Blindés (Nimród Antal - 2009)

Blindés
Armored
Réalisateur : Nimród Antal
Votre note : Aucun(e)
7.6
Moyenne : 7.6 (5 votes)

Synopsis

Après la mort de ses parents, Ty rentre d'Irak où il était soldat pour s'occuper de son petit frère. Pour faire face aux factures, il accepte de travailler comme convoyeur de fonds pour la société qui employait son père. Au dernier jour de sa période d'essai, Ty se voit proposer par Cochrane, son chef d'équipe, de voler les 42 millions de dollars qu'ils doivent bientôt transporter. Le plan est aussi simple que génial : pas d'armes, pas de victimes, pas de violence, et aucune preuve... Toute l'équipe est dans le coup. D'abord réticent, Ty finit par accepter.

Trailer VF

Blindés - Bande-Annonce - VF

Anecdotes

Genre: thriller d'action.

_ Attention, ce film est à ne pas confondre avec le Armored, remake américain du Convoyeur que prépare actuellement le réalisateur F. Gary Gray avec Eric Bana dans le rôle principal.

Scénario : James V. Simpson
Musique : John Murphy
Durée : 88 min
Sortie France : 13 Janvier 2010
Entrées France : 103 727
Sortie US :
Box-Office US : 15 988 876 $
Budget : 25 000 000 $
Sortie DVD Français :

Critiques Spectateurs

Une excellente surprise que ce film, dans le sens qu'il ne se contente pas d'être un bête divertissement d'action. Même si le début fait intellectuellement très peur (Le chef: - "On a du lourd à transporter", Un mec grave couillu à qui on la fait pas: - "Ce qui est lourd est dans mon pantalon !"),...Lire la suite

L'argent. Rien que le mot peut faire tourner la tête à un bon nombre de personnes. Et c'est d'ailleurs le cas dans ce film qui prend pour cible des convoyeurs de fond, premières personnes concernés par l'argent dans ce bas monde. Alors, évidemment, des films sur le pognon, on en connait plein, des...Lire la suite

Un groupe de convoyeurs de fonds décide de braquer leur propre véhicule afin d’en retirer une somme substantielle : 42 millions de dollars. Néanmoins, l’un d’entre eux ne l’entend pas de cette oreille. Le plan bien huilé du départ dérape dans l’imprévisibilité et la violence. Réalisateur de Motel,...Lire la suite

… pas grave je vais me servir ! Que dire de ce film, dont j’avoue être déçu. Pour un casting de grande classe, je trouve le scénario très basique et surtout une fin expédiée à grande vitesse avec un happy end digne de Disney. Pourtant on nous propose un film d’homme et uniquement d’homme, pas une...Lire la suite

Pour moi Motel est un film « bof bof ». Pourtant c’est grâce à lui que son réalisateur s’est fait un nom à Hollywood. Tant mieux car même si Vacancy n’est pour moi pas terrible, je dois lui reconnaître des qualités techniques très efficaces et au dessus du lot. Cet atout est encore plus poussé avec...Lire la suite