Forbidden siren (Yukihiko Tsutsumi - 2006)

Forbidden siren
Sairen
Réalisateur : Yukihiko Tsutsumi
Votre note : Aucun(e)
8.4
Moyenne : 8.4 (5 votes)

Synopsis

En 1976, les habitants d’une petite île se sont tous évaporés. Tous, sauf un, qui est devenu fou et qui s’est suicidé. 30 ans plus tard, Yuki, son petit frère et leur père, originaires de Tokyo, emménagent dans l’île pour prendre un nouveau départ. Malheureusement, les habitants ne semblent pas très chaleureux et son voisin lui dit qu’elle ne doit pas se trouver à l’extérieur quand la sirène retentit. Un jour, alors que son père est sorti, la sirène se fait entendre…

Trailer VO

Forbidden Siren

Anecdotes

Le film est sorti au Japon la même semaine que le second opus de la série de jeu vidéo, Forbidden Siren 2. Les deux histoires se déroulent à Yamijima, mais à trois années d'intervalle. Le film ne retient que certains éléments de la mythologie de la série ; on peut le voir comme un prologue au second opus.

Scénario : Naoya Takayama
Musique : Kuniaki Haishima
Durée : 87 min.

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

J'ai été assez surprise par ce film. L'histoire n'est pas extraordinaire mais l'angoisse est au rdv, j'ai trouvé les méchants pas beaux plutôt bien fait, l'actrice sympathique aussi, et une fois dans l'ambiance on peut vite stresser. Donc je dirais que ce film est plutôt réussi !Lire la suite

Forbidden Siren est un film que j’ai trouvé plutôt moyen, qui n’est pas angoissant et où l’intrigue reste un peu trop monotone. Tout d’abord, le film ne m’a pas du tout angoissé : il ne présente aucun procédé qui peut nous permettre de frissonner ou de nous donner des coups de sursauts. Il se...Lire la suite

Petit bijoux du cinema Asiatique , Forbidden siren avec son atmosphere particulierre risque bien de laisser persone indifferent . L'histoire intriguante ne vous lache pas de la premiere a la derniere segonde . La photo , comme souvent au cinema made in Asia , est magnifique et rend l' Ile encore...Lire la suite

Adaptation cinématographique d’un jeu vidéo des plus effrayant (avec Silent Hill et Project Zero), il n’était pas chose aisé d’entreprendre un projet d’une telle envergure. Les premières secondes du film évoque le Mary Céleste et le mystère de Roanoke. A ce titre, pour les personnes qui désirent...Lire la suite

En Belgique, il n'y a pas de quoi sourire coté distribution. C'est pourquoi bien souvent je m'en retourne vers mes amis français. Malgré leurs cou aussi gros que le chêne d'Anne Frank, ils demeurent sacrément bons car ils osent sortir des films qui plaisent à la minorité (man-thing, Snoop Dog...Lire la suite