Ma vie est un enfer (Josiane Balasko - 1991)

Ma vie est un enfer
Ma vie est un enfer
Réalisateur : Josiane Balasko
Votre note : Aucun(e)
6.6
Moyenne : 6.6 (10 votes)

Synopsis

La naïve et complexée Leah signe par erreur un pacte avec le diable Abargadon. Mais elle est sur les listes du Paradis, aussi l'Archange Gabriel intervient pour causer la perte du démon. Mais Leah commence à trouver Abargadon séduisant et pas si mauvais que ça. Elle décide de sauver son âme...

Musique : Les Rita Mitsouko
Pays : France
Durée : 108 min
Entrées France : ?
Box-Office US : ?
Budget : ?

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Pour rejoindre l'avis précédent et malgré mon estime pour les trois acteurs principaux, je trouve ce film assez mauvais ... partant pourtant d'un pitch de départ alléchant et retors à souhait, on assiste à un vaudeville débile, grotesque et ordurier dans lequel tout est permis et surtout ce qui est...Lire la suite

J'ai beau aimer Daniel Auteuil (un peu moins Balasko mais elle a de très bons rôles à son actif), ce film m'a profondément gonflé. C'est truffé de bonnes idées et le pitch de départ est correct mais avait on réellement besoin d'une telle vulgarité ??? Non, je ne suis pas plus prude que la moyenne,...Lire la suite

Ce film de Balasko mérite mieux que les critiques entendues lors de sa sortie en salles. En effet, le couple Balasko-Auteuil (réuni à nouveau après Les Hommes Préfèrent les Grosses !), est fort savoureux et l'idée de ce diable sympathique et plus humain qu'on peut le penser initialement est...Lire la suite

On sort ici du domaine de l'horreur mais quelle comédie, quels acteurs .... Le film est génial et exploite habilement tous les clichés du genre : Daniel Auteuil est formidable en démon cherchant à s'approprier l'âme de Josiane Balasko. Un très bon moment et de très bons gags. A voir avec toute la...Lire la suite

Décidément Daniel Auteuil sait jouer de tout !. Je dois dire qu'il exelle dans ce rôle de démon venu de l'enfer pour tenter la pauvre (encore une fois) Balasko. Car le film est habilement mené avec son coté tanto drôle, tanto fantastique. D'autant que la présence de Lonsdale en Saint Pierre...Lire la suite