La Cité des Enfants Perdus (Jean-Pierre Jeunet, Marc Caro - 1995)

La Cité des Enfants Perdus
La cité des Enfants Perdus
Réalisateur : Jean-Pierre Jeunet , Marc Caro
Votre note : Aucun(e)
8.66667
Moyenne : 8.7 (18 votes)

Synopsis

Un étrange personnage vit entouré de clones et d'autres personnages encore plus étranges sur une plate-forme en mer perdue dans le brouillard.

Krank, c'est son nom, doit pour ne pas vieillir trop vite voler le rêve des enfants. C'est pour cela qu'il les enlève de la cité portuaire...

Musique : Angelo Badalamenti
Pays : France
Durée : 112 min
Sortie France : 17 Mai 1995
Entrées France : 1 157 124
Box-Office US : 1 513 028 $
Budget : 90 000 000 FF

Critiques Spectateurs

Jeunet, le Lynch français, avec son style inimitable et hors du temps nous livre ici un conte tout aussi majestueux qu'indescriptible. L'esthétique est sensationnelle et la technique est parfaite, très en avance sur son temps à l'époque. Les personnages sont charismatiques, loufoques...Lire la suite

Après l'OVNI cultisime et fou "Delicatessen", Jean-pierre Jeunet nous livre encore une merveille de toute beauté! Des décors à rendre jaloux un bon nombre de réalisateurs, une histoire complement folle et plein d'imagination (encore une fois). Une galerie de personnages impressionnant, un Ron...Lire la suite

J'avais vu ce film à l'époque de sa sortie en vidéo donc je pense que ça devait être en 1996, j'avais 9 ans. Je me rappelle que je n'avais rien compris et que le film m'avait réellement fait peur. Maintenant, plus âgé, je comprends que ce film cauchemar fait appel aux peurs enfantines et qu'en tant...Lire la suite

C'est vrai que l'esthétisme a été soignée, mais si c'est l'atmosphère qui traduit une réalité, là ça navigue entre le féerique et le cauchemardesque, pour être précis je crois que ce film a une beauté vénéneuse. En effet il ne laisse pas indifférent, peut séduire mais c'est limite pas très sain,...Lire la suite

La cité des enfants perdus tient son succès grâce à son esthétique réellement impressionnante. Les décors font preuve d'une architecture tordue à l'extrême, torturée comme jamais avec une ambiance réellement sombre. C'est un film que je pourrais revoir encore une fois histoire de me replonger dans...Lire la suite