Malveillance (2011)

Malveillance
Votre note : Aucun(e)
8
Moyenne : 8 (11 votes)
Mientras duermes
Réalisateur : Jaume Balaguero

Synopsis

César est un gardien d’immeuble toujours disponible, efficace et discret. Disponible pour s’immiscer dans la vie des habitants jusqu’à les connaître par c½ur ; discret quand il emploie ses nuits à détruire leur bonheur ; efficace quand il s’acharne jusqu’à l’obsession sur Clara, une jeune femme insouciante et heureuse…

Voir le filmAcheter ce film sur PriceministerAcheter ce film sur Amazon
Malveillance Malveillance Malveillance Malveillance Malveillance Malveillance Malveillance
Scénario : Alberto Marini
Musique : Lucas Vidal
Pays : Espagne
Durée : 102 min
Sortie France : 28 Décembre 2011
Budget : 16,000,000 $
Sortie DVD Français :

Comment voir le film ?

Critiques Spectateurs

Méfiez vous de votre concierge !!

Jaume Balaguero ("REC", "Fragile"...) se révèle maintenant une valeur sûre du cinéma de genre espagnol. Il confirme avec "Malveillance", un thriller bien mené porté par l'interprétation glaçante de Luis Tosar, impressionnant en psychopathe obsédé par sa voisine. Le suspens est efficace du début jusqu'à une conclusion, quelque peu surprenante et politiquement incorrect. Mais chut je n'en dit pas...Lire la suite

Une bonne surprise

Si vous avez la chance (ou la malchance?) d'avoir un concierge dans votre immeuble, il y a de fortes chances que vous ne le regarderez plus de la même façon aprés avoir vu ce film. Par ailleurs trés bien ficelé ce thriller qui parait peu original dans un premier temps mais par la suite nous réververa son lot de surprises avec un suspens rarement atteint pour un film de ce genre. Pas trés violent...Lire la suite

César le mal incarné

Que dire, Jaume Balaguero est passé maître dans l'art de faire naître l'angoisse. Malveillance, à base d'un scénario classique et simple, parvient à se hisser parmi les meilleurs du genre. César, gardien d'immeuble, homme bien sous tous rapports, employé modèle, à première vue, va au fil des minutes montrer son véritable visage, et nous confronter à un homme menteur, manipulateur, dérangé,...Lire la suite

Mal du gland

Quand on est frustrés ont ne dit et fait que des méchancetés et dans ce film nous en détenons un très beau spécimen. Un spécimen très bien mis en valeur nous montrant tout son acheminement pour commencer d'une malveillance physique qui de fil en aiguille prendra sur la psychologie de sa proie. Rythmé de manière pépère le film se laisse suivre, tout à tour par les actes de malveillance, nous...Lire la suite

Faire du neuf avec du vieux

Inutile de rappeler mon admiration pour le réalisateur espagnol qui depuis "la secte sans nom" n'a de cesse de me surprendre et de me séduire, Malveillance le voit collaborer à nouveau avec Marini avec lequel il avait travaillé sur le court mais excellent "A louer". Derrière une trame d'un classicisme exemplaire, il s'agit ici d'une énième histoire de stalker en immeuble maltraitant une jolie...Lire la suite

Recherches de film

Vous recherchez un film ? N'hésitez pas à l'indiquer sur le forum. Et n'hésitez pas à aider les autres internautes !

Thématiques