vous croyez trouver un film traitant des croisades avec la quête d'un sois-disant Saint-Grall, passez votre chemin. Et justement en parlant d'aspect historique, il me semble bien qu'il n'yavait plus de templiers en 1337, l'année durant laquelle est sensée se dérouler l'histoire, par contre pour la peste noire ça c'est tout à fait exact. On se retrouve donc au moyen-âge avec pour héro 2 ex-templiers qui fatigués de trucider femmes et enfants on décidés de déserter et se voient confier une mission, escorter une sorcière jusqu'a un monastère ou elle doit être jugée. On retrouve dans ces rôles clés Nicolas Cage et Ron Perlman (le moine trisomique du "nom de la rose"). Si ces 2 acteurs s'en sortent plutôt bien, on est en revanche un peu déçu du final, avec cette créature qui fait un peu dans la facilité.
publié le 09/06/2011 - 22:06
Portrait de Dante_1984

Une dernière croisade terne

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
6
 
Au XIIIe siècle, deux croisés désertent le champ de bataille après qu'ils aient reçu l'ordre de massacrer un village de femmes et d’enfants. Néanmoins, ils sont capturés dans une ville ravagée par la peste noire. Compte tenu de leur statut, ils ont une chance de voir les charges à leur encontre abandonnées s'ils acceptent d'escorter un convoi où une sorcière doit être jugée par les religieux d'un monastère. Après un thriller glacial dans les contrées désertiques de l'Antarctique, Dominic Sena voyage dans le temps pour transposer son action au Moyen-âge. Est-ce que cela lui redonnera des couleurs pour autant ? Pas si sûr, au vu de ce que recèle Le dernier des templiers.

Après l'excellente surprise que fut Black death, cette histoire de chasse aux sorcières avait tout pour immerger le spectateur dans un contexte barbare et violent où l'aveuglement de la foi chrétienne l'emportait sur le bon sens. Une époque pétrie de superstitions dans laquelle il ne faisait pas bon vivre si tant est que l'on soit différent du troupeau. Un contexte, une réalité historique avérée et un sujet intéressant à plus d'un titre. Pourtant, ce potentiel est honteusement mis au ban du récit, pour ne pas dire littéralement gâcher. Certes, la toile de fond est présente, le cadre bien retranscrit, mais rien des thèmes suscités n'est développé en amont. Au lieu de cela, on se retrouve avec un blockbuster assez creux.

Outre des péripéties tous plus attendues les unes que les autres, on regrette que le panel des protagonistes soit aussi édulcoré, plat, presque sans âme. En d'autres termes, des individus stéréotypés aux motivations très sommaires. Le chevalier servant en quête de l'éternelle rédemption, son fidèle acolyte, le prêtre soucieux de servir au mieux les intérêts de l'église, l'escroc pleutre ou le jeune et téméraire nouveau venu dans la bande. Cela sent irrémédiablement le réchauffé. Un constat d'autant plus amer qu’ils évoluent dans un scénario aux tenants et aboutissants prévisibles jusqu'au bout des ongles. Dommage, d'autant plus que le matériau originel permettait une odyssée sombre et violente.

À cause d'un manque de risques évidents qui met en exergue une histoire sans grands atouts, Le dernier des templiers relève davantage de la production de luxe sans énergie plutôt que d'un film fouillé tant dans son esthétique que dans ses propos. À défaut de proposer un métrage intéressant, il faudra se contenter d'une jolie vitrine du budget alloué au projet, un brin distrayante, un brin navrante. Il est préférable de se retourner vers des productions nettement plus modestes (mais également plus ambitieux) pour espérer trouver une histoire de Moyen-âge appliqué et impliqué dans son contexte. Au hasard, le récent Black death. Un constat mi-figue, mi-raisin pour ce film que l'on espérait plus surprenant dans son contenu.

publié le 13/05/2011 - 10:09

Moyen film de moyen-age

Langanay (Serial Killer - 857 critiques)
6
 
Ce film, sous des dehors épiques et pompeux, n'apporte pas grand chose. L'histoire de départ est pourtant sympa pour un film fantastique et qui lorgne légèrement vers la fantasy. Mais une direction d'acteur peu consistante, des dialogues sans intérêt, une linéarité du récit empêchent de passer au-delà d'un petit divertissement ...
publié le 12/05/2011 - 00:12
Portrait de FesterCoffin

Divertissant

FesterCoffin (America's Most Wanted - 344 critiques)
6
 
Finalement c'est pas si mal que ça. Bon divertissement qui n'apporte rien de neuf mais qui assure le minimum. Les effets spéciaux sont pas mal (je parle des moines, des victimes de la peste... la créature finale par contre gâche tout pour moi). Pour ce qui est des acteurs bin ça fonctionne mais c'est pas d'un niveau exceptionnel non plus. Un film à voir un dimanche après midi quand vous n'avez rien à faire et normalement ça vous détendra sans vous endormir ;)
publié le 08/05/2011 - 21:37

Fabuleux, formidable, fantastique !

Mimipasse (Graine de psychopathe - 88 critiques)
10
 
Dominic Sena vient de m'éblouir avec ce chef-d'oeuvre !

Un film divertissant avec beaucoup de mouvements et certainement beaucoup de réalisme, il agit sur nos sens par des images souvent cruelles et très ragoûtantes. Un bon fond de vérité sur l’intolérance inter ethnique. Il sort de l’ordinaire, car souvent on essaye de nous démontrer à nous personne rationnelles et civilisés que les sorcières chassées et brulées au moyen âge étaient souvent de simples femmes soit atteintes d’une maladie (comme l’ergotisme) qui pouvait faire penser aux incrédules à un envoutement quelconque, soit celles qui d’une façon empirique avaient trouvé un remède quelconque susceptible de soigner une maladie, ce qui est possible aux yeux de tous mais pas d’un inquisiteur inculte et arrogant, soit tout bêtement une personne assez laides que l’on peut brûler sans arrière pensées en ce disant que cette crémation va enrayer l’épidémie et comme personne ne pourra vérifier le bien fondé de ce geste.

Là c’est vraiment le malin qui est la source de tous les maux, ça change quand même de l’ordinaire (n’est-il pas ?).

publié le 30/03/2011 - 13:45

Mon avis

Mimipasse (Graine de psychopathe - 88 critiques)
10
 
Dominic Sena retrouve pour la seconde fois Nicolas Cage après 60 secondes chrono (2000) et nous concocte un film d'aventure fantastico/médiéval où les scènes d'actions et les SFX sont légion. Au final, on obtient ici un banal divertissement qui nous tient en haleine sans grande difficulté du début à la fin. Nicolas Cage, capillairement parlant, reste égale à lui-même, sa prestation n'a rien d'orignal si ce n'est sa coupe de cheveux qui comme toujours ne cesse de nous surprendre. Malgré cela, on aura le plaisir de retrouver Ron Perlman, un acteur (hélas) trop discret au cinéma, ainsi que la charmante Claire Foy, qui, pour son premier passage sur grand écran, offre une vrai personnalité à son personnage de sorcière maléfique, on espère la revoir de sitôt. A noter aussi, la participation express de Christopher Lee, méconnaissable avec tout son maquillage sur le visage. Le Dernier des Templiers (2011) est tel que nous l'attendions, à savoir un pur divertissement, avec son lot de bravoure, d'héroïsme, de dépaysement, de combats à l'épée, bref les amateurs du genre ne devraient pas être déçu, pour les autres, passez votre chemin.
publié le 24/02/2011 - 19:39

Mon avis

Seifer (America's Most Wanted - 642 critiques)
6
 
Bon vue dans le matin film moyen mais qui ce laisse regarder rien de nouveaux dans le genre un nicolas cage pas enorme comme le reste du casting histoire trop chip pour ce genre de film donc a voir en dvd, c'est un conseil..........................
publié le 04/02/2011 - 21:27

Derniers commentaires