Bizutage Mortel (David DeCoteau - 2005)

Bizutage Mortel
Killer Bash
Réalisateur : David DeCoteau
Votre note : Aucun(e)
2.2
Moyenne : 2.2 (5 votes)

Synopsis

Il y a 30 ans, Robert Hyde est mort lors d'un bizutage organisé par les garçons de la confrérie des Delta Boys. Les années ont passé, mais l'âme torturée de Robert cherche toujours un moyen de se venger. En prenant possession de Becky Jeckyl, Robert peut enfin assouvir son désir de revanche. Sous son emprise, la jeune femme devient l'incarnation du charme et l'appât parfait pour séduire puis supprimer les cinq membres actuels des Delta Boys...

Bizutage Mortel
Trailer US VO

Bizutage mortel - Killer bash

Anecdotes

Aussi connu sous le nom Soirée sanglante

Musique : Joe Silva
Durée : 95 min.
Sortie France : 09 Mai 2006
Sortie US :
Box-Office US : (téléfilm)
Budget : CAD 500,000

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Que dire , que c'est chiant ? oui c'est même très chiant cette histoire d'adolescent tué qui revient se venger sur les traits d'une adolescente. Et d'ailleurs c'est insensé, pourquoi se venger sur les fils des meurtriers ? Et ce qui rend encore le film plus chiant, c'est cette collection d'...Lire la suite

Vite, défibrilateur, masque à oxygène ! DeCoteau s'est retourné sur une fille ! Horreur ! Bon, faut avouer qu'elle est possédée par l'âme noire d'un jeune garçon ... vous y croyez, vous ? Moi non plus ! Nul et non avenu aurait été la meilleure solution ... Mister DeCoteau, revenez, si j'ose dire, à...Lire la suite

Trente ans après sa mort Robert, souffre douleur d'une confrérie étudiante, décide de posséder son homologue féminin pour se venger. Mais avant ceci Becky doit abandonner ses lunettes et son cols roulé pour une jupe, un joli décoleté et une trousse de maquillage. Le film est creux et sans surprise...Lire la suite

A propos du realisateur

David DeCoteau

David Decoteau est un producteur et réalisateur américain, né le 5 janvier 1962 à Portland, dans l'Oregon (États-Unis).

Il a surtout réalisé des téléfilms fantastiques à petit budget, souvent teintés d'érotisme gay (cf la saga des 1313).

On lui doit également :
Retro Puppet Master
666: Kreepy Kerry
2 : Voodoo Academy