Calvaire (Fabrice Du Welz - 2004)

Calvaire
Calvaire
Réalisateur : Fabrice Du Welz
Votre note : Aucun(e)
7.23913
Moyenne : 7.2 (46 votes)

Synopsis

Chanteur itinérant, Marc Stevens vient de terminer une représentation dans une maison de retraites en Belgique. Il doit désormais se rendre dans le sud de la France pour Noël mais, peu après son départ, sa camionnette tombe en panne : il décide alors de passer la nuit dans une auberge isolée. Son propriétaire, Bartel,affable au premier abord, ne s'est en réalité jamais remis du départ de sa femme, Gloria, et il ne va pas tarder à voir en Marc celle qui l'a quitté. Il ne la laissera pas partir une seconde fois.

Anecdotes

L'inquiétant aubergiste interprété par Jackie Berroyer porte le nom d'un cinéaste-culte, auteur de films de genre cheap : Paul Bartel comme La Course à la mort de l'an 2000 avec Sylvester Stallone et David Carradine (1976) et Eating Raoul, (1982) portrait délirant d'un couple d'Américains anthropophages.

Musique : Vincent Cahay
Pays : Belgique
Durée : 94 min
Sortie France : 16 Mars 2005
Entrées France : 561
Sortie US :
Box-Office US : Video

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Un film bien crade et glauque ! Ce pauvre chanteur de musette va vivre un véritable enfer, et ça se passe dans notre bonne vielle campagne française! Franchement ce film est bon, les deux acteurs principaux sont convaincant, et que dire de l'ambiance malsaine... Calvaire comporte tout de même des...Lire la suite

Malsain, glauque, morbide, sale, très sale, dérengeant... un film qui sort de l'ordinaire. Et c'est pour cela qu'il vaut le coup d'oeil. Alors soit on déteste ou on ne supporte pas en tant que petite âme sensible. Soit on reste scotcher par la tortuosité de la chose. Pauvre Laurent Lucas, il passe...Lire la suite

Un film de fous ... et de violeurs de cochon. Grouooic grouooooiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiic ! j'ai adoré... c'est malsain, glauque et sadique, la réalisation et le jeu des acteurs sont presque parfaits, les plans et les couleurs magnifique, le déroulement du film fait rentrer tout doucement et sans...Lire la suite

On peut dire que ce long métrage porte plus que bien son titre. Du glauque de chez glauque que ce calvaire! La folie humaine en thème. Une ambiance super malsaine, un pauvre type séquestré chez les bargeots. Le tout sans musique, ce qui assombrit encore un peu plus le tableau. Un jeu d' acteur très...Lire la suite

Quel film! On peut dire que j'ai été conquis! Vous voulez des litres de sang? Vous voulez voir de la tripaille et autres cervelles? Passez votre chemin! Ici, la douleur est intimiste, psychologique. Les acteurs sont tous excellents (Jackie Berroyer a un talent monstrueux!), le scénario est un peu...Lire la suite