007 Spectre

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Lebreihz

Tuer ou ne pas tuer telle est la question !

Lebreihz (I am Legend - 2309 critiques)

ce film commence là ou finissait le précèdent ! .007 décide de venger la mort de M et se livre à une petite vendetta personnelle à Mexico !

Sauf que sa hiérarchie ne suit pas et décide de mettre 007 au rencart.

Cela semble être désormais devenu la norme, Les épisodes se suivent dans la continuité mais ne se ressemblent pas forcément !

Comme je l'ai déja dit Craig semble avoir donné un style particulier à 007, finit les strasses et les paillettes, finit l'humour auto- parodique de Roger moore !

james Bond ressemble de plus en plus à James Bourne , la mémoire en plus !, tout en étant présenté comme un névrosé, addicte à la boisson !

et en effet cet épisode semble renouer avec des élément caractéristiques des précédents épisodes, courses poursuite en bagnoles de sport , et méchants Bondiens caractérisés.

certes les puristes aprécieront , les nouveaux Bondistes peut-être moins !

Néanmoins , il y a tout de même beaucoup d'éléments intéressant, par le fait que le film semble coller à une réalité . celle de la guerre électronique moderne , prônée par les pontes de MI 6, reléguant ainsi les doubles zéros en reliques digne d'un musée !

Sauf que ...l'agent humain double zéro bien que autorisé à tuer et tueur sur iommande impitoyable à la faculté de tuer ou ne pas tuer !

publié le 01/01/2019 - 14:42
Portrait de Punisher84

Bond fall ?

Punisher84 (I am Legend - 1390 critiques)
De tous les choix difficiles dans la vie d'un cinéphile, celui de choisir son James Bond préféré est un des plus difficile. Mais il y a trois ans, j'ai trouvé la réponse ! En 2012, j'ai reçu une belle claque avec Skyfall sur tous les points. Interprétation, scènes d'actions, scénario,... Sans parler des diverses émotion ressenties comme la peine et chose étonnante, la peur. La barre est donc haute en 2015 et malheureusement, la majorités des critiques ne s'étaient pas trompées. Oui, Spectre est une réelle déception. Il ne s'agit pas d'un ratage mais d'un réel manque de conviction. Comme si la production, réalisateur compris, n'avait fait que survoler légèrement le terrain ouvert par Skyfall. Qui avait eu la judicieuse idée d'enfin placer 007 au coeur de l'histoire. Ainsi nous en apprenions plus sur l'espion mais aussi sur l'homme et franchement, il y avait encore matière à faire. Au lieu de ça, les scénaristes de ce nouvel opus n'ont fait qu'effleurer ce qui aurait dû être à mon sens LE James Bond ultime. A la place, j'ai seulement vu un bon film d'action. Ce qui veut dire un mauvais James Bond. N'en déplaise aux défenseurs de Spectre mais même si tous les ingrédients sont réunis (femmes, voitures, société secrète et révélation finale), j'étais en droit d'attendre plus. Même le coup de théâtre principal ne m'a guère émoustillé, faute en est au réalisateur Sam Mendes qui n'élève guère très haut la majorité de ses séquences. Une antinomie quand on pense à cette spectaculaire introduction à Mexico et le final dans les eaux de Londres. Daniel Craig est toujours au top et Monica Belluci éphémère mais sublime. Ce qui n'est vraiment pas le cas de Léa Seydoux, une comédienne que je ne peux m'empêcher de comparer à l'énervante Marion Cotillard. Vous comprenez ? Et comme si ça ne suffisait pas, Christopher Waltz est un méchant bien trop lisse pour être convaincant. Pour dire, je fus largement plus impressionné par l'ancien catcheur Dave Bautista ! Spectre, c'est comme si on roulait avec une Aston Martin hybrid qui commence à la nitro, continue au diesel et se termine à l'essence en mode 4x4.
publié le 21/11/2015 - 12:22