Liste des Critiques pour Le Bazaar de l'épouvante

Le Bazaar de l'épouvante
Genre: Fantastique
Année: 1993
Réalisateur: Fraser C. Heston
Musique: Patrick Doyle
Durée: 113 min
Pays: États-Unis
Appartient à la série:

Il n'y a aucune critique enregistrée pour ce film. Vous pouvez aussi ajouter votre critique !

Paranormal Activity : The Marked Ones
À l’instar de la franchise Saw , Paranormal activity semble avoir trouvé le filon juteux pour nous offrir (presque) tous les ans un épisode aux qualités déclinantes. Après un premier volet qui valait relativement le coup d’œil, la suite ne mérite clairement pas le succès commercial dont elle a bénéficié. En marge de la saga, l’on a eu droit à un spin off made in Japan des plus dispensables et, en...
Battleship
Notre planète est assaillie par une horde de vaisseaux spatiaux qui s'échoue au large de l'archipel d'Hawaï. Une flotte américaine en manoeuvre dans la zone va devoir repousser l'invasion. C'est donc avec trois bouts de ficelle en guise de scénario que Hasbro reprend le célèbre jeu de société pour en faire un blockbuster complètement décérébré. Tout comme leur licence phare...
The legend of Boggy Creek
Les films relatant les méfaits du bigfoot ou du sasquatch ont pris leur essor dans les années 1970. The Legend of Boggy Creek s’avance comme le fer de lance de ce sous-genre du survival animalier. Son succès a suscité bon nombre de vocations par la suite ; certaines plus dispensables que d’autres. S’appuyant sur de véritables témoignages et des faits divers, l’intrigue...
L'Arène
Elles vont s’entretuer et ça va faire très mal ! La thématique du combat à mort est omniprésente dans le cinéma. Ces automassacres sont parfois de pures expériences à l’instar de Battle Royale ou encore The Belko Experiment . On pense même à adapter des shows TV comme dans le cas de Hunger Games , Course à la mort ou le récent The Jurassic Games . Ces émissions sont peut-être d’...
En eaux troubles
Vouloir produire un film de requins à l’heure actuelle peut relever du suicide artistique si l’on souhaite s’engouffrer dans la brèche abyssale laissée par Asylum, SyFy et consorts. Hormis Instinct de survie et 47 Meters Down , peu de bobines se sont révélées intéressantes ces cinq dernières années. En ce sens, une sortie sur grand écran est tout aussi surprenante qu’...