It Comes at Night

Portrait de Daroun53

Il va faire tout noir !!

Daroun53 (Graine de psychopathe - 121 critiques)
6
 

Alors je serai moins virulent que la critique précédente.

Film dur et poignant malgré ça très grande lenteur générale, surement voulu par le réalisateur pour retranscrire un sujet aussi violent et réaliste (ça passe ou ça casse suivant les gouts de chacun)

…ou quand la survie prend le dessus sur les sentiments humains…à voir 5.5/10

publié le 07/03/2018 - 14:18
Portrait de Alol7

J'ai trouvé le scénario aux toilettes

Alol7 (America's Most Wanted - 504 critiques)
2
 

Même en ne m'attendant à rien, j'arrive à être déçu par It Comes at Night. Quel manque d'idées et de savoir-faire ! Le scénario tient sur une feuille de PQ et le rythme est quasiment absent.

Le film débute avec l'exécution du grand père de famille. On se retrouve immédiatement plongé au bon milieu de l'épidémie sans savoir ce qu'il se passe. Après ça, on découvrira la superbe et grande maison de la petite famille : c'est le seul point positif du film. Parce que c'est le seul élément qui est réussi pour nous procurer une atmosphère inquiétante. Le silence étouffant, les grincements et le fameux grand couloir de l'entrée avec au bout la grosse porte rouge (comment ne pas penser à la porte de l'enfer ?) : dans le noir c'est vraiment excitant. Les scènes de nuit dans la maison auraient pu être déjà suffisantes pour nous ronger les ongles.
Malheureusement derrière, il n'y a absolument aucune idée. Le film se résume (attention sans mentir) à : SPOILIER, une famille voit un homme, appelé Will, s'incruster chez eux et lui propose de venir chez eux avec sa femme et son fils. Au final, la famille se rend compte que le fils de Will est contaminé, ce qui chamboulera tout le groupe. FIN SPOILIER. Voilà !!! Voilà !!! Tout le film tient en deux lignes !! Scénariste bidon !!! C'est impardonnable à ce niveau. Le pire c'est, qu'hormis ce fait, ce film ne fait pas peur. C'est une contamination ? Ah bon ?? Il n'y a aucune scène d'action avec un contaminé !!! Rien ! Toutes les scènes se passent entre non contaminés. Ils arrivent même à gâcher une énorme scène glaçante qui leur tendait les bras : la scène du retour du chien blessé et de la porte d'entrée ouverte. Qui l'a ouvert, bordel ??? La première chose que tout spectateur pense à ce moment-là c'est : un contaminé est rentré (c'est du grand flippe là). Bah non, il passe complètement au travers en plus (la porte était fermée à clé mais personne l'a ouverte donc elle s'est ouverte toute seule ??). Et vous savez ce que propose le film après cet événement : on sépare les deux familles chacune dans leur chambre. La blague !! Bon la fin est une suite logique oui mais tellement ridicule quand on se dit tout ça pour ça. Pour pallier le manque d'idées, on nous gave de cauchemars qui ne servent à rien.

It Comes at night ne procurera donc plus de colère et de dégoût d'avoir autant pris pour un pigeon à ce point, que de la peur. Le film ne propose rien : pas de scénario, et aucun effort pour jouer sur la peur. Pire, on peut remettre en cause son sujet essentiel : la contamination parce qu'il n'y a aucune scène avec un contaminé (hormis le tout début). Même le titre est faux parce qu'il n'y a rien qui vient la nuit, à part un homme non contaminé. Et les contaminés sont réellement une menace parce qu'à part vomir et crever sur place ce n'est pas dangereux. Il était évidemment trop difficile, pour des sois disant réalisateur ou scénariste, de faire un espèce de The Crazies à huit clos. Ne perdez donc pas votre temps avec cette production foutage de g... : ça se vaut juste pour la belle maison c'est tout.

publié le 27/06/2017 - 13:12

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !