Paris by Night of the Living Dead (Grégory Morin - 2008)

Paris by Night of the Living Dead
Paris by Night of the Living Dead
Réalisateur : Grégory Morin
Votre note : Aucun(e)
8.23077
Moyenne : 8.2 (13 votes)

Synopsis

Dans un Paris envahi par une horde de zombies affamés, un couple de jeunes mariés tente de trouver une issue, à grand renfort d’armes automatiques.
L'amour triomphera-t-il de la mort ?

Paris by Night of the Living Dead
Making Off

THE JAIL (ANIME PERSE) trailer

Scénario : David Ness
Musique : Erwann Kermorvant
Pays : France
Durée : 12 min

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Je ne suis pas fan des courts-métrages, mais les zombies possèdent un charme auquel je ne résiste pas. Et puis il faut bien avouer que l'idée de découvrir Paris en ruines et infestée de zombies putréfiés était assez tentante ... Visuellement, l'ensemble se tient. Les zombies n'ont ici pas à rougir...Lire la suite

Mes premieres impressions c'est que je suis heureux que cela soit français, ce petit court-metrage prouve encore une fois qu'il y a du talent en france mais encore sous-exploité par les producteurs dominants et sous-mediatisé par les voies d'information. Ensuite 12 minutes assez plaisantes à...Lire la suite

Quand j'ai vu l'affiche je m'attendais à un vrai film mais du genre gros nanar sans budget et au final c'est un court métrage sévèrement burné. Ca gicle de partout, c'est de l'action non stop avec des effets spéciaux pas mal du tout dans la débrouille (quelques exécutions piquées à droite à gauche...Lire la suite

Un petit court décomplexé qui va droit à l'essentiel, qui ne lésine pas sur les effluves de sang, un rendu de Paris pour le moins sombre par le biais d'une photo très soignée, quelques monuments qui au passage font les frais de ces fusillades ou plutôt explosions, bref un Paris ravagé par les morts...Lire la suite

Paris est envahit par les zombies. Un couple « just married » tente de survivre dans ce monde impitoyable. Petit long-métrage très ambitieux, Paris by night of the living dead est une production sympathique au visuel léché. En dépit d’une histoire anecdotique – ce qui n’est clairement pas le centre...Lire la suite