BIFFF 2017 : Critiques brèves - Partie 1

Chers internautes, comme vous le savez, le Brussels International Fantastic Film Festival (BIFFF) se déroule actuellement au Palais des beaux-arts de Bruxelles.

BIFFF 2017

J'ai déjà eu l'occasion de voir un certain nombre de films, en voici donc un bref tour d'horizon. Un dossier complet arrivera après le festival, qui se déroule encore jusque dimanche prochain. N'hésitez donc pas à aller vous confronter à ce public incroyable qui fait vivre les films, même les moins bons (surtout les moins bons :D ).

The Girl with all the Gifts

1

Un bon film de zombies, avec d’excellentes idées, d’excellents acteurs et quelques moments bien stressants (la traversée des zombies immobiles), mais qui contient aussi quelques longueurs pas franchement utiles, ainsi qu’une mise en place laborieuse.

Headshot

1

Un scenario franchement stupide par moments, mais qui l’assume puisqu’il n’est qu’un prétexte à une déferlante d’action et à des scènes de baston d’anthologie, funs, bien chorégraphiées et toujours bien filmées. Le prototype du film d’action un peu con-con, mais jouissif.

The Invisible Guest

1

Un thriller plutôt réussi, très bien écrit et plus malin qu’il n’y paraît au premier abord, mais qui se perd un peu dans les méandres de son intrigue tortueuse. À voir deux fois pour en saisir toutes les subtilités.

Free Fire

1

Ben Wheatley se prend pour Tarantino et nous offre son Reservoir Dogs à lui. Jouissif ! Et porté par des comédiens de haute volée. Incontournable.

From a House on Willow Street

1

Un film de possession et d’exorcisme qui tente une approche un peu plus originale que ses confrères. L’intention est louable, mais la sauce a tout de même du mal à prendre. La faute, peut-être, à un scénario un brin convenu, à la réalisation trop agitée ou à la photographie trop sombre. Allez savoir.

Vanishing Time

1

Une fable touchante, d’une poésie énorme, et visuellement époustouflante. Les passages dans le temps « figé » sont juste incroyables. On note quelques longueurs dans la seconde partie, mais on les pardonnera aisément à ce film magnifique. Sont forts ces coréens.

Message from the King

1

Fabrice Du Welz revient avec un film au casting solide, pour une histoire de vengeance somme toute classique, mais vraiment bien construite et très bien filmée. Du tout bon thriller.

Swiss Army Man

1

Ce film est juste génial. Il mérite amplement son excellente réputation et les prix glanés au fil des festivals. Sur un pitch improbable, le duo de réalisateurs parvient à construire à film à la fois drôle, émouvant et réfléchi. Un chef-d’œuvre, n’ayons pas peur des mots. Et puis, Daniel Radcliffe en cadavre pétomane, ça n’a pas de prix.

Tonight she comes

1

Non. Juste non. C’est nul, ça ne raconte presque rien, les acteurs sont aux fraises et le talent est aux abonnés absents. Inutile de perdre 90 min de sa vie avec ce film. Next.

Dragon

1

J’attendais beaucoup de ce film de Fantasy russe, la déception est à la hauteur de l’attente. Gnan-gnan et interminable, on dirait une version de la Belle et la Bête dont on aurait aspiré toute la magie et la substance. C’est dommage, car visuellement c’est très très beau. Il faut voir cette île, formée par le squelette fossilisé d’un dragon gigantesque. Un film beau, mais vide, en quelque sorte.

The Oath

1

Ce thriller tendu nous vient d’Islande. On s’en fiche, mais je tenais à le dire. Plus sérieusement, c’est du tout bon avec cette histoire de spirale infernale dans laquelle s’enferment un père inquiet et le petit ami de sa fille, dealer de son état, le premier essayant d’éloigner l’autre de sa progéniture. C’est bien filmé, la tension est bien présente, et le scénario est relativement imprévisible. Que vous faut-il de plus ?

Attraction

1

Un autre film russe dont j’attendais beaucoup. Et heureusement, cette fois, je n’ai pas été déçu. Le fameux blockbuster de SF tient toutes ses promesses visuelles (à l’exception de quelques FX dégueulasses). Il pêche clairement au niveau du scénario (on ne me fera pas croire que l’héroïne, qui rencontre un extraterrestre, n’a rien de mieux à faire que de l’emmener dans un concert de rap), mais c’est vraiment divertissant pour peu que l’on ne se pose pas trop de questions. En plus, il y a un sous-texte intéressant sur le vivre-ensemble. De toute façon, il faut voir le crash du vaisseau alien qui ouvre le film, sans doute l’un des meilleurs jamais vu.

A bientôt pour d'autres avis !

Geoffrey Claustriaux

Plus de news

La BZZ Box : le cinéma bis sous toutes ses formes

La BZZ Box : le cinéma bis sous toutes ses formes

Marteau Films Production vient de lancer sur Ulule une campagne de financement pour une nouvelle box. Le principe ? Un coffret dédié au cinéma de genre.Au programme de cette BZZ BOX : le DVD (ou...

16/11/2017
PIFFF 2017 : demandez le programme !

PIFFF 2017 : demandez le programme !

Evènement désormais incontournable du mois de décembre, la 7ème édition du PIFFF, le Paris International Fantastic Film Festival, aura lieu du 5 au 10 décembre prochain au Max Linder.La sélection de...

22/11/2017
Un documentaire sur La revanche de Freddy

Un documentaire sur La revanche de Freddy

En 1985 sortait la suite des Griffes de la Nuit intitulée Freddy 2 - La revanche de Freddy. Réalisé par Jack Sholder, le long-métrage, dans lequel Freddy Krueger prend possession du corps d...

24/10/2017

Sur Horreur.net