Inception

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Fab-4

Ne pas confondre rêve et réalité...

Fab-4 (Serial Killer - 910 critiques)
9
 

Quelle claque !

Est ce crédible ? => Les rêves le sont-ils...
Trop tordu et complexe à suivre ? => Les rêves sont-ils facilement compréhensibles...

Un film de fou par un réalisateur de génie qui m'avait (et je ne suis pas le seul) déjà bluffé avec son Memento ou sa vision du Batman...

Inception, c'est complexe, incroyable et des visuels à tomber. L'histoire d'une équipe de rêveurs qui veut changer une idée au delà de seulement la percevoir.
Un voyage dans le rêve, du rêve, du rêve...il y'a du Matrix là dedans, des mondes parallèles et plus encore.

C'est d'abord déroutant puis diablement passionnant. Vous passez 2h30 devant l'écran en pensant en avoir passé qu'une...tellement c'est bon (le rythme et l'ambiance sonore aidant). Était-ce un rêve ?

Une tuerie ! A voir absoluement !

publié le 18/06/2015 - 22:20
Portrait de Nandrolone

Inception

Nandrolone (Serial Killer - 726 critiques)
8
 
Bon film. aussi désordonné qu'une bonne nuit de sommeil sous l'empire d'un cocktail de plante ayurvédique... j'ai pas tout compris pour être france, j'ai pas compris le rapport entre le début du film et sa fin. mais peu-t-on comprendre nos rêves ? qui n'a jamais rêvé être à un point A pour se trouver à un point B la seconde suivante, ici c'est pareil, on est projeté dans les rêves des personnages... il est normal de ne pas tout comprendre, pour ça le film est une réussite car c'est formidablement bien retranscrit... quant au fait de rentrer dans ces rêves, ou plutôt de devenir acteur de ses rêves, c'est une expérience que je vous souhaite à tous, cela s'appelle les rêves lucides et c'est le pied total... dommage que ça ne dur pas aussi longtemps que dans le film.

Sinon, Leonardo Dicaprio et encore un fois excellent... les autres acteurs aussi, Cillian Murphy, la petite Ellen Page toute mimi et notre Marion Cotillard nationale. Les effets spéciaux... ils sont incroyable. un film complexe à voir, peut être plusieurs fois pour comprendre.

publié le 15/05/2013 - 17:27
Portrait de Lebreihz

Avoir les neurones bien accrochés

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)
6
 
Le problème avec ce genre de film qui traite de réalités parallèles, c'est qu'il faut vraiment bien suivre sous peine d'être largué. Ainsi j'ai du me prendre à deux fois pour comprendre "Matrix", et la c'est la deuxième fois que je regarde ce film et.... j'ai pas tous compris ! Suis-je trop cartésien, trop bête peut-être ? Enfin c'est comme ça, le sens du film m'échappe un peu. Certes il s'agit bien d'un homme qui contrôle le rêve des gens pour leur piquer des secrets. En fait le film alterne réalité et rêve, si bien que l'on ne sait plus lequel est l'un lequel est l'autre, c'est ce que je reproche au réalisateur, c'est de aisni semer la donfusion et de le rendre le film inintélligible. Certes le film est très bien fait, on a une ambiance qui nous semble proche de la folie, par certains cotés extravagant. Coté interprétation, rien à dire. Incroyable que ce léo, on aurait pu se dire qu'après "Titanic" il allait être cantonner à interpreter les mickey de service et puis non!, l'homme a qu évoluer dans une filmographie considérable, et je crois pas qu'il se soit planter une seule fois.C'est vai qu'il ya une interrogation sur ce que nous considérons la réalité et une autre sur le rêve. D'ailleurs rêver est un moyen de fuir la morose réalité, peut-être qu'un jour nous ferons plus que rêver. Suis-je réellement en train de taper ces lignes ? Ou suis-je en train de rêver que je suis en train de les taper ?, impossible de savoir tant nos rêves nous paraissent réelles, ou mieux encore ma vie depuis le début est-elle le rêve de quelq'un d'autre ?, Gare à ce genre de raisonement, car ça c'est un coup à vous conduire à terme a l'hopital psychiatrique, et c'est peut-être deja le cas, je suis en train de débiter mes phrases à un infirmier qui s'aprete à m'envoyer un calmant tout en acquiessant de la tête !. Trêve de plaisanterie ( si, si sans est une, rassurez-vous). Ce que je reproche au film c'est d'être d'une longueure assez injustifiée, surtout la fin dans la neige, avec la bagnole qui tombe dans la flotte ça prend au moins une-demi-heure.Mais encore une fois tout est très bien monté sans parler de second rôles : le très célebre Wanatabe, cotillard, cilian murphy dans le rôle du très sympathique robert fisher (aussi sympathique que son homonyme joueur d'échec). Mais alors avoir les neurones bien accrochés.
publié le 12/04/2013 - 00:57
Portrait de Warhammer

Le film rêvé?

Warhammer (Serial Killer - 929 critiques)
8
 
Je ne sais pas vous, mais moi quand j'ai vu ce film je me suis cru dans un rêve, car qui réellement se souvient à 100% de leurs rêves, quasiment personne, ils sont souvent dingues, incohérents et au final incompréhensibles. Et bien je crois qu'on peut résumer le film de cette façon,déjà on ne peut que saluer le projet trés ambitieux de chistopher Nolan,faire un film sur l'extraction des rêves et non seulement intéressant mais véritablement passionant. Mais son film,bien que brillament réalisé,est trop complexe. Si j'ai compris la globalité du scénario,je serais bien incapable de faire un résumé complet et précis de ce projet énorme. Dommage car les FX et les scénes d'actions sont fantastiques, mais je me suis senti perdu plus d'une fois dans ce brouhaha pour le moins chaotique. Quand à l'interprétation,elle est de qualité,mais celle qui m'a impressioné le plus est la jeune Ellen Page dont la carriére d'actrice semble tracée sur la voie de la réussite,elle me rappelle Nathalie Portman. Un film à voir bien sur,mais trés trés dure à suivre.
publié le 27/04/2012 - 14:24
Portrait de AqME

Des rêves emboîtés

AqME (America's Most Wanted - 604 critiques)
10
 
Christopher Nolan n'est plus un réalisateur à découvrir. Cet homme a réussi en quelques films à s'imposer comme une des nouvelles références du cinéma actuel. En témoigne pour lui sa filmographie imposante avec des films majeurs comme Memento, Le Prestige ou encore les deux derniers Batman en date. Du coup, la sortie de l'un de ses films est devenu un évènement important, surtout pour les geeks comme moi qui sont fans de fantastique et de surnaturel. Inception a fait beaucoup parlé de lui et pour cause, car c'est un peu le bébé de Nolan, qui pensait à ce projet depuis maintenant 10 ans. Le casting quatre étoiles, le scénario alambiqué, les scènes mystérieuses où l'on voit un Paris sans dessus-dessous, sont des éléments clés qui ont fait de ce film un gros évènement en 2010. Mais j'ai souvent peur des blockbusters, alors ce film est-il une arnaque? Est-il faussement complexe? Avons-nous enfin droit à un film intelligent à gros budget?

Le scénario reste super compliqué. D'ailleurs, il s'agit ici du genre de film où si l'on s'égare un tant soit peu de son écran, on peut perdre rapidement le fil et être perdu dans les limbes (ceux qui ont vu le film comprendront). Malgré cela, le film reste accrocheur et bluffant sur bien des aspects. L'introduction est d'ailleurs le premier truc qui peut nous perdre, mais heureusement qu'il s'agit de Nolan derrière la caméra. Pour la petite histoire, Dom Cobb est un agent qui peut s'infiltrer dans les rêves pour supplanter des idées ou encore en prélever. Malheureusement, il a tout perdu à cause de cette capacité à aller dans les rêves. On lui propose alors une dernière mission qui lui apporterait la rédemption, implanter une idée dans la tête d'un riche homme. Et c'est là que ça va être dur à suivre, car il y a une idée de rêves emboîtés les uns dans les autres, jusqu'à arriver dans les limbes où l'on risque de se perdre à tout jamais. Rajouter à cela une histoire d'amour complexe, des rôles pour chaque rêveur, et on obtient un film passionnant mais compliqué.

Le casting n'y est pas pour rien dans la réussite du film. Nolan sait choisir ses acteurs et il ne fait pas dans la dentelle. En tête d'affiche, on a le talentueux Léonardo DiCaprio qui comme le bon vin se bonifie avec le temps. Il y est d'ailleurs excellent dans ce film, peut être même meilleur que dans Shutter Island. Mais ensuite on a du lourd et de la nouvelle génération prometteuse. Ellen Page, jeune actrice qui incarnait Juno dans une comédie dramatique sur les jeunes ados enceintes, Tom Hardy, la masse anglaise qui incarnait Bronson et qui va incarner Bane dans le prochain Batman, Joseph Gordon-Levitt que l'on a pu voir dans 500 jours ensemble, Cillian Murphy, l'épouvantail dans les deux derniers Batman ou encore le jeune se réveillant dans 28 jours plus tard, Ken Watanabe que l'on a pu voir dans lettres d'Iwo Jima, Dileep Rao, le médium dans Jusqu'en enfer et Michael Caine et Pete Postlewaithe que l'on ne présente même plus. Et Marion Cotillard qui excelle en jouant la femme de DiCaprio. Mais on peut avoir un bon casting et donner des rôles de merde. Ici, chaque rôle est travaillé, profond avec des compétences bien spécifiques comme le faussaire ou encore l'architecte. Du coup, tout le monde est à fond dans son rôle et on prend plaisir à voir des acteurs prendre leur pied comme cela.

Qui dit blockbuster, dit effets spéciaux impressionnants, et c'est exactement ce qu'il se passe. Mais à l'instar d'un Transformers, qui se contente de balancer des robots géants sans une once de poésie ou de scénario, Nolan travaille chaque plan avec une maestria exemplaire et avec une intelligence évidente. Les scènes d'explosion ou de destruction des rêves sont sublimes et on ne peut qu'applaudir chaque plan reflétant la réalité. La scène de combat en apesanteur est excellente et franchement réussie, notamment grâce à une réalisation formidable. Les différents ralentis expliquant les perturbations dans les phases inférieures du rêve sont judicieuses en plus d'être de toutes beautés. Mais ce qui est fort, c'est que même la spirale temporelle, avec les différentes phases de rêves et les différents temps s'écoulant restent lisibles et mise en scène de façon à tout comprendre alors que tout cela devrait être complexe.

Au final, Inception s'impose comme une ½uvre majeure du cinéma de Science-Fiction. Intelligent et imposant, le film ne dénigre pas les spectateurs en leur proposant un divertissement digne d'un Patrick Sébastien. Rythmé, beau, bien joué, et surtout possédant des plans sublimes et une poésie spectrale, le film reste, pour moi, ce qui se fait de mieux en S.F depuis belle lurette. De plus, la fin réserve une belle surprise, assez nihiliste et perturbante, mais qui rajoute un cachet au film. Du tout bon pour ma part!

publié le 09/10/2011 - 12:10

Qu'est-ce que la réalité ?

Captain Nono (America's Most Wanted - 327 critiques)
8
 
A la manière d'un Memento, le dernier film de Christopher Nolan est le genre de film qu'il faut suivre avec une attention maximale pour ne pas finir largué. Projet ambitieux en gestation depuis une dizaine d'années, ce film tenait particulièrement à coeur au réalisateur de la nouvelle franchise Batman, à tel point qu'il l'a lui même écrit et produit, avant de réunir un casting royal, dont certains acteurs ayant déja travaillés sous sa direction, tels que Cillian Murphy et Michael Caine. Etant un fan devant l'éternel de Leonardo DiCaprio, c'est sa présence qui m'a le plus incité à découvrir ce film. Sa performance est une nouvelle fois à saluer, et constitue un véritable modèle d'implication, tout simplement remarquable ! J'ai bien aimé également les rôles tenus par la troublante Marion Cotillard, la candide Ellen Page et le moins innocent Tom Hardy.

Outre un scénario original et tout de même assez complexe, basé sur le parallèle entre rêves et réalité, Inception se distingue par une réalisation parfaitement maîtrisée et visuellement impressionnante, digne des plus grands blockbusters hollywoodiens. On en prend plein les mirettes et l'action tient une place importante dans le film, avec certaines scènes qui se rapprochent fortement d'un James Bond notamment. Mais l'avalanche d'effets spéciaux tend à submerger trop souvent l'aspect "humain" qu'un tel scénario se doit de mettre au premier plan, ce qui n'est malheureusement pas toujours le cas ici, et plus particulièrement dans la dernière partie. En fait, j'aurai souhaité davantage de simplicité au niveau de l'intrigue, et peut-être un peu plus de sobriété dans la mise en scène, mais Christopher Nolan avait visiblement en tête de faire les choses en grand, de manière aussi démesurée que nos rêves le sont parfois ...

Au final, ce film ne laisse forcément pas indifférent, et impose le respect aussi bien visuellement qu'en terme d'interprétation. Les acteurs sont excellents et Christopher Nolan s'est fait plaisir à tous les niveaux. La relation entre les personnages tenus par Leonardo DiCaprio et Marion Cotillard apporte une touche émotionnelle bienvenue, et la partition musicale d'Hans Zimmer accompagne parfaitement l'ensemble. Beaucoup de qualités qui en font une attraction incontournable, mais auquelle il manque toutefois un brin de sobriété et de chaleur ... Un petit truc qui en aurait fait un chef-d'oeuvre.

publié le 26/05/2011 - 11:17

Quelques fautes !

Leduffpascal@cp (Copycat Killer - 30 critiques)
6
 
Leonardo di Caprio a perdu sa femme et ses deux enfants, sa culpabilité dans son éloignement avec sa famille est grande, le tout dans une ambiance très étrange, à la limite du fantastique. Il ne s'agit pas ici de " Shutter Island " sorti il y à peine 6 mois mais du nouveau film de Christopher Nolan, peu chanceux dans son timing. Sans rentrer dans les détails, les deux films ont BEAUCOUP de similitudes. Loin de ses débuts avec l'inventif " Following ", il a ici beaucoup plus de moyens et s'en sert avec un grand talent créatif. La mise en scène est d'une grande virtuosité dans sa création de mondes qui n'existent pas, dans la cohabitation fluide de quatre mondes simultanés et différents. Hélas le scénario est totalement dénué de sentiments, les tentatives dans ce domaine étant peu convaincantes. Le couple Di Caprio / Marion Cotillard n'est pas plus charismatique que celui qu'il formait avec Michelle Williams chez Scorsese. De très beaux décors, un montage techniquement parfait, aérien, mais qui souffre de très grandes longueurs : jamais un véhicule n'a mis autant de temps à chuter d'un pont et cela finit par devenir lassant. L'argument de départ est trop léger pour tenir la route pendant ces deux heures de projection. Un croisement entre " Matrix " et " Dark City " pour les effets spéciaux les plus réussis, dont certains n'ont rien de numérique, comme ces affrontements ( longs eux aussi ) dans des couloirs d'hôtels et dont la technique est empruntée à Mariage Royal avec Fred Astaire ( voir vidéo dans la fiche de ce film ). Parmi les seconds rôles se détachent nettement l'excellent ( et de plus en plus à chaque film ) Joseph Gordon-Levitt en bras droit du héros qui maîtrise le grand plan avec un professionnalisme qui rattrape les négligences de son patron et Ellen Page, qui débarque dans ce drôle de milieu dont elle comprend très vite qu'il peut vous faire perdre la raison. Son personnage est le plus cartésien et permet au spectateur de ne pas être largué dans cette histoire qui se veut plus alambiquée qu'elle ne l'est réellement. Malgré de belles idées et une vraie rigueur dans la construction dramatique, le film souffre des incohérences liées au sujet de départ : comment montrer des rêves ? Un projet qui ne peut jamais convaincre totalement, ces rêves étant au final beaucoup trop précis. L'absence quasi totale d'humour achève de rendre ce projet un peu trop arrogant. Malgré ces fortes réserves, le projet se relève suffisamment intriguant et on peut saluer la performance de Christopher Nolan. Un peu plus d'humanité n'aurait pas nui cependant...
publié le 06/04/2011 - 15:12
Portrait de Alol7

Un scénario bien riche !

Alol7 (America's Most Wanted - 505 critiques)
10
 
Inception est un excellent film, que je regrette de ne pas être allé le voir au cinéma, qui a une grande richesse scénaristique.

J’ai rarement vu un film aussi complet et riche en son scénario : c’est un vrai régal. Une histoire intelligente et tellement bien exploitée où le tout sonne juste. Sincèrement pour un sujet aussi complexe, je trouve que le film est assez simple à comprendre si l’on suit correctement car c’est bien amené. Le film offre aussi quelques révélations surprenantes et un peu d’émotions aux yeux de Dom Cobb. Le film comporte peu d’actions dans sa première partie mais le film tient en haleine grâce à son sujet. Les effets spéciaux sont incroyables et impressionnants avec parfois des scènes sous ralentis attrayants. L’ensemble rend le film très intense et très alléchant.

Inception est donc un film grandiose et impressionnant qui a de quoi faire date dans l’histoire du cinéma.

publié le 21/02/2011 - 19:57
Portrait de Dante_1984

No limit

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
10
 
Spécialisé dans l’espionnage industriel à l’aide de l’extraction des rêves, Don Cobb se voit confier une mission à haut risque qui pourrait être la dernière. Il monte son équipe et prépare un plan que personne n’a jamais osé imaginer : un rêve à trois niveaux. Entre deux épisodes de la saga Batman, Christopher Nolan nous offre des projets tout aussi ambitieux et grandiloquents. Après Le prestige, sombre fresque de la magie au 19e siècle, et en attendant le troisième épisode de Batman, nous voici dans un avenir proche où les rêves n’ont plus de frontières, plus de limites à l’imaginaire, mais également plus aucun secret pour l’espionnage industriel.

N’y allons pas par quatre chemins, le scénario d’Inception est certainement le plus inventif, le plus fascinant et le plus immersif qu’il nous ait été de contempler depuis une bonne décennie. Une idée simple (l’exploration des rêves) qui offre des ramifications infinies pour donner vie à un blockbuster absolument impeccable en tout point. Qu’est-ce que la réalité ? Les rêves sont-ils l’éveil d’un niveau de conscience supérieur ? La frontière entre l’illusion et le tangible s’avère des plus ténues. Du début à la fin, Inception intrigue, ensorcèle. Une plongée dans un monde où l’on peut se croire l’égal d’un Dieu. Architecture rocambolesque, possibilités sans frontière, mais encore les moments d’apesanteur confère au film une patte esthétique somptueuse.

Beau, Inception l’est à n’en pas douter. Immersif, sans l’ombre d’un doute. Mais ce qui parfait la réussite de ce film se trouve dans sa propension à amalgamer le réel et le rêve. Où commence l’un quand l’autre s’efface dans les limbes de la conscience ? Métaphore introspective de ce que recèle l’âme humaine, Inception est un condensé d’émotion pure où se côtoie le variable et l’inconstant dans un maelstrom de tourments tous plus vindicatifs les uns que les autres. Un miroir à plusieurs facettes qui nous entraînent jusqu’au point de non-retour, là où tout semble puiser son origine. Est-il besoin de dire que la musique d’Hans Zimmer nous hypnotise et nous entraîne dans des envolées lyriques ? Un travail hors-pair pour une odyssée sans commune mesure.

Le nouveau Christopher Nolan est un chef d’œuvre du septième art. Outre la claque visuelle qui confère au film une patte esthétique alambiquée et singulière, on demeure extatique face à tant de possibilités, face à tant de maîtrise technique et narrative. Si certains aspects demeurent volontairement sibyllins, c’est pour mieux laisser au spectateur une libre interprétation de ce qu’il a sous les yeux. Parfois indéfinissable tant sa portée émotionnelle s’avère puissante, Inception laisse le spectateur libre de ses mouvements. Il peut s’accaparer cet univers qui, en fin de compte, est un peu le sien. Un blockbuster intelligent qui nous offre une plongée aux confins d’un monde dont on ne ressort pas indemne. Un chef d’œuvre.

publié le 20/01/2011 - 10:28

Déception

Mimipasse (Graine de psychopathe - 88 critiques)
4
 
Christopher Nolan est assez bon scénariste. il travaille rarement sur des films fantastiques, et il nous offre une très bonne idée visuelle. il faut que je dise mon point de vue global du film, je le trouve bâclé, le réalisateur veut tellement bien faire qu'il y à trop de choses inutiles, et des scènes abusés. une grande accumulation d'incohérences, ce qui pourrait fausser tout le film. c'est presque un ratage complet mais quelques éléments parviennent à sauver le lot de ratés. une assez bonne mise en scène, et Leonardo Di Caprio est très à la hauteur comme toujours.
publié le 07/01/2011 - 21:18

Pages

Derniers commentaires