Les Chemins de la liberté (Peter Weir - 2010)

Les Chemins de la liberté
The Way Back
Réalisateur : Peter Weir
Votre note : Aucun(e)
9.33333
Moyenne : 9.3 (3 votes)

Synopsis

En 1940, une petite troupe de prisonniers décide de s'évader d'un camp de travail sibérien. Pour ces hommes venus de tous les horizons, s'échapper de cet enfer ne sera que le début de l'aventure... Ensemble, ils vont parcourir plus de 10 000 kilomètres, à travers la toundra sibérienne glacée, traversant les plaines de Mongolie, les fournaises du désert de Gobi puis les sommets de l'Himalaya pour franchir la Grande Muraille de Chine.

Acheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon

Anecdotes

- La sortie américaine du 21 janvier 2011 fut une sortie limitée.

- Le film est nominé aux Oscars 2011 dans la catégorie de la meilleure réalisation des maquillages.

Scénario : Keith R. Clarke , Peter Weir
Pays : États-Unis
Durée : 133 min.
Budget : 30,000,000 $

Comment voir le film ?

Regardez Les Chemins de la liberté en streaming en version française ou en version originale en cliquant sur les liens ci-dessous :

Publicité Horreur.net ne se rémunère que grâce à la publicité et aux programmes d'affiliation. Si vous souhaitez participer au financement du site, rendez-vous ici

Critiques Spectateurs

Un trés beau film, une ode à la liberté qui conte l'histoire vraie d'une poignée de prisonniers qui ont réussis l'exploit de faire un milliers de kilométres à pieds dans des conditions extrêmes pour rejoindre la terre promise. Que dire, ce film est magnifique, déjà par la beauté des paysages trés...Lire la suite

Excellent film que nous livre là Peter Weir, Les chemins de la Liberté est un long et difficile voyage dont vous en resortirez surment pas indème, surtout quand on pense que c'est tiré d'une histoire vraie. Les acteurs sont vraiment tous super bon, on retiendra surtout Colin Farrell en tueur...Lire la suite

Sept ans après le moyen Master and Commander, le réalisateur du Cercle des Poètes disparus revient avec The Way Back. Généralement un temps d’attente aussi long entre deux films est bon signe, surtout venant de la part de Peter Weir. Inspiré d’une histoire vraie s’étant déroulée durant la deuxième...Lire la suite