Parts of the family (Léon Paul De Bruyn - 2003)

Parts of the family
Parts of the family
Réalisateur : Léon Paul De Bruyn
Votre note : Aucun(e)
7
Moyenne : 7 (2 votes)
Demented Death Farm Massacre
Pigs: Les monstres sanglants
The Butchers
Croaked : Frog monster from hell
G.I. Executioner
Bloodsucking Freaks
Christmas Evil
Mother's Day
Graduation Day
Nightbeast
Play Dead
The Toxic Avenger
Zombie Island Massacre
Le Jour Du Sang
Girls school screamers
Blood Hook : L'étang du cauchemar
Atomic College
Combat Shock
Monster in the Closet
Redneck Zombies
The Newlydeads
Plutonium Baby
Les Mémés Cannibales
Troma's War
Attention ! Enfants
Toxic Avenger 2
Toxic Avenger 3
Stuff Stephanie in the Incinerator
Chopper Chicks in Zombietown
Panique sur le Green
Maniac Nurses Find Ecstasy
Cybernator
Where Evil Lives
Vegas in Space
The Toxic Crusaders
Sgt. Kabukiman N.Y.P.D.
Atomic College 2
Atomic College 3
Body Parts
Pterodactyl woman from Beverly Hills
Rockabilly Vampire
Cannibal: The Musical
Tromeo et Juliet
Frostbiter
Killer condom
Bugged
Buttcrack
The Chosen One: Legend of the Raven
Decampitated
Drawing Blood
Nightfall
Terror Firmer
Alien Blood
Angel Negro
Dumpster Baby
Toxic Avenger 4
Legend of the Chupacabra
Unspeakable
Jesus Christ Vampire Hunter
Zombiegeddon
Tales From The Crapper
Eyes of the Chameleon
Slaughter Party
Pot Zombies
Space Daze
Coons ! Night of the bandits of the night
Actium Maximus: War of the alien dinosaurs
Killer Yacht Party
Meat Weed Madness!
Poultrygeist
Bigfoot
A Nocturne: Night of The Vampire
Blood oath
Psycho Sleepover
Dead Eyes Open
Heavy Mental
Dark Nature
Klown Kamp Massacre
Purge
Rocky trails
The Chainsaw Sally Show
Hemo
Jessicka Rabid
Not Another B Movie
Kill
Father's Day
Debbie Rochon Confidential : My Years in Tromaville
Hack Job
Bad Mouth
The Los Angeles Ripper
Theatre of the Deranged 2
Breeding Farm
Return to Nuke 'Em High Volume 1
The Toxic Avenger 5 : The Toxic Twins
Bikini Swamp Girl Massacre
Mutant Blast
Pro Wrestlers Vs. Zombies
B.C. Butcher
Return to Nuke 'Em High Volume 2

Synopsis

Ella est la seule survivante d'un effroyable et sanglant carnage qui se déroula au sein d'une vielle maison. Alors qu'elle sort de la maison, elle est enlevée par un minable braqueur de banques, Jason Goodis. Goodis tente d'échapper à la police et s'introduit dans la maison avec son otage. Mais les rôles ne vont pas tarder à s'inverser...

Anecdotes

A noter les cameos de Ron Jeremy (un acteur de film porno) et Stan Lee ! Le film est en outre produit par la TROMA.

IL EXISTE 2 MONTAGES DU FILM!
Parts of the Family, une production Troma, a été revu et corrigé par Lloyd Kaufman et ses comparses, afin d’être encore plus Tromatisant.
Le matériau original composant "Parts of The Family" est plutôt bon. Le film fonctionne assez bien, et dépeint une sacrée brochette de surexcités sanguinaires mais souffre cependant de défauts gênants. Le plus important est un certain manque de rythme et une tendance à la parlotte. Tout à fait supportable, certes, mais tout de même bien présents. Pour pallier à cela, tonton Kaufman a pris ses grands ciseaux, rassemblé toute son équipe de joyeux drilles et a injecté au film une bonne dose d’énergie supplémentaire.
Tout d’abord, nombre de figures emblématiques de la Troma font ici une apparition, autant de clins d’oeils très agréables. Debbie Rochon campe ici une reporter très sexy qui promène son micro sur les lieux du drame. Elle s’affaire plus particulièrement à soutirer des informations à Carl Ressler (Lloyd Kaufman), le négociateur. Apparaît aussi l’inénarrable Ron Jeremy, un incontournable de la Troma (et célèbre ancien acteur de X), qui a pu apparaître à l’écran sous les traits du maire de TromaVille ("Citizen Toxie"). Un caméo notable est joué par Stan Lee, le papa de Spider Man. Encore plus surprenant est l’apparition de notre Dominique Pinon national ("Amélie Poulain", "Delicatessen"...)! C’est donc une impressionnante galerie de portraits Tromatiques qui se dresse sous nos yeux ébahis. Chacun apportant une touche d’humour, un clin d’œil à un précédant métrage et le plus souvent, les deux. Dans le but d’ajouter à la sauce originelle encore plus de goût, le déroulement de la prise d’otage sera ponctué par les commentaires idiots des deux jumeaux névrosés de l’information (déjà présent dans "Citizen Toxie"). Leur présence tout au long de "Parts of The Family" permet à Lloyd Kaufman de faire pénétrer dans le matériau original un ton fort différent. Le tout est ainsi présenté comme un journal télévisé suivant en direct un événement particulièrement… piquant. Les commentaires des deux présentateurs ne manquent en effet pas d’humour, à la sauce Troma évidemment. Un policier se fait dépecer froidement par un Zombie : "Aïe, ça doit faire mal ! Des images difficiles à regarder…" "Est-ce que vous pourriez nous repasser la scène où l’on voit les seins de l’ota… Oh. Mon Dieu !" Enfin Lloyd Kaufman a procédé de la même façon que pour "Tales From the Crapper". Afin de donner au métrage un aspect moins sérieux et de palier aux dialogues absolument navrants de la version originale, des bruitages ont été ajoutés. Cela va du désormais classique bruit de pet à des gémissements abrutis… Et justement, un clin d’œil à "Tales From the Crapper" a été ajouté. Le négociateur campé par Lloyd tente de raisonner le terroriste, mais ce dernier s’écarte de la fenêtre pour parler à l’otage ; et le négociateur de poursuivre : "Oh la la, et ces dialogues ! C’est comme dans Tales From the Crapper ! Mais j’ai la poisse avec les dialogues, pourquoi ça me tombe dessus…". Cela paraîtra désagréable aux fans de "Parts of The Family" version originelle, et à tous ceux pour qui les voies de l’humour Troma sont impénétrables. Mais c’est bien là le seul reproche que l’on peut faire à cette petite toilette...

Scénario : Léon Paul De Bruyn
Musique : Marc Ickx
Durée : 85 min.
Appartient à la série :
Troma

DVD & Blu-Ray

Critiques Spectateurs

Erf, les joyeuses m'en tombent devant ce foutoir sur pellicule...Ce film n'est certainement pas destinés aux intello-binoclards, aux pisse-froids, aux mormons, à ceux chez qui l'humour Troma déclenche des furoncles, à ceux qui se paluchent devant du Woody Allen, à ceux qui veulent passer une soirée...Lire la suite