Les Enfants du Maïs

6.0/10
Les Enfants du Maïs

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Geoffrey Geoffrey
America's Most Wanted - 336 critiques
publié le 09/02/2015 - 09:01
6
 

Avis paresseux

Avec pas mal de retard (6 ans à peine), j'ai enfin eu l'occasion de me pencher sur cette nouvelle adaptation de la nouvelle de Stephen King. Je ne vais pas faire long puisque Gory Freddy a déjà tout dit ci-dessous, que je suis entièrement d'accord avec lui et que je ne vois pas l’intérêt de faire un copier-coller. La seule différence, c'est que moi j'ai lu la nouvelle (même que c'est ma préférée du King) et qu'en effet, ce nouveau film la respecte un peu plus. En même temps, à part le Happy End, la version de 1984 de Fritz Kiersch respectait déjà bien le texte de base. Seule la conclusion changeait. Pour le reste, je vous renvoie à l'avis de Gory Freddy.
Portrait de Gory Freddy Gory Freddy
I am Legend - 1952 critiques
publié le 13/08/2011 - 02:44
6
 

Du navet dans le maïs

C'est bien dommage, ça commençait si bien. On y croyait vraiment! La première demi-heure est réellement très prenante, pleine de suspense et de mystère, et les deux acteurs principaux étant excellents, on est pris sans problème dans une ambiance plus que prometteuse...

Et puis arrivent les enfants, la pire catastrophe du film, outre un scénario qui va en s'effilochant au fur et à mesure. Comment dire? ... Le casting laisse pensif tant il est monumentalement raté à ce niveau! Difficile à croire en effet que le producteurs n'aient pas pu trouver mieux que ces gamins qui non seulement ne font pas peur, mais dont certains font rire à leurs dépends... Consternant quand la peur que le film est censé distiller doit venir de leurs aspects et comportements inquiétants!

Daniel Newman campe un Malachai tout juste correct, mais à des années-lumière de la performance de Courtney Gains dans le film original. Mais le pire est bien le choix Preston Bailey dans le rôle d'Issac, tant il est inexpressif, ne fait pas peur un instant, et a l'air carrément de dormir debout en récitant son texte. Bref tellement loin de l'extraordinaire et inquiétante prestation de John Franklin dans le film modèle, qu'on reste sidéré par ce choix tellement inapproprié, même si ce jeune comédien est un des deux enfants qui joue dans la série "Dexter". Sa composition dans celle-ci est certes plusqu'honorable, mais n'a aucun rapport avec les qualités requises pour le rôle bien plus difficile de ce film. Et si les producteurs ont cru avoir une bonne idée en le castant juste parce qu'il est dans une série célèbre, cela démontre une fois de plus à quel point leur opportunisme et leur bêtise sont sans limite...

Les autres jeunes enfants sont pour la plupart des gamins qui se comportent plus comme des petits cons qui foutent le bordel dans un centre aéré qu'autre chose, et on a juste envie de leur donner deux-trois baffes histoire de les calmer vite fait. Sinon, je n'ai rien contre les obèses, mais en intégrer deux dans le casting des enfants, de plus avec des méga-tronches de cakos cuits à la vapeur, n'arrange vraiment pas les choses. Surtout quand on voit leur énormes bedaines faire "floc-floc" dans tous les sens lorsqu'ils s'évertuent à courir dans les champs avec un air méchant...

Je n'ai jamais lu la nouvelle de Stephen King, mais il paraît que ce film visait à plus la respecter que celui d'origine. J'imagine que cela doit être vrai au regard de la conclusion sans concession. Mais on sent bien la difficulté du metteur en scène à remplir son film avec un script qui s'est fait autour d'une simple nouvelle et non d'un roman. On se perd en scènes souvent longues et inutiles, qui deviennent très (trop) nombreuses au milieu du film.

Mais la fin reprend de la vigueur et du rythme, même si le manque terrifiant de charisme (car c'est la seule chose terrifiante dont ils soient capables) des enfants casse beaucoup d'effets. Quelques effets gores par ci par là viennent taquiner vos pupilles, mais pas de quoi se relever la nuit, l'ensemble restant assez sage. Notons quand même des effets finals assez monstrueux!

Pour résumer un immense gâchis tant le film commençait remarquablement bien et profitait largement du talent de deux excellentes têtes d'affiche. Mais avec un scénario qui dilue son idée de base au lieu de la prolonger et surtout des enfants qui sont certainement une des pires erreurs de casting qui m'ait été donné de voir, à tel point que c'en est carrément un cas d'école; le remake ne pouvait que se positionner finalement bien en dessous d'un film original déjà moyen...

Le maïs a un goût de navet en 2009!

Vous souhaitez soutenir Horreur.net ? N'hésitez pas à faire un don, même symbolique, sur Tipee.