Détour Mortel 6: Last Resort

Portrait de Nandrolone

Du cul, du cul, du cul

Nandrolone (Serial Killer - 692 critiques)
5
 

La scène d'intro mettant en scène (le petit cul de) Talitha Luke-Eardley est absolument magnifique, quelle belle femme.. Le meurtre ultra sadique qui s'en suit est terrible, une très belle pénétration dans l'univers de ce sixième épisode. Mais dommage que ça s'arrête là.

Au début de l'histoire, un certain mystère plane au dessus du film, c'est plutôt plaisant, énigmatique.. Mais très vite lassant, Le scénario bloque, et pour combler son vide, se concentre un peu trop sur les scènes de cul. J'ai eu l'impression de me retrouver devant un vieux film érotique.

Mis à part dans la scène de la réunion de famille, les consanguins sont trop peu présent, trop peu de meurtre et trop peu d'hémoglobine et de bidoche. On reste sur sa faim. ça se suit malgré tout sans ennui, mais sans intérêt. ça se regarde..

publié le 19/10/2018 - 14:12
Portrait de Alol7

Détour Mortel Six ou...

Alol7 (America's Most Wanted - 505 critiques)
3
 

…Détour Mortel Sexe !! On est en droit de se demander réellement si le genre de film n’a pas été mal choisi. Il y a plus de bonnes qualités pour un bon film de sexe que pour un film d’horreur. Etant fan de ce genre de films pop corn avec scènes gores jouissives (ayant le 2e et 5e volet comme favoris), j’ai eu le droit à une sacrée claque de déception ici mais en étant prévenu malgré tout. En effet, avant de me procurer le film, j’avais regardé les avis généraux et c’était très inquiétant. Je pensais parfois que certains exagérés (notamment au niveau du sexe) mais pas du tout. Son prix de 10 euros lors de sa sortie en dvd en centre commercial était aussi un bon signe fort.

Le film débute immédiatement par une scène de sexe (bah oui bien évidemment). On se rince les yeux dès le début et il en est de même pour la scène de meurtre en suivant (quel mort pour la fille !!). Si on avait su pour ce qui nous attend pour la suite, on se serait contenté de l’introduction.
La suite se trompera complétement de catégorie de films. Il y a presque plus de scènes de sexe que de scènes de meurtres. On peut parler de la femme blonde (Sally), accueillant Danny, qui parle comme une personne en chaleur que même une actrice de la pornographie n’en fait pas autant qu’elle. Bon, son compagnon ne joue pas mieux non plus : il est insupportable.
On en parle aussi de la scène de sexe où de nouveau cette fameuse Sally se touche en regardant le couple copulait ? On en parle aussi de la dernière scène du film ? Non sérieusement, les gens à l’origine de ce film ont un problème dans leur tête. Qu’il se tape un délire horrifique (en ne restant que dans l’horreur), je veux bien mais pas un délire sexuel, c’est hors catégorie du cinéma d’horreur.
L’ambiance et les images sont moches et rappelleront les vieux films sur des vieilles chaines de canal satellite après 1h du matin (ou même plus simplement à une ambiance d’un film érotique).
Le scénario est complétement ridicule et ça même s’il propose une idée contrairement aux autres volets où c’est du gros classique. Mais si c’est proposer une idée aussi nulle que ça, ce n’était pas la peine. Surtout que l’objectif est encore de nature sexuel (jackpot !!!).
Au niveau des éléments horrifiques maintenant, beh pas grand-chose ! Le maquillage des défigurés est complètement foiré qu’on voit carrément qu’ils ont un masque (mon défiguré préféré avec les cheveux blancs et son rire machiavélique ne ressemble pas à d’habitude). Les meurtres sont moyens et en dehors de celui d’introduction et l’autre avec le tuyau d’arrosage dans le derrière, ils manquent d’imagination.

Au final, ce détour mortel est plus un film érotique avec une sauce horreur (pour les plus chelous qui veulent se tenter autre chose que les films érotiques banals le dimanche soir sur D17). Pour un film érotique c’est original, les filles sont plaisantes dénudées ou non et les scènes de sexe sont assez convaincantes (que j’ai dû consacrer un peu de temps sur internet après le film pour calmer mes ardeurs) mais pour un film d’horreur, presque rien à retenir hormis exactement deux bons meurtres pour ma part. Ce film n’est pas digne d’être dans la saga Détour Mortel. Hormis l’insulte faite aux fans, le contenu de ce volet est surtout une insulte vis-à-vis du cinéma de l’horreur et l’épouvante !

publié le 25/12/2015 - 03:03
Portrait de Gory Freddy

Détour Foireux

Gory Freddy (I am Legend - 1736 critiques)
4
 
Sur imdb, cette 5e séquelle est présentée par certains comme un des meilleurs épisodes de la franchise, et par d'autres comme le pire... Je ferais largement partie de la seconde catégorie ! Le film veut présenter une histoire différente, originale, certes, mais se plante dans les grandes largeurs avec un scénario idiot et peu crédible. La mise en scène est catastrophique, souvent lente et ennuyeuse, abusant de la détestable caméra à l'épaule "censée" donner de la vigueur à l'action, quand le réalisateur est surtout nul; et les images sont franchement moches, là où les décors naturels sont magnifiques et le château tout autant, le directeur de la photographie est totalement incompétent pour les mettre en valeur dignement. Les maquillages "monstrueux", sont effectivement monstrueux car appliqués à la truelle par des maçons probablement bourrés, et le gore se fait souvent attendre. E puis quand y'a pas d'idées qu'est-ce qu'on met ? Des scènes de cul bien sûr ! Interminables et tout simplement minables, elles ne valent même pas les pseudos téléfilms érotiques qui hantent les troisièmes parties de soirées des chaînes perdues dans le trou du cul du bouquet satellite. Bien sûr elles se veulent perverses, en adéquation avec tout ce microcosmes familial qui baise ensemble et engendre des débiles; mais la vraie perversité dans tout ça, c'est de nous prendre à ce point pour des cons libidineux... En fait, de cette histoire consanguine, réalisateur, scénariste et bon nombre de techniciens semblent les premiers concernés vu l'accumulation des tares... Avouons tout de même certaines séquences bien dégueulasses et décomplexées, avec quelques effusions sanguines marrantes qui sauvent le film. Gros gâchis tout ça tout de même, surtout quand la majorité du casting est plutôt convaincante (à part Sadie Katz qui joue Sally, la blonde parmi les tarés, et qui est vraiment consternante) !
publié le 02/12/2015 - 01:27

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Sur Horreur.net