Suicide club

Portrait de Fab-4

Culture du suicide

Fab-4 (Serial Killer - 687 critiques)
6
 

Après une intro choc mais pas super bien foutue, on va vite s'ennuyer et se perdre.

La pellicule fait vieillotte; ça sent le manque de budget mais ça donne un certain cachet, un côté amateur old school. La BO est bonne. C'est gore et parfois même plutôt dégeu, glauque et assez unique dans son intrigue...

Le thème du film et la trame de l'histoire sont surprenants voir dérangeants mais au final tout ceci et bien étrange et qu'a moitié captivant. Un film trop mou et manquant d'explication. En temps que grand amateur de J-Horror, je trouve cette bobine sympa mais sans plus.

Je m'attendais à beaucoup mieux.
A essayer.

publié le 28/11/2017 - 19:40
Portrait de Lebreihz

un phénomène de socièté

Lebreihz (I am Legend - 2250 critiques)

oui C'est bien connue le suicide au japon , fait partie de la culture nippone. Pourtant ce n'est pas le pays au monde ou le phénomène est le plus fréquent figurez-vous...le champion du monde en la matière est la Lituanie.

Le film commence bien avec ce rituel du début dans cette gare....c'est fait joyeusement en fait en se tenant toute par la main et en poussant un cri d'exclamation

Après je me suis ennuyé; en fait je n'ai pas trop compris ou le réalisteur veut en venir, surtout qu'il nous pond une fausse fin, et rmontre autre chose ensuite

publié le 18/12/2014 - 03:26
Portrait de Thierry

Pas mal

Thierry (America's Most Wanted - 394 critiques)
6
 
Le film manque de cohérence et d'unité mais vaut le détour par l'originalité de son intrigue et les thématiques qu'il aborde. La photographie est assez laide mais contribue à instaurer l'ambiance si particulière d'un film qui n'a pas les moyens de ses ambitions mais reste recommandable.
publié le 01/03/2014 - 21:24
Portrait de Victoryanne

1,2,3…sprotch

Victoryanne (Graine de psychopathe - 149 critiques)
8
 
Suicide club reste pour moi un film hors du commun, ce n'est pas le meilleur film que l'on peut trouver mais il se defend admirablement bien. Un climat glauquement apathique, du gore, du drame, de la manipulation des masses, un effet de groupe qui mets sur le cul, des tripes en grandes formes et deformes, un film qu'il faut voir. Par contre conseil opter pour la VOST et pas la VF…c'est lourd de lire mais on garde plus de fidelite, ici essentielle
publié le 05/02/2010 - 12:41
Portrait de Dante_1984

Le suicide est à la mode

Dante_1984 (I am Legend - 1124 critiques)
10
 
La police enquête sur une vague de suicide sans précédent après que 54 étudiantes se soient jetées sous le métro. Suicide club débute par une scène impressionnante laissant augurer le meilleur pour la suite. Ne nous y trompons pas, Shion Sono nous délivre une critique virulente sur notre société. Tout au long de l’enquête, les protagonistes tentent de découvrir la véritable nature de ses suicides. Quoi de mieux pour dénoncer un mode de vie égocentrique prônant la consommation à outrance que de s’atteler à la thématique du suicide ? Un sujet subversif soumis à de nombreuses polémiques qui, à travers les âges, a suscité le mépris pour ses contemporains ayant passé à l’acte. Exception faite du Japon et quelques pays asiatiques, le suicide est considéré par la religion comme un pêché et lourdement condamné par la société. Au moyen-âge, le suicidé était condamné par un tribunal. Ses biens étaient confisqués par l’état et sa famille rejetée par leurs contemporains. Encore aujourd’hui, le suicide est un acte délibéré mal perçu par les individus non concernés. Ils y voient un acte de lâcheté et de renoncement face à une situation inextricable. Cependant, le suicide peut être interprété différemment. Il peut être perçu comme un acte de désespoir face à un mal-être ambiant dénonçant l’impuissance de l’individu à être acteur de sa vie et d’interagir sur son environnement. C’est dans cette optique que le réalisateur a abordé son sujet. Il dépeint une société dépendante et matérialiste. A travers ses personnages, le suicide fait office d’une simple nouvelle tendance qu’il advient de pratiquer au plus vite. L’influençabilité de la population, et non des jeunes en particulier, gangrène des mœurs conformistes. L’effet de groupes étant un facteur aggravant qui accentue la détermination de l’individu et banalise son acte. Tout en s’interrogeant sur le véritable sens de la liberté, le récit propose une introspection sur notre place au sein même de cette civilisation. Quel regard portons-nous nos semblables et leurs comportements ? Est-ce que nous nous identifions à eux ou bien les rejetons nous ? A travers ses nombreuses thématiques, Suicide club est un film profond déclinant sur plusieurs tableaux (le fantastique, l’horreur, le drame) un monde apathique et morose. Notre réalité n’est qu’une illusion parmi tant d’autres.
publié le 04/02/2010 - 12:45
Portrait de Goodmad

Moyen.

Goodmad (Serial Killer - 874 critiques)
6
 
Déçu, après toutes les critiques que j'ai lues; "préparez vous à un sacré choc","Shion Sono à réalisé l'impensable", je vous le dis tout de suite c'est carrément exagéré,il n'y a pas de réels réponses aux questions de l'histoire (comme les raisons des suicides) et le film n'est pas choquant pour un sou. Il existe une édition collector qui vaut la peau du cul (40 euro un truc comme ça) qui n'est pas si collector que ça, au menu; une bande annonce, une interview moyenne du réalisateur peu intéressante, et un bon documentaire sur les suicides au japon (le seul bon bonus), le 2e volet complêtement different du 1er. A acheter si vous êtes curieux sinon ne gaspillez pas votre fric pour ça.
publié le 19/01/2009 - 21:37

Provoc adolescente

Sir Gore (America's Most Wanted - 526 critiques)
4
 
Pseudo-brûlot dans l'air du temps qui s'inspire d'une réalité terrible pour accoucher d'un magma peu digeste de satire sociale, de violence cartoonesque et d'épouvante post-Ring. Ajoutez à cela une photo vraiment pourrie, des acteurs qui ne semblent pas y croire et un cruel manque de rythme desservant une intrigue déjà guère folichonne à la base. Battle Royale avait au moins le mérite de divertir derrière le fait que son succédané de causticité tombait complètement à l'eau. Ici, seules quelques scènes gore amusantes (découverte d'une oreille sur le rebord d'une fenêtre après un suicide collectif, mère de famille se tranchant gaiement les doigts à l'aide d'un couteau de cuisine) viendront de temps à autre nous sortir de l'ennui. Beaucoup de bruit pour un pet dans la flotte.
publié le 29/04/2008 - 20:55

Pas mal du Tout

PeTerJacKsoN (Copycat Killer - 40 critiques)
8
 
Ce film ou lon voit beaucoup d'étudiants vouloir dépassez un nombre de suicidé, en se jetant sur les rails du métro, ou du toit de l'école. Pas mal et assez osez kan on sait le nombre de suicide en Asie. Kelkes longueurs juska la révélation finale mais bonne surprise que ce film.
publié le 01/01/2007 - 00:00

 Inscrivez-vous ou connectez-vous pour ajouter votre avis !

Sur Horreur.net