La Quatrième Dimension - Le Film

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Portrait de Arkana Arkana
Graine de psychopathe - 117 critiques
publié le 22/10/2009 - 12:36
8
 

De grands noms...

... pour un grand film ! Quatre histoires - presque - aussi intéressantes à voir qu'à lire, on n'a aucun mal à se plonger dans les traques de guerres successives (épisode rendu plus poignant puisqu'il eut à déplorer la mort de Vic Morrow sur son tournage) ou dans cet avion dont un troll hargneux déchiquette le moteur (la dernière des quatre et aussi ma favorite)

Une belle association pour rendre hommage à une série qui ouvrit bien des portes tant dans le domaine de la SF que dans celui de l'horreur et du fantastique. Film et séries se regarderont encore longtemps avec la même délectation.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Re-animagore88 Re-animagore88
Graine de psychopathe - 147 critiques
publié le 19/10/2008 - 21:00
6
 

Dimension inégale

Tout commencait en force avec le petit prologue avec Albert Brook et Dan Ankroyd. Landis s'en tire plutôt bien avec le court métrage où un homme aux propos racistes goûte a sa propre médecine. Tout est bien rythmer et on ne s'ennuie pas. Cependant mes attentes vis à vis Spielberg était grandes et quelle déception jai eu droit, lors du résultat finale: long, ennuyant ,sans frisson et prévisible à l'os. Maître Spielberg se plante royalement et fait baisser d'un cran le rythme et l'ambiance angoissante que les autres réalisateurs on précieusement apporter au film. Par chance tout redevient à la normal avec les deux dernière histoire qui remonte la cote. À voir au moins une fois.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Dr West
I am Legend - 1386 critiques
publié le 14/03/2008 - 20:53
8
 

Mon Avis

Excellent film à sketchs tirés de la célèbre série et réalisé par d'excellents et reconnus cinéastes, tous s'en sortent excellement bien!!

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Lebreihz Lebreihz
I am Legend - 2309 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
8
 

Ca le fait

C'est une série sans prétention, mais largement regardable. C'est pas mal, mais pas de quoi en faire des paquets. c'est un peu lent par moment, pas toujours très bien joué, mais bon, on y passe de moments, et même en famille.

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de DorianGray DorianGray
I am Legend - 2000 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
10
 

Mon Avis

A voir surtout pour l'épisode parfaitement horrible réalisé par Dante au sommet de sa gloire ... magnifique satyre cuisante de l'enfance royale pronée alors par des soit-disant pédagogues bouchées et stupides (on voit d'ailleurs comme elle a réussi à élever son gosse celle-là!!!). Un beau moment de nostalgie au sinon!

Avez-vous apprécié ce commentaire ?

Portrait de Frank zito Frank zito
Graine de psychopathe - 103 critiques
publié le 01/01/2007 - 00:00
6
 

Lexomil

Quand « la quatrième dimension » est sortie en salle, au beau milieu des années 80, la déception fut rude. En effet, le film tiré de la série la plus marquante des années soixante, scénarisé par l’immense Matheson, réalisé tour à tour par Spielberg, Miller, Landis et Dante, interprété par Dan Aykroyd, ScatMan Crohers, j’en passe et des meilleurs, bref, tout ce qui pouvait alors se faire de mieux à chaque poste à pourvoir, embarrassa le petit monde du cinéma. Las ! Rien n’y faisait : on ne pouvait s’empêcher de trouver que ce film était un bien grand gâchis… La question que je me posait donc, en m’installant peinardement sur mon canapé, face à mon téléviseur branché sur Sci-Fi, était donc : qu’en est-il de tout ça maintenant que le temps est passé et que l’eau a coulé sous les ponts? Et bien je ne vous mentirais pas : le désenchantement reste (presque) le même, la nostalgie en plus (Ce qui n’est pas rien, et peu s’en fallait pour qu’à l’image de McGrath, j’y cueille cet agréable souvenir d’enfance sans aucune réserve) Car c’est vrai qu’on est heureux de retrouver toute cette tranche du cinéma US des années 80, un peu comme si on enfilait une vieille paire de chaussons bien douillette pour échapper à la froideur du carrelage, le soir venu. Mais l’être humain étant ce qu’il est, il ne peut faire l’impasse sur le casting de rêve précité (Souvenez vous qu’il allait tout de même de Spielberg à Miller nom de nom !) et de ce demander pourquoi, avec un tel générique, il à l’impression de chausser ses savates alors qu’il devrait enfourcher un dragster ? Pourquoi « la quatrième dimension », au lieu de lui retourner la gueule comme une tournée de tequila, lui fait l’effet apaisant d’une tisane? Pourquoi, hein ? Pourquoi ?

Avez-vous apprécié ce commentaire ?